Trouble bipolaire : Au-delà du lithium

 

Trouble bipolaire : Au-delà du lithium

                               
       
Voyez également: Alors que le carbonate de lithium s'avère d'un grand secours pour plusieurs personnes atteintes du trouble bipolaire (parfois appelé maniaco-dépression ou psychose maniaco-dépressive), ce n'est pas sans l'inconvénient de risques d'effets secondaires: notamment, possibilité de développer une hypothyroidie, tremblements, conséquences cognitives, soif excessive et gain de poids.

De meilleurs traitements dépendent d'une meilleure compréhension du mécanismeencore mystérieux par lequel le lithium réduit les bas et les hauts du trouble bipolaire.    

Une équipe de chercheurs, en travaillant sur des souris, a identifié des gènes dont l'activité semble affectée par le lithium, suggérant ainsi des cibles plus directes pour des médicaments (une action plus directe avec moins d'effets secondaires).

Le lithium est connu pour inhiber la production de l'inositol monophosphate (qui joue un rôle important dans la cellule). Les chercheurs ont donc recherché quels gènes sont activés par cette inhibition.

Cela les a conduit vers des gènes que des recherches antérieures ont déjà associé à des comportements correspondant à la manie chez des rats (hyperactivité, dérèglement du système circadien). L'un de ces gènes contrôle une protéine qui agit comme récepteur d'un signal chimique qui n'est pas encore identifié. Un autre gène contrôle une protéine qui sert de signal et qui affecte l'activité de la dopamine. Deux autres gènes identifiés agiraient sur cette protéine. 

Les protéines ainsi identifiées constituent pour les chercheurs des cibles prometteuses pour la recherche de médicaments plus efficaces pour le trouble bipolaire. 

Voyez également:


08/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek