Voila j'ai un fils de 11 ans ayant été diagnostiqué bipolaire

 

 








Forum d'information, de psychoéducation et d'entraide pour les personnes avec un trouble bipolaire et leurs proches.
Le forum des bipotes  Index du Forum FAQ Rechercher S’enregistrer Connexion


Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes  Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
AuteurMessage
ptitbrune
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2007
Messages: 154
Cyclomaman d'un ptit en poste
MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 - 14:50    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Bonjour à tous,

Voila j'ai un fils de 11 ans ayant été diagnostiqué bipolaire.
Il est suivi depuis quelques mois en psycho-éducation, ce qui a donné de bon résultat,
car il comprend bien sa maladie et arrive à tempérer parfois.
Pourtant lors de la dernière crise, plus forte, il a été mis en echec, et n'a pas su réprimer son UP et moi non plus.
Des grosses crises, il en a environs3/ans

Sa psy l'a donc vu dans cet état de grande opposition et de nervosité, ce qui l'a amené à envisager la prise de médicaments, probablement du lithium.

Avant d'en discuter plus serieusement avec elle, j'aurais souhaité avoir votre avis sur :

- Ce qui génère le plus de stress chez lui, et donc le fait monter, c'est le collège (donc impossible de le déscolariser!)
il faut donc faire avec. pensez-vous que la psycho-education,+ une TCC quand il sera prêt, eut être suffisant pour arriver a lui faire prendre du recul, (sachant qu'il est trés intelligent et est dejà capable de se situer trés exactement son humeur sur une echelle de -10 à +10)

- Pensez-vous que cette prise de lithium puisse être "a vie" en général on parle d'une méication a vie comme pour le diabete, mais sachant que son cerveau n'est pas completement mature, il y a peut être une posibilité de temporaire ?
Y-a til des gens ici qui ont fini par être completement stabilisé sans méicament ?

- Pensez-vous que la toxicité sera plus grande, sachant qu'il aura commencé tôt la prise de lithium, et si oui, est-ce que
cela l'obligera a passer a des medicaments plus forts ?

J'avoue que d'un coté je pense que le lithium, lui permettra une vie plus sereine, mais d'un autre me dire que je le fait entrer dans la vie avec des problemes de thiroide, de libido... ne m'enchante guerre !

qu'en pensez-vous ?

Merci
PtitBrune
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Amélie
----------------
BICYCLE
Association d'aide aux familles d'enfants cyclothymiques
www.Bicycle-asso.org
Revenir en haut
 
 
 
Bipote
Admin_Bipote

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 9 738
Bipote Salarié
MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 - 20:26    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Bonsoir Ptitbrune,

Je t'ai envoyé de la documentation car je t'avoue que le cas de ton fils n'est pas fréquent et assez sérieux pour ne pas risquer de te dire des bêtises

Je prends du lithium depuis plus de cinq ans, je connais les risques qui peuvent survenir sur le long terme, thyroïde, reins mais bon, c'est clair que comme toi, je me poserai les mêmes questions au sujet de mes enfants...

J'ai entendu dire par le Docteur Gay que dans une famille de bipolaire, le traitement qui fonctionne avec le parent a plus de chance de bien marcher avec l'enfant...

En tout cas, la TCC oui! cela peut lui permettre de gérer son agressivité et lui donner des outils pour l'aider au niveau relationnel, ils utilisent beaucoup les échelles pour quantifier/qualifier les émotions et comme il a l'air de bien participer, ce sera un atout supplémentaire.

Pour la question d'arrêt du traitement, je pense qu'on ne peut pas faire de généralité tout dépend du type de trouble et de l'expérience acquise au cours d'une longue stabilité, tout du moins la question peut se poser à partir de là...

J'espère qu'il a un bon psychiatre!

à bientôt!
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Bipote, administrateur du forum.
Revenir en haut
 
 
 
pahad
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 596
proche
MessagePosté le: Mer 20 Fév 2008 - 21:48    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Bonjour,

  Ton post pose une foule de problèmes, tous à la fois.

  Diagnostiquer et traiter un enfant bipolaire est beaucoup plus difficile que chez un adulte, les symptômes étant très fluctuants. Il y a deux services sérieux de pédo-psychiatrie en France (et beaucoup d'autres inutiles ou même néfaxtes ) !

- Robert-Debré à Paris  (Pr Mouren)
- Lille (Pr Kochman)

Bon courage,
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 

Conférences et actualités sur le trouble bipolaire :http://aitb-bipolaire.org
Revenir en haut
 
 
 
agathe
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 149
bipote
MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008 - 11:17    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Ptitbrune,

Je ne vois aucun symptôme de bipolarité dans ton descriptif ?

Je te cite : "Voila j'ai un fils de 11 ans ayant été diagnostiqué bipolaire.
Il est suivi depuis quelques mois en psycho-éducation, ce qui a donné de bon résultat,
car il comprend bien sa maladie et arrive à tempérer parfois.
Pourtant lors de la dernière crise, plus forte, il a été mis en echec, et n'a pas su réprimer son UP et moi non plus.
Des grosses crises, il en a environs3/ans
Sa psy l'a donc vu dans cet état de grande opposition et de nervosité, ce qui l'a amené à envisager la prise de médicaments, probablement du lithium.
Ce qui génère le plus de stress chez lui, et donc le fait monter, c'est le collège (donc impossible de le déscolariser!)"

C'est quoi une ou un UP ?
Symptômes évoqués : grande opposition, nervosité, stress. Ce ne sont pas des symptômes de bipolarité, ça !
A-t-il vu un autre spécialiste ? Moi, avant de faire quoi que ce soit, je demanderais l'avis à plusieurs spécialistes.
Impossible de le déscolariser : Mais, impossible de le changer de collège ?

Moi qui suis bipolaire I, et bien soignée (au lithium), mon fils qui a maintenant 18 ans, et qui a eu, plus jeune, des crises d'opposition où il s'est roulé par terre, hurlant, où il aurait presque cassé des choses et peut-être a cassé des choses, mais en aucun cas, je ne l'ai fait consulter pour ça. Mon mari est un peu trop strict (et même beaucoup trop) et je pense que mon fils n'avait comme solution de réaction que ce qu'il appelle caprice. Je l'ai calmé ou laissé se calmer suivant les situations qui se sont présentées, et après, on a parlé.
C'est vrai qu'avec mon expérience de bipolaire, j'ai un grand self-contrôle et beaucoup d'imagination pour la communication car j'ai souffert dans mon enfance de n'avoir échangé mon mal-être.
J'ai appris à mon fils à s'exprimer autrement. Maintenant, il se débrouille tout seul, il a ses blogs : de ses poèmes, ses dessins et j'en ai l'adresse. Preuve qu'il me fait confiance, car parfois, c'est très personnel. Il garde toutefois encore un jardin secret.

Courage!
Agathe
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
agathe
Revenir en haut
 
 
 
ptitbrune
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2007
Messages: 154
Cyclomaman d'un ptit en poste
MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008 - 11:57    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Merci à tous de vos réponses,

Agathe,
j'allais pas enumérer tous ses symptomes, pour vous prouver que le diagnostique est ok!!!
(fuites des idées, reduction du temps de sommeil, phase depressive ou il se sent nul/ sentiment de grandeur ou il fait des projets pour la planete entière, logorhée, depenses excessives.....etc etc)

tu peux voir tout mon parcours sur mon blog, et tu verras que ya aucun doute possible.

un UP c'est pour définir la phase hypomaniaque, un DOWN c'est pour dire depression (c'est moins long à ecrire)

C'est le systeme scolaire qui ne lui convient pas... sourire, le college est un bon college, et ils ont plutot été cools quand je leur ai parlé de bipolarité. Le vrai fond du probleme c'est qu'il est français, dans un systeme français difficile et que pour que cet enfant soit bien, il faudrait qu'il soit né dans une famille indienne de la foret amazonienne loin des affres de la vie dite civilisée!

Si on en est a envisager des médicaments, c'est que ses humeurs lui generent des soucis avec ses potes, avec sa scolarité, avec la cellule familiale... etc etc et que sa bipolarité étant "naissante" mais en même temps suffisement forte pour être inquietante, on a toutefois la chance de s'y prendre tot, avant les problemes ado (fugues, TS, "racaillisation", ...etc). Il est intelligent et fait beaucoup d'effort pour lutter contre ses tensions internes, mais comme je l'ai expliqué parfois/souvent ça déborde.

Ceci dit la médication n'est pas encore le recours définitif... c'est à l'étude.... si son doc vois une possibilité pour faire autrement, il le tentera!

Pahad,
tu parles du professeur Mouren, j'ai pu rencontrer le Dc Cuche (clinique de Garches) qui me l'a recommendé.
Mon fils est suivi par une référence de la bipo que vous n'appreciez pas sur ce forum, parcequ'il a tendance (entre autre) a prendre en compte des gens atténués.
Je posais des questions aux gens ici, même pour avoir l'autre vision et preparer mon entretient avec lui!

le Dc Cuche lors de la conférence a dit des choses vraiment interressantes qui me conforte de continuer avec son medecin :
- Il faut accepter que le trio malade/entourage/medecin puissent se tromper et puissent revenir vers d'autres voies.
- Quand le malade a établi une relation avec son medecin, ce n'est pas bon de changer, et pour Martin c'est le cas.

Toutefois, j'ai assez envie d'aller rencontrer ce P. Mouren pour avoir son avis mais sans mon fils.

Bipote,
j'ai pas tout compris le doc que tu as mis en ligne sur les résistances.. mais je pense qu'il corhobore certains docs que j'ai pu voir sur le net, c'est a dire que le Lithium, est certe le medicament roi, et de première instance, mais que son arret abrupt est dangereux.

Je suis en train de voir si le Valproate ne serait pas mieux....car il semble plus indiqué pour les état mixtes.

Heu personne dans la famille n'a de traitement!!! Certes, je me definie comme cyclothymique mais seulement de tempérament, et n'ai pas besoin d'être traitée pour cela, car j'en retire plus de bénéfices que de desagrément!
Son père à eut un episode maniaque qui 'la conduit en HP, et la il avait tellement de medoc que j'ai pas la possibilité d'avoir un recul sur l'efficacité d'autant qu'il a arreté le lithium tout de suite et que moi j'ai mis les voiles!!!!

bisatous
PtitBrune
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Amélie
----------------
BICYCLE
Association d'aide aux familles d'enfants cyclothymiques
www.Bicycle-asso.org
Revenir en haut
 
 
 
agathe
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 149
bipote
MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008 - 13:23    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Ptitbrune,
j'ai parcouru ton blog, Martin a un terrain génétique certes, mais j'ai pu voir aussi que sa vie a été jusqu'ici une suite d'éléments déclenchants.
Je te souhaite bon courage.
Il serait peut-être bon de revoir avec lui son parcours, et mettre des mots d'amour sur les souffrances qu'il ne manquera pas de ressentir.
Evites de considérer ton fils comme le nombril du monde, ça l'aidera aussi.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
agathe
Revenir en haut
 
 
 
En2Mil
Invité

Hors ligne



MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 08:57    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Bonjour PtitBrune,

Ta situation et celle de ton fils me ramène... 26 années en arrière, même si à l'époque j'avais 14 ans, donc un peu plus âgée que lui.

J'ai fait 5 séjours en deux ans dans une structure pour enfants et adolescents, maintenant fermée puisque transférée depuis à l'hôpital Robert Debré.

 
Citation:
- Il faut accepter que le trio malade/entourage/medecin puissent se tromper et puissent revenir vers d'autres voies.
- Quand le malade a établi une relation avec son medecin, ce n'est pas bon de changer, et pour Martin c'est le cas.

Toutefois, j'ai assez envie d'aller rencontrer ce P. Mouren pour avoir son avis mais sans mon fils.


Ce n'est nullement le Professeur que Pahad et toi avez cité, à l'époque simple Chef de clinique, qui a posé le diagnostic à mes 16 ans : gros pataugement au niveau du diagnostic de la part de cette première (et de beaucoup d'autres en l'espace de 2 ans...).

Bipolarité enfin diagnostiquée, et mise en place du Lithium incombent à une de ses collègues, qui officie à présent également à Robert Debré, sous les "ordres" de l'ex-Chef de clinique.

[Petite ironie : ce ne sont pas les grades qui font les bon médecins, à moins que 20 années aient renforcé la connaissance du trouble bipolaire et justifie le titre obtenu...]

Si tu souhaites connaître le nom de ce médecin qui a réellement "sauvé ma vie", contacte moi par MP.

Cela fait donc 24 ans que je prends du Lithium, sans effet secondaire alarmant ni remettant en cause ce traitement.
Petite hypothyroïdie naissante, ne nécessitant pour l'instant aucun correcteur, juste un suivi bi-annuel avec un endocrinologue.

Je te souhaite bon courage,

Z@z
Revenir en haut
 
 
 
ptitbrune
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2007
Messages: 154
Cyclomaman d'un ptit en poste
MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 12:45    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

Agate, voyons, bien sur que je parle de tout avec mon fils, je n'ai pas attendu qu'il aille mal pour discut' avec lui des épisodes difficiles que nous avons traversé. Et bien sur que les moments ou je veux être tranquile, il peut aller se faire nombriler ailleurs....

Arfff quand on écoute les momes je suis la plus belle (sisi j'y tiens), la plus géniale des mamans quand je les emmene voir une expo, et la pire des affreuse à denoncer daredare auprès des gendarmes quand je leur demande un coup de main pour desservir.  That's my mother-job falks!!!

Arffff, quand on écoute les psy "freudien" je suis une mère ayant le plus génial des gosses et une mauvaise éducation, hein parceque sinon je serais pas devant eux et l'enfant serait bien évidement en bonne santé.
C'est vrai, quoi, quelle idée j'ai eut de mettre le gène bipo a l'intérieur de lui à sa naissance, quelle mauvaise cuisinière d'enfant je fais!!! ralala!!!!

arfffenfin quand on écoute mon compagnon, heu..... sensuré :-D hein parceque je ne suis pas qu'une maman !

plus serieusement :

Bonjour Z@z,

Peux-tu me décrire comment c'est mis en place ton lithium, comment cela s'est passé dans les premiers mois ?
Et maintenant quels sont les petits effets secondaires que tu as hormis l'hyperthyroidie ?

merci
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Amélie
----------------
BICYCLE
Association d'aide aux familles d'enfants cyclothymiques
www.Bicycle-asso.org
Revenir en haut
 
 
 
pahad
Bipote Saphir

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 596
proche
MessagePosté le: Ven 22 Fév 2008 - 21:18    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

 
ptitbrune a écrit:
Mon fils est suivi par une référence de la bipo que vous n'appreciez pas sur ce forum, parce qu'il a tendance (entre autre) a prendre en compte des gens atténués.
Je posais des questions aux gens ici, même pour avoir l'autre vision et preparer mon entretient avec lui!

l


   Pour ma part, j'ai rarement critiqué le Dr Hantouche, pour une raison très simple, c'est un des très rares chercheurs français sur les troubles bipolaires. Il a participé à beaucoup d'enquêtes épidémiologiques internationales, comme EPIDEP et EPIMAN. Il est dans la lignée d'Akiska (et Angst) qui mettent l'accent sur le "spectre" bipolaire, c'est-à-dire sur les formées atténuées situées en-dehors des catégories reconnues du DSM-IV (TB1, TB2, cyclothymie). Elargir le spectre  conduit à se poser la question du traitement thymorégulateur sur une population beaucoup plus vaste que les TB1, TB2, et cyclothymique. Mais ou poser alors la limite entre le normal et le pathologique, pour un psychiatre ordinaire ? L'écriture des  recommandations devient alors très difficile. G.Sachs a proposé une évaluation dimensionnelle avec un score "limite" de 60, mais ne l'a publié à titre d'exemple et affirme que sa limite n'est pas validée et est simplement une proposition.

  Dans un certain nombre d'articles de recherche, il avance des idées discutables et discutées certes, mais qui peuvent faire avancer la compréhension, comme le lien entre la personnalité, les formes du TB, et les traitements., ou bien la coupure du TB, non pas en quatre, mais en 10 avec les TB 1,5,2,5, 3,5, etc..  La critique sur ce point est alors méthodologique et relève du principe du "rasoir d'Occam" : on ne doit pas multiplier les entités sans nécessité.

  Par contre, j'ai vertement critiqué certaines interprétations de "Hantouche m'a dit", qui relèvent du simplisme et que le Dr Hantouche n'aurait certainement pas osé écrire telles quelles.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 

Conférences et actualités sur le trouble bipolaire :http://aitb-bipolaire.org
Revenir en haut
 
 
 
ptitbrune
Bipote Turquoise

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2007
Messages: 154
Cyclomaman d'un ptit en poste
MessagePosté le: Mar 26 Fév 2008 - 13:45    Sujet du message: Prise d'un thymorégulateur (Lithium) à 12 ans Répondre en citant 

j'aime bien ta réponse Pahad!!! ;-)
Du reste la notion de spectre est introduite dans bon nombre de "maladie psy" : autisme, skyzo....

J'vais revenir sur les symptomes, car visiblement ya du nouveau... Il est en UP depuis un moment... et ça dure... et c'est inhabituel pour un enfant de cet age la.... etc etc...
pffff c'est top chiant cette maladie, ou tout est mouvant!!! merdum parfois j'aimerais bien que ça cadre avec des boites aux contours finis, definis zé connus!!!!!
Bref on m'a parlé du Micropakine, special pour enfant.... a voir... c'est pas du tout dit qu'Hantouche me propose celui là.

Autre questions pour vous bipotes :
Vous avez, pour beaucoup certainement, dus tenter l'arret du thymorégulateur, j'aimerais savoir si les crises sont revenues comme avant, ou si cela s'est empiré, crises plus fortes, plus rapide dans les cycles ? ou autre ?
▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 
Amélie
----------------
BICYCLE
Association d'aide aux familles d'enfants cyclothymiques
www.Bicycle-asso.org
Revenir en haut
 
 
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des bipotes  Index du Forum ->
Questions / Réponses
-> Traitements du trouble bipolaire.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Personne ne peut vous garantir le bonheur mais nous avons tous le pouvoir de le créer. Qu'est ce qui vous rend vraiment heureux, là, maintenant ?- Anthony Robbins

















 


19/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek