Alien - Le huitième passager

Alien - Le huitième passager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article fait partie de la série
Science-fiction
La SF à l'écran
autre-A-B-C-D-E-F-G
H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Le monde de la SF
Auteurs - BD de SF
Fandom - Prix littéraires
Thèmes et genres
Catégorie:science-fiction

Alien (auparavant traduit par Alien, Le huitième passager), est un film britannique réalisé par Ridley Scott, sorti en 1979. C'est le premier film de la saga d'Alien.

L'accroche du film est « Dans l'espace, personne ne vous entend(ra) crier ».

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Le Nostromo, vaisseau de commerce emportant un équipage de sept personnes et un chat, fait route vers la Terre chargé d'une cargaison de minerais. À la moitié du voyage, il doit interrompre sa course pour répondre à un mystérieux message provenant d'une planète inexplorée. Après un atterrissage périlleux, l'équipage découvre les restes d'un gigantesque vaisseau extraterrestre dont l'unique passager, le pilote, semble avoir été tué dans d'étranges circonstances. Explorant plus avant les soutes du vaisseau, l'un des membres de l'équipe, Kane, découvre une sorte de caverne remplie d'œufs et, voulant en inspecter un, se fait agresser par la créature arachnéenne qu'il contenait. Cette créature s'agrippe au visage de Kane qui est ramené inanimé au Nostromo de toute urgence… Une fois revenu à bord, il est placé en quarantaine avec le parasite toujours accroché à son visage : heureusement, au bout de quelques heures, ce dernier se détache et Kane revient à lui. Mais lors du repas qui suit son rétablissement, Kane est soudainement pris de convulsions violentes et sa cage thoracique explose, libérant un monstre qui menacera tout l'équipage...

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Autour du film [modifier]

  • L'ordinateur du Nostromo est dénommé Maman (Mother en version anglophone).
  • Un certain nombre de matériaux graphiques de H.R. Giger utilisés dans ce film sont des recyclages du projet avorté de Dune par Alexandro Jodorowsky.
  • Nostromo est le nom d'un chef-d'œuvre de Joseph Conrad.
  • La maquette utilisée pour filmer le vaisseau lorsque celui-ci se déplace dans l'espace mesurait plus de 2m40 de long. Quant aux décors intérieurs, ils furent réalisés aux studios Shepperton.
  • Ce film reprend les grandes lignes de Terrore nello spazio (1965) de Mario Bava.
  • L'idée du film repose sur Dark Star, premier film de John Carpenter, qui est son projet de fin d'étude. Le co-scénariste et acteur de ce film, Dan O'Bannon, participera quelques années plus tard à la rédaction du scénario d'Alien. À noter que le principe même du film repose sur une légende antique, celle du Minotaure.
  • Le personnage de Ripley était un homme à l'origine.
  • Meryl Streep avait été approchée pour interpréter Ripley
  • C'est Veronica Cartwright qui devait interpréter le rôle de Ripley à l'origine mais c'est Sigourney Weaver qui fut finalement retenue par les producteurs car son physique était plus androgyne.
  • Un lien inattendu et discret a été créé par Arthur C. Clarke entre Alien et 2010. Le lecteur curieux le trouvera au Chapitre III-18, Le sauvetage.
  • C'est l'artiste d'origine suisse H.R. Giger qui a réalisé seul le design de la créature, considérée aujourd'hui comme une oeuvre d'art. La maquette a été conçue avec de vrais ossements assemblés à de la plasticine sur des tuyaux et des pièces de moteur. C'est ce qu'il appelle la biomécanique. Il n'est pas crédité au générique.
  • En psychanalyse, on peut identifier l'Alien au ça (la pulsion animale) et l'ordinateur — Maman — au surmoi (l'interdit, la loi). Le Nostromo, tiraillé entre les deux, mais les englobant tous à la fois, représenterait peut-être le moi.
  • Une version Director's Cut est sortie au cinéma en 2003 (puis en DVD). Elle ne présente que de légères différences avec l’œuvre originelle : certains plans ont été élagués afin d’améliorer le rythme. Par ailleurs, deux scènes ont été ajoutées : une dispute entre Lambert et Ripley et la découverte du capitaine Dallas enfermé dans un cocon.
  • Dans la version Director's Cut, on apprend que Ridley Scott souhaitait que les acteurs ne soient pas au courant de ce qui allait se passer lorsque l'Alien sort du ventre du Kane (excepté pour l'acteur qui interprête Kane). Il voulait voir sur leurs visages la stupeur et l'angoisse devant cette situation.

Le monstre [modifier]

Le succès du film et de ceux qui suivront tient en grande partie à l'Alien, le monstre de la saga. Il est intéressant de noter qu'on le voit peu dans le premier opus ce qui le rend encore plus inquiétant et menaçant. Son système de reproduction et les différentes phases par lesquelles il passe, avant d'atteindre son « stade » adulte, sont un des points forts de la mythologie de la série : tout commence par des oeufs pondus par une reine desquels jaillissent des parasites arachnéens qui s'agrippent à la face d'un être passant à proximité. Ils pondent alors à l'intérieur du corps de la victime puis se détachent et après un court laps de temps, l'embryon implanté perfore violemment la cage thoracique de son hôte pour s'échapper. L'alien peut alors grandir à sa guise. Il est intéressant de noter que selon l'hôte qui l'a porté, l'alien aura une morphologie différente : humanoïde le plus souvent mais aussi animal comme dans Alien³ où le monstre, sorti d'un chien, marche à quatre pattes (il existe cependant deux versions de cette "naissance", voir l'article Alien³ pour plus de détail). L'alien a un physique très particulier qui, sur de nombreux points, possède un aspect phallique : son crâne allongé tout d'abord puis sa « langue », organe massif et puissant, avec lequel il perfore le corps de ses victimes et au bout duquel se situe une seconde bouche et enfin une longue queue dont il se sert de l’extrémité acérée comme d'une lance. Son système de défense comprend une sorte de carapace épaisse ainsi qu'une particularité génétique efficace : son sang, extrêmement acide, ronge le métal et brûle l'épiderme de ceux qui l'attaquent, rendant ainsi toute blessure infligée dangereuse pour son auteur.

Au fil des différents films, le monstre gardera à peu de choses près le même aspect. On notera cependant dans chaque épisode un alien particulier : une reine puissante et massive dans le second, un alien animal dans le troisième et un alien mi-homme mi-monstre dans le dernier épisode.

Filmographie d'Alien [modifier]

Voir aussi [modifier]

Liens externes [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek