Bipolaire et surdoué

 

Bonjour.

Je voulais avoir vos témoignages sur vos phases d'excitation. J'ai cru lire qu'il était possible qu'elles soient plutôt discrètes, ce qui aurait tendance à rendre le diagnostic difficile.

Je vous explique (attention, je ne demande pas de diagnostic, je me contente d'expliquer mes doutes):

Je suis diagnostiquée "dépressive" sévère ou chronique, ou des trucs du genre. En fait, d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu de grosses grosses phases de dépression, état suicidaire, etc. C'est à dire depuis au moins le début de l'école primaire (idée de mort, etc).
A côté de ça, parfois, j'ai ce qu'on pourrait apparenter à des phases d'excitation. Maintenant, comme je suis surdouée, je ne sais pas trop s'il s'agit de phases de "crise de surdouée", ou si on pourrait penser à un trouble bipolaire.
Ce sont des phases où je fais énormément de projets, je prévois de m'inscrire dans 10 000 cours de danse, théâtre, etc etc. De faire des études brillante, de bosser à fond pour être major de promo, tout ça. Des phases où, en opposition à ma dépression, j'ai des idées récurrentes de "ça va aller, la vie est belle, ooohhh le soleil sur mon visage wouah c'est trop agréable". Mais je sais moi-même que mes projets ne seront pas menés à bouts, que je vais me démotiver à un moment ou un autre. A la fac je suis capable de rien faire de toute l'année mais de prendre les choses très tranquillement parce que "tout ira bien, je trouverai forcement une solution". Et c'est vrai, je trouve  TOUJOURS une solution, aussi politiquement incorrecte soit-elle.
Hum bref, ce sont des phases qu'on pourrait dire de "manie", mais ce n'est pas aussi marqué que certains témoignages que j'ai pu lire, ce n'est pas vraiment handicapant pour mon entourage.
Mais je me demande vraiment si ça pourrait être un trouble bipolaire, ou si ces phases viennent plutôt du fait que je sois surdouée, etc.


Bref (pardon, c'est long, mais tout me semble si compliqué que j'ai l'impression de devoir bien tout expliquer), je pense aller voir un psy, mais j'ai un peu peur. Je veux pas avoir l'air de ces gens qui font leur propre diagnostic sur doctissimo, qui ont l'impression de se reconnaître et qui se trouve 12 000 maladies. Enfin vous voyez, je me pose vraiment la question, parce que je sens qu'il y a "autre chose" que la dépression (d'ailleurs je ne réagis pas aux AD)... mais j'ai peur que ce ne soit pas ça et de ne pas être prise au sérieux.



Ce qui m'amène à ma question: avez-vous déjà connu des gens, ou entendu parler, qui soient surdouée ET bipolaire ? Selon vous, est-ce que mes phases POURRAIENT s'apparenter à des phases de manie (juste si ça pourrait ressembler, je vous demande pas de poser un diagnostic). A quoi ressemblent vos phases d'excitation ? Sont-elles toutes aussi violentes que ce que j'ai pu lire ici ? Est-il possible de développer un trouble bipolaire déjà dans l'enfance ?



Je m'excuse, tout ça est très long, mais il s'agit vraiment d'un problème existentiel. Je veux savoir si je peux en parler à un psy sans avoir l'air d'une hypocondriaque, ou pas.


Merciiiii :)

------------------------------------

Salut les Bipotes,

Voici un sujet qui ne semble pas avoir été traité (pardon si je suis redondant).

Aurions-nous été ce que nous sommes sans notre état ? Quelles conséquences pour notre entourage, notre vie, celle des autres ?

Nouveau diagnostiqué, je suis confronté à des conséquences inatendues de mon état.

Depuis 25 ans, je suis un homme que l'on dit "briant", productif, efficace, entrepreunant, leader et drole, plus bien quoi ;-) ... mais pourtant je perd un peu le contrôle de temps en temps (je ne vous fais pas la liste des symptomes ce n'est pas le sujet). N'ayant pas encore trop avancé sur la qualification de mon état, j'avance l'hypotèse d'être Hypomaniac 90 % du temps du moins selon mes proches.

Celà dit, je me pose les questions suivantes qui hantent mon esprit depuis 5 jours et qui ne pourront pas trouver de réponse avant le 10 octobre, date de mon premier RDV chez le Psy (voire dans des mois si j'en croie vos contributions). Voici mes questions :

Les actes plus ou moins "extra-hordinaire" que j'ai fait ces 25 dernières années, les aurais-je réalisé si je n'avais pas été malade ?

    Aurais-je séduit mon épouse et gardé la fraicheur dans nos rapports depuis 20 ans ?
    Aurais-je été embauché par mes employeurs aux postes à responsabilités que j'avais ?
    Aurais-je monté toutes ses entreprises ?
    Aurais-je la force de conviction qui fait ma personnalité ?
    Aurais-je eu les (bonnes) idées qui ont changé la vie de certains ?



C'est que ma vie, ses réussites et les choses que j'ai fais de mal m'appartiennent réellement ?

Même si mes médecins, amis, famille se veulent rassurants sur ce sujet, j'ai comme un doute qui ne parvient pas à me quitter.

Avez-vous eu ce sentiment ?

Pouvez-vous me donner vos témoignages ?

Par avance merci



06/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek