Ces hommes qui ont un trop grand appétit sexuel

 

 

Ces hommes qui ont un trop grand appétit sexuel



Partager
Click here to find out more!
 

Votre conjoint a une forte libido. Il réclame vos faveurs à tout moment de la journée. Vous l'aimez, vous le désirez, mais vous tombez de fatigue, ou presque. Que faire?

Les hommes ne pensent qu'à ça

Dans un premier temps, détruisons un mythe. Il est faux de prétendre que les hommes ne pensent qu'à ça. Ils pensent à autre chose... de temps en temps. Leur sexualité est plus génitale. Ils entrent dans l'intimité par le sexe tandis que, chez la femme, l'intimité amoureuse est souvent une condition au désir.

Sollicité heure après heure en raison du niveau de testostérone, plus ou moins élevé selon l'âge, l'hétérosexuel est attiré par les courbes féminines. Sur la rue, au bureau, il remarque la poitrine de celle-ci, le galbe de la hanche de celle-là, le parfum d'une collègue, d'une inconnue. Il peut même avoir des fantasmes en reluquant une poitrine ou un popotin.

Infidèle? Pas dans le sens propre du terme. Une fois à la maison, c'est vers vous qu'il concentrera ses pensées, son désir.

L'homme extériorise plus facilement sa sexualité. Son anatomie y est pour quelque chose. Le pénis est situé à l'extérieur du corps alors que, mesdames, votre sexualité est plus intérieure, dans tous les sens du terme.

Un désir plus fort

Les pulsions sexuelles des hommes peuvent devenir épuisantes pour les femmes. Leur désir de procréation, présent depuis la nuit des temps, y est pour quelque chose. Mais l'éjaculation - le plaisir ultime chez l'homme - lui sert aussi d'exutoire pour calmer son stress, ses tensions, voire l'aider à dormir. Et, au petit matin, il s'éveillera avec une érection, même si s'il n'a fait aucun rêve érotique.

Cercle vicieux ou différences inconciliables? Ni l'un, ni l'autre! La réussite d'une union ne s'appuie pas nécessairement sur la quantité de galipettes au lit, mais sur des bases plus profondes, plus solides.

Quelques trucs pour accorder votre vie sexuelle au même diapason

Pour les femmes

- Acceptez la différence : pour comprendre les besoins de l'homme, la femme aura tout intérêt à se rappeler les fondements de la sexualité masculine, plus génitale, abordés plus haut. Mais il vous faudra aller plus loin. En modifiant votre perception, vous serez à même de mieux répondre à ses attentes, sans nécessairement vous épuiser.

Acceptez, mieux, suggérez à votre homme de se masturber. Vous aurez peut-être à revoir vos principes, mais si son désir sexuel est attribuable à une tension extérieure (stress, fatigue), il obtiendra une satisfaction immédiate, sans vous épuiser.

- Restez honnête : s'il est une excuse galvaudée, c'est bien celle du « mal de tête ». Évitez-la à tout prix. Expliquez-lui plutôt, calmement, les raisons de votre épuisement ou de votre désintérêt momentané. Mais rappelez-vous que faire l'amour avec un réel mal de tête atténue bien souvent la douleur et l'inconfort!

Pour les hommes

- Donnez de la tendresse : messieurs, modérez vos transports! Souvenez-vous, chez les femmes, le sexe est intimement lié à l'amour. Sachez l'entourer de petites attentions. Apportez-lui des fleurs. Participez aux travaux ménagers! Simplifiez-lui la (les) tâche(s). Démontrez-lui qu'elle est désirable même si elle a pris quelques kilos ou que la maternité a laissé des traces. Elle n'en est que plus femme!

- Soyez à l'écoute : et s'il est une condition essentielle dans la vie, autant sexuelle que quotidienne, c'est bien le respect. Soyez attentifs à ses besoins, à ses demandes, à ses envies. Vous en sortirez gagnants.

Être ensemble

- Réalisez des projets en commun : vous êtes fatiguée, il l'est aussi. Essayez de vous réserver quelques moments de détente afin d'être mieux disposée lorsque son désir sera plus intense. Certaines activités, le yoga par exemple, vous aideront à mieux vous détendre et à être plus réceptive face aux besoins de votre partenaire. Et s'il pratique cet art, il saura se contrôler davantage.

- Osez l'originalité : la routine, c'est bien connu, tue le désir dans le couple. Au lieu de poiroter devant le téléviseur, pensez à des petits jeux coquins, à prendre une douche ensemble, à préparer quelques aliments que vous dégusterez sur son corps transformé en assiette. Qui sait où ces jeux vous mèneront!

- Planifiez l'amour : si la sexualité vous semble une corvée et que vos besoins mutuels ne sont pas comblés, vous devriez songer à inclure, à votre agenda, des moments de rapprochement. Ce moyen n'est pas très romantique, mais il pourrait bien convenir à l'un ou à l'autre. Monsieur saura que, les mercredis, samedis et dimanches, par exemple, il pourra faire l'amour sans essuyer de refus. Il saura alors se montrer plus patient. Par ricochet, ses demandes seront moins pressantes.

- Parlez de vos besoins : parmi les outils qui favorisent les rapprochements, le dialogue occupe une place importante. Expliquez calmement, à votre homme, vos besoins physiques et tentez de trouver un compromis avec les siens, plus exacerbés. Vous trouverez les mots. Mais évitez les phrases blessantes. Rappelez-vous que, pour l'homme, avoir une relation sexuelle est un moyen efficace, du moins le croit-il, pour vous prouver son amour.

Ne perdez pas espoir. Avec l'âge, la sexualité de l'homme se transforme en raison de la baisse de testostérone. La tendresse fera lentement place à l'urgence de satisfaire ses pulsions. En contrepartie, le désir sexuel augmente avec les années chez la femme. Vous vous rejoindrez sans doute quelque part.

Rappelez-vous qu'il n'existe aucune recette miracle pour accorder la libido de deux personnes de sexe opposé. Toutefois, le dialogue, un effort de compréhension des besoins mutuels et quelques artifices sauront rapprocher vos différences, pour une vie sexuelle épanouissante.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie



19/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek