Cinéma allemand de science-fiction

Cinéma allemand de science-fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article fait partie de la série
Science-fiction
La SF à l'écran
autre-A-B-C-D-E-F-G
H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Le monde de la SF
Auteurs - BD de SF
Fandom - Prix littéraires
Thèmes et genres
Catégorie:science-fiction

Le Cinéma allemand de science-fiction regroupe toutes les productions cinématographiques de langue allemande dans le genre de la science-fiction.

Sommaire

[masquer]

La sience-fiction allemande en longs métrages [modifier]

République de Weimar et entre deux guerres : les débuts [modifier]

L'androïde « Maria » de Metropolis.
L'androïde « Maria » de Metropolis.

République fédérale allemande (1949-1990) [modifier]

République démocratique allemande (1949-1990) [modifier]

La République démocratique allemande disposait des studios de Potsdam-Babelsberg gérés par la Deutsche Film AG, abrégé en DEFA. La grande période de la science-fiction cinématographique est-allemande se situe entre les années 1960 et 1970. Après cette période, la DEFA ne produit plus de films notables. Les films de science-fiction les plus marquants de l'histoire du régime socialiste sont[1] :

Après la réunificiation [modifier]

Hollywood et les réalisateurs allemands [modifier]

Si Wolfgang Petersen signe le film Enemy en 1985 et Volker Schlöndorff The Handmaid's Tale en 1990, le réalisateur allemand de science-fiction qui a tiré le meilleur parti des superproductions américaines est sans aucun doute Roland Emmerich, né à Stuttgart en 1955. Il assimile rapidement les codes du cinéma américain et réalise des films qui deviendront souvent des blockbusters.

Séries télévisées [modifier]

Allemagne de l'Ouest [modifier]

  • 1966 : Raumpatrouille - Die phantastischen Abenteuer des Raumschiffes Orion est la toute première série télévisée de science-fiction allemande. Réalisée aux studios Bavaria et diffusée pour la première fois en 1966 sur la première chaîne de télévision allemande ARD, cette série en noir et blanc compte sept épisodes de soixante minutes chacun et devint rapidement une série culte outre-Rhin. Elle fut rediffusée une vingtaine de fois jusqu'en 1999 sur toutes les chaînes germanophones publiques ou privées, nationales ou régionales. La série fut diffusée dès 1967 sur la chaîne ORTF avec pour titre Commando spatial - La fantastique aventure du vaisseau Orion. Il est à noter que la série fut co-produite à hauteur de 20% par l'ORTF. C'est la raison pour laquelle certaines scènes de l'épisode 5 furent tournées avec deux actrices différentes pour contenter les deux producteurs. Les sept épisodes de la série parurent ensuite en Allemagne sous forme de romans et plusieurs ouvrages critiques et historiques furent publiés au sujet de la série.
  • 1974 : Das Blaue Palais est une série de science-fiction allemande en cinq épisodes de 90 minutes, écrite et réalisée par Rainer Erler. Cette série fut diffusée sur la chaîne allemande publique et nationale ZDF avec trois épisodes en 1974 et les deux derniers épisodes en 1976. Rainer Erler, qui met en scène un groupe international de scientifiques, mêle aux données techniques présentées dans la série une intrigue souvent policière. Cette série compte parmi les meilleures réalisations de la télévision publique allemande dans le domaine de la science-fiction.
  • 1997 : Lexx est une série humoristique germano-canadienne en quatre épisodes de 90 minutes et 57 épisodes de 44 minutes, créée par Ingolf Hetscher, Alexander Knop, Nigel Scott et Frank Wielann. Elle fut diffusée entre le 18 avril 1997 et le 26 avril 2002 sur le réseau Space. Des renégats, à bord du vaisseau spatial Lexx, tentent d'échapper à sa Divine Nécrose.

Allemagne de l'Est [modifier]

  • Sandmännchen était une émission destinée aux enfants mettant en scène un petit personnage de conte de fées, le « marchand de sable ». Cette émission existait également en RFA. Certains des épisodes de cette série pour la jeunesse relevaient de la science-fiction, avec un voyage sur la lune et l'utilisation de véhicules futuristes.

Prix allemand spécialisé [modifier]

Le Prix Curt-Siodmak (Curt-Siodmak-Preis) est un prix de science-fiction décerné à un film de science-fiction chaque année depuis 2003 par le Club allemand de science-fiction et l'éditeur autrichien Thomas-Sessler-Verlag à l'occasion d'un congrès.

Liens internes [modifier]

Liens externes [modifier]

Notes et références [modifier]

  1. La sélection des films de science-fiction est-allemands est proposée par l'auteur de science-fiction est-allemand Karlheinz Steinmüller.


28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek