Cours - Psychiatrie - La paranoïa

Etudiants
Cours - Psychiatrie - La paranoïa


C'est un délire chronique d'apparition plus tardive vers 35 - 45 ans, ce sont des sujets satisfaits d'eux-mêmes ou se surestimant , n'acceptant aucune remarque. Ce sont souvent des personnes appartenant à des couches sociales plus favorisées. 

Sémiologie Prise en charge infirmière

Surestimation de soi:

Fausse modestie

Sentiment d'être incompris en permanence

orgueil

Fausseté du jugement:

Pensée paralogique (conclusion erronée ou fausses à partir d'un fait réel)

Force de conviction

Impossibilité de se remettre en cause

autoritarisme

Méfiance:

Susceptibilité

Rejet ou réticence des idées différentes des siennes

Psychorigidité:

Froideur affective

A besoin de la dépendance de l'autre envers lui

Entêtement

Insociable et procédurier

Querelleur

Délire:

> Systématisé, ordonné, cohérent, clair

Conviction totale dans son délire (d'interprétation, de revendication, de persécution, de jalousie)

-ils ne sont jamais prêt à entendre des remarques

-leur montrer du respect

-ne jamais devenir son persécuteur

-toujours préciser les lois institutionnelles

-poser un cadre défini (ce qui est autorisé ou non)

-distance et réserve dans ce que l'on dit et fait

-les convaincre de la nécessité d'un traitement et expliquer les effets secondaires

-ne pas montrer de compassion

-ne pas être trop rigide dans les réponses

-ne jamais critiquer le délire

-adapter ses réponses

-être en relation triangulaire face à son délire (à 3 personnes pour qu'il ne prenne pas une personne comme son persécuteur)




24/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek