Dépression bipolaire, antidépresseur inutile avec stabilisateur de l'humeur

 

Dépression bipolaire, antidépresseur inutile avec stabilisateur de l'humeur ?

                               
       
Pour les personnes souffrant d'un épisode de dépression du trouble bipolaire et qui prennent un stabilisateur de l'humeur, l'ajout d'un antidépresseur n'est pas plus efficace qu'un placebo (produit inactif), selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

  Le trouble bipolaire, caractérisé par une alternance d'épisodes de manie et de dépression, est habituellement traité avec des stabilisateurs de l'humeur tels que le lithium, l'Épivale (valproate), le Tegretol (carbamazépine) et d'autres qui réduisent la manie.    


Les épisodes de dépression sont toutefois plus courants que les épisodes de manie et ont tendance à être plus longs. Le traitement de la dépression bipolaire est particulièrement difficile, selon Thomas R. Insel, directeur du NIMH. 

Des antidépresseurs sont souvent utilisés en combinaison avec un stabilisateur de l'humeur pour traiter les épisodes de dépression mais ils sont considérés comme associés à un risque accru de passage à un épisode de manie. 

Gary Sachs et des collègues ont suivi 366 personnes souffrant de trouble bipolaire. Contrairement à la plupart des études cliniques, les participants étaient recrutés dans les services de santé et inclus même s'ils souffraient d'autres troubles tels que l'abus de substance, l'anxiété ou de symptômes psychotiques, ce qui rend les résultats plus généralisables aux situations de la vie réelle. Les antidépresseurs utilisés dans cette recherche étaient le Wellbutrin (bupropion) et le Deroxat  ou Paxil (paroxetine). 

Après 26 semaines de traitement, 24% des participants ayant reçu un antidépresseur et 27% de ceux ayant reçu un placebo sont demeurés en rémission au moins 8 semaines. L'antidépresseur n'était donc pas plus efficace que le placebo.

De plus, environ 10% dans chaque groupe, avec antidépresseur et avec placebo, ont vu apparaître des symptômes de manie, ce qui remet en question la croyance selon laquelle les antidépresseurs peuvent provoquer le déclenchement un épisode maniaque. 

Les résultats ont été similaires avec les deux antidépresseurs. 

Les résultats montrent, selon Dr. Sachs, qu'ajuster le dosage du stabilisateur de l'humeur peut être une stratégie plus valable que d'ajouter un antidépresseur dans le traitement des épisodes dépressifs du trouble bipolaire.

Ces résultats sont surprenants, commente un éditorial en ligne du New England Journal of Medicine, car des études européennes avaient montré une efficacité des antidépresseurs pour le trouble bipolaire. Des études supplémentaires sont nécessaires pour vérifier si certains antidépresseurs seraient plus efficaces que d'autres. Les auteurs croient aussi que des études à plus long terme seraient nécessaires car leur recherche est à relativement court terme. 

Une prochaine étape du projet de recherche sera de vérifier l'efficacité des traitements de psychothérapie. 

Psychomédia avec source:
Eurekalert

Voyez également:

Dépression du trouble bipolaire: dans quels cas éviter les antidépresseurs?
La dépression bipolaire souvent prise pour une dépression majeure
Troubles bipolaire et médicaments
DOSSIER: Trouble bipolaire
DOSSIER: Antidépresseurs 


08/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek