Eraserhead

Eraserhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eraserhead
Eraserhead
Réalisation : David Lynch
Production : David Lynch
Acteurs : Jack Nance
Charlotte Stewart
Jeanne Bates
Durée : 89 min.
Sortie : États-Unis d'Amérique 19 mars 1977
Budget : $10,000 (estimé)

Eraserhead (littéralement Tête de Gomme) est le premier long métrage de David Lynch, sorti en 1977.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Dans une ville industrialisée et polluée, où l'on mange des poulets aux réactions étranges, les enfants naissent malformés. Henry Spencer est fiancé à Mary, qui accouche d'un bébé au corps enveloppé de bandes avec une tête monstrueuse et un cou décharné. Cet étrange bébé pleure sans arrêt. À bout de nerfs, Mary s'en va. Henry s'échappe de cet univers par le rêve, en fantasmant sur sa voisine et en voyant apparaître une chanteuse dans le radiateur. Il ne tarde pas à sombrer dans la folie.

Commentaire [modifier]

C'est un film qui met plus en scène une ambiance et un univers qu'une histoire. Divers éléments viennent alimenter un malaise diffus : l'absence d'intrigue tout d'abord, les scènes de début et de fin sont complètement déconnectées du reste du film ; la bande-son - d'ailleurs retravaillée ultérieurement par le réalisateur -, ensuite est un grondement sourd continu (en fait, un bruit de ventilateur industriel enregistré et restitué à l'envers et au ralenti) ; un environnement délabré, les lampes grésillent et clignotent, les appareils sont en panne, les micro-poulets cuits bougent encore et suintent d'un liquide épais … ; le peu de dialogues, enfin, on se souviendra quand même de la scène avec la mère, la fille et Henry :

la mère : «Il y a un bébé qui est à l'hôpital et vous êtes le père»
la fille : «Maman, ils ne sont pas certains que ce soit un bébé !»
la mère : «C'est un prématuré».

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Autour du film [modifier]

  • C'est avec un budget s'élèvant à 10 000 dollars que le film a été produit.
  • En France, le film est également connu ultérieurement sous le nom de Labyrinth Man, titre choisi par le premier distributeur en référence au Elephant Man du même David Lynch (1980).
  • La célèbre scène du découpage du poulet a été parodiée dans la séquences Rex the Runt : Dreams du film Wallace et Gromit de Nick Park.
  • Le film est rendu célèbre par une campagne de promotion orchestrée autour du fait qu'il était diffusé dans seulement quelques salles aux alentours de minuit. Les spectateurs se voyaient récompensés à la sortie de la séance d'un badge au message délibérément enigmatique, sur lequel on lisait : « I saw it! » (« Je l'ai vu ! »), sans plus de précisions.
  • Une rumeur court que David Lynch aurait utilisé un fœtus de chèvre pour le "personnage" du bébé prématuré.

Récompenses [modifier]

Voir aussi [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek