Evitement externe et techniques de désensibilisation par exposition

 

 

Evitement externe et techniques de désensibilisation par exposition

Après un évènement traumatique, le cerveau met en place naturellement des stratégies d'évitement externe plus ou moins conscientes. Nous savons tous qu'il n'est pas bon de le faire. Par exemple, on dira au cavalier de remonter sur son cheval juste après un accident d'équitation, ou à un conducteur de reprendre le volant dès que possible après un accident de voiture.

Quand l'évitement devient chronique, on parle alors de phobie, de peur ou d'angoisse. Le cerveau (dans ses zones émotionnellles) a gardé l'information "ça va pas, danger" face à certaines situations qui sont devenues anxiogènes pour lui. Le cerveau réagit de façon disproportionné, comme si la sonnette d'alarme de la peur était déréglée.

Une des façons efficaces de sortir de cela est de montrer au cerveau par l'expérience que tout va bien aujourd'hui. On va donc demander à la personne stressée de s'habituer progressivement aux situations anxiogènes pour que son cerveau réalise qu'il n' y a plus de danger.

Après avoir reçu tout l'information suffisante et nécessaire pour comprendre le protocole thérapeutique qu'elle va utiliser, la personne va donc s'exposer progressivement à la source de stress. De cette façon, elle va désensibiliser son cerveau. 

Cette technique s'appelle la technique de désensibilisation par exposition. Elle fait partie des Thérapies Cognitives et Comportemtales Elle est notamment utilisée pour diminuer la phobie sociale (c'est à dire l'anxiété sociale, ou peur pathologique des autres).  

Pour aller plus loin sur ce sujet:

  • “La peur des autres” - Christophe André
  • “Psychologie de la peur: craintes, angoisse, phobie” - Christophe André


29/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek