Exemple de structures psychiatriques à CAHORS

 

 

La prévention

  • Des actions de prévention sont menées en partenariat avec d’autres intervenants.
  • L’équipe mobile en psychiatrie intervient auprès des personnes en situation de précarité sociale qui sont également en souffrance psychique.

L'ambulatoire

Une grande majorité des patients sont soignés exclusivement sans recours à l’hospitalisation, à travers des modalités variées  :

  • Des Centres Médico-Psychologiques (CMP) pour les enfants et les adultes. Les CMP,  pivots des dispositifs de Santé Mentale, sont des unités de coordination et d'accueil en milieu ouvert, organisant des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d'interventions à domicile, mises à la disposition d'une population. Ils peuvent comporter des antennes auprès de toute institution ou établissement nécessitant des prestations psychiatriques ou de soutien psychologique.
  • Des Visites A Domicile (VAD) : un soignant assure un suivi et un accompagnement sur le lieu de vie de la personne. Des interventions dans les institutions substitutives du domicile : dans les EHPAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les Foyers, les CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale), etc. Les missions peuvent être diverses : évaluation, orientation, soin, assistance aux professionnels.
  • Une équipe mobile départementale prend en charge les populations défavorisées et exclues présentant des troubles psychiques.
  • Une équipe spécialisée en Gérontopsychiatrie intervient auprès des personnes âgées et en soutien des professionnels.
  • La Psychiatrie de liaison : une équipe psychiatrique intervient dans les hôpitaux généraux du département,  pour évaluer, assurer des soins psychiatriques et orienter.
  • Une Unité de Consultation et des Soins Ambulatoires (UCSA) propose une intervention des équipes de psychiatrie en milieu pénitentiaire, auprès des détenus nécessitant des soins psychiatriques. 
  • Un Dispositif d’Accueil d’Urgence et de Crise (DAUC) : une équipe basée aux urgences de l’hôpital général de Cahors évalue la situation, dispense les premiers soins et oriente. Elle accompagne intensivement des situations de crise sur les lieux d’hospitalisation ou de vie auprès de la personne ou de son entourage.
  • Une cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP). Sollicitée par les pouvoirs publics, elle intervient en situation de catastrophe auprès des victimes ou des personnes impliquées. L’objectif est la prévention du syndrome de stress post-traumatique.
  • Une mission de réseau et de médicalisation en Gérontopsychiatrie menée à domicile auprès des résidents des structures accueillant des personnes âgées, et auprès des aidants familiaux.

L'hospitalisation

- En milieu hospitalier spécialisé :

  • à temps plein pour des soins aigus et des soins de longue durée ;
  • à temps partiel la journée ou la nuit ;
  • certaines unités sont spécifiques pour les conduites addictives, pour les adolescents ou pour les personnes en hospitalisation sous contrainte.

- Dans des lieux de soins alternatifs à l'hospitalisation :

  • Des Hôpitaux de Jour (HJ) assurent des soins polyvalents, individualisés et intensifs prodigués dans la journée, le cas échéant à temps séquentiel.
  • Des Hôpitaux de Nuit (HN) permettent d'organiser des prises en charge thérapeutiques de fin de journée, une surveillance médicale de nuit.
  • Des appartements thérapeutiques utilisent des techniques de soins particulières en groupe, en vue du réentraînement à l’exercice d’une activité professionnelle ou sociale. Ce sont des unités de soins intégrées dans la cité ayant pour objectif la réinsertion sociale. Ils sont mis à disposition pour des durées limitées avec une présence discontinue du personnel.
  • Des Centres d’Accueil Thérapeutiques à Temps Partiel (CATTP) : ils visent à maintenir ou à favoriser une existence autonome par des actions de soutien et de thérapeutiques de groupe.
  • L' Accueil Familial Thérapeutique (AFT) organise la prise en charge des patients de tous âges, placés dans des familles d'accueil, pour lesquels le maintien ou le retour à domicile ou dans leur famille naturelle  paraît non souhaitable, impossible ou prématuré.
  • L’unité de crise du DAUC (Dispositif d'Accueil d'Urgence et de Crise) offre des soins intensifs.

Les urgences psychiatriques

Créée en 1992, cette unité a pour mission :

  • De participer à l’accueil, à la prise en charge et l’orientation des patients psychiatriques arrivant au Service d‘Accueil et d’Urgences (SAU) du Centre Hospitalier Général de Cahors, sous la responsabilité et à la demande du médecin urgentiste.
  • D’assurer la réponse médicale à la demande de soins de psychiatrie de liaison dans les différents services du Centre Hospitalier.

Les indications : l’ensemble des situations de souffrance psychique en lien avec une pathologie mentale ou secondaire à un évènement de stress intense.
Les infirmiers travaillent au sein de l’équipe des urgences tout en conservant leur spécificité psychiatrique, ils peuvent être amenés à participer, dans la limite de leurs compétences et en fonction de leur disponibilité, aux soins somatiques courants.

Le fonctionnement : une permanence médicale est assurée, le psychiatre intervient sur appel de l’urgentiste. Les infirmiers assurent sur la base de plages horaires de 12h, la présence physique permanente d’un soignant sur le site.
L’équipe intervient auprès des patients dans la zone de traitement de l’urgence ou bien aux lits-portes.



27/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek