Femme bipolaire : Moi, bipolaire, Je suis maman une deuxième fois

 

 

Moi, bipolaire, Je suis maman une deuxième fois

1/01/2010

Témoignages > Femmes bipolaires

Je suis bipolaire, je lʼai déjà fait, je le refais : mon deuxième enfant
Ca y est. Je suis maman une deuxième fois. J’ai un magnifique garçon de 2 ans et une petite fille de 2 mois.

Je suis là pour dire qu’il est possible d’être bipolaire et faire des enfants, de vivre une grossesse et le post-partum et d’être maman.

Pour mon fils tout ne s’est pas très bien passé. Je m’étais bien préparée mais j’ai trébuché quand même. J’étais inquiète pendant la grossesse à cause d’une potentiel risque avec mon traitement, et comme j’avais baissé la dose j’étais d’autant plus exposée. Je n’ai pas eu une grossesse sereine. Après l’accouchement j’ai mis la barre trop haut, bien trop haut. J’ai voulu être une mère parfaite avec un bébé parfait, un fiancé parfait dans une maison nickel chrome ? comme à la pub. Prenez cette envie de la perfection, ajoutez la chute d’hormones suite à l’accouchement, mélangez avec un trop plein d’énergie malgré la manque de sommeil et une lichette de larmes de jeune maman ; laissez mijoter quelques semaines et vous obtiendrez un petit mixte post-partum.

J’ai eu peur. Je m’y étais préparée mais j’ai eu peur tout de même. J’ai pris la décision de retourner à la maternité où se trouvait une unité mère-bébé. J’y suis restée une quinzaine de jours, le temps de retrouver mes repères, et de dormir aussi, puis je suis repartie de bon pied.

Cette deuxième grossesse était beaucoup plus sereine et agréable, j’en ai profité. Je n’avais pas l’inquiétude concernant mon traitement ; premièrement parce que j’en avais déjà fait l’expérience et deuxièmement il avait été déclassé par le CRAT

Cette deuxième fois on pourrait croire que les choses auraient pu, auraient dû se passer moins bien. Une deuxième grossesse est forcement plus fatigante parce qu’il faut s’occuper de l’ainé. Cà se gère mais ce n’est pas évident tous les jours. Tous les bipolaires le savent, la fatigue et le manque de sommeil sont mauvais pour nous. J’ai aussi vécu un deuil ; ma soeur, bipolaire elle aussi, s’est suicidée pendant mon quatrième mois de grossesse.

Il a fallu gérer avec le soutien de mon entourage mais aussi avec des médicaments. Beaucoup sont frileuse des médicaments pendant la grossesse mais si je suis là aujourd’hui pour raconter cette expérience c’est parce que je m’en suis servie. Entre le thymo, un neuro et des somnifères j’ai réussi à passer ce moment sans trop de dégâts. Ne pas prendre des médicaments aurait pu être catastrophique.

J’ai accouché à la même maternité. J’ai de nouveau rencontré la pédopsychiatre quelque temps avant l’accouchement. J’ai accepté avec plaisir la proposition de passer une semaine à la maternité après l’arrivée du bébé pour être sûr d’aller bien en sortant et de passer le premier cap des pleurs ? le deuxième ou troisième jour pour la plupart des jeunes mamans ? entourée et dans un environnement sans stress.

Even the best laid plans go wrong on dit chez moi ? même en étant bien préparé ça peut mal se passer. Le retour à la maison ne s’est pas passé comme prévu. Mon fiancé n’a pas pu m’aider ayant été exposé à la grippe A pendant que je pouponnai à la maternité. Je me suis retrouvée avec un nouveau né et un tout petit â gérer seule à la maison. Je m’en suis sortie en oubliant la maison, le ménage, tout ce qui n’était pas vital ? manger, dormir et changer les couches.

Depuis je marche toujours avec la même devise : je vais à l’essentiel. Oubliées mes envies d’être la maman parfaite avec une maison comme dans la pub. C’est le bordel, et alors. Je vais bien, mes enfants vont bien, ma famille va bien et mon couple aussi. Avec le temps je pourrais reprendre les choses en main. En attendant je veille sur moi ? il faut dormir assez quitte â prendre des somnifères pour y arriver et bien sûr, il faut prendre encore et toujours mon thymo.

Nous avons fait une famille ? comme dans la pub’ ? deux blondinets, un garçon puis une fille. Jamais deux sans trois ? Peut être, le temps nous dira !




08/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek