Histoires vraies de Maîtres sexuels et d'Esclaves sexuels

 

 

Histoires vraies de Maîtres sexuels et d'Esclaves sexuels

Il y n'a pas longtemps, une grande écrivaine de 70 ans est passée à la télévison et a avoué qu'elle faisait du sado masohisme et qu'elle avait des esclaves sexuels hommes et femmes en sado maso.

Cela m'intéressait depuis longtemps d'étudier le problème qui se développe en France et dans le monde.

J'ai profité de la rencontre avec une surdouée bipolaire sur le Net, qui cherchait un maître sexuel, pour devenir son maître sexuel et en faire mon esclave sexuelle récemment. Elle aime se faire fesser, faire des fellations et se faire sodomiser par moi, par des femmes de tout âge et des hommes agés. Elle aime l'humilaition et la douleur à la fois.
C'est une lesbienne féministe.

Puis j'ai rencontré sur le Net une autre surdouée bipolaire qui est maîtresse et qui a un esclave mâle et une esclave femme sexuels.
Elle participe à des réunions de maîtres d'esclaves depuis des années en France où les maîtres et maitresses s'échangent leurs esclaves pendant les réunions.

Comme je suis un  maître débutant, je lui ai demandé de me tracer un portrait socilologique des maîtres et des esclaves.

Il apparait que la plus part des maitresses sont des cadres supérieurs où d'anciennes lesbiennes qui ont de bons moyens financiers car leurs esclaves le sont 24 heures sur 24 et ne travaillent pas.

Par contre on a des profils très différents pour les maîtres.

La plus part des maitres et des maitresses sont bi sexuels.

Il y a deux types d'esclaves, ceux qui aiment être humiliés et ceux qui aiment souffrir. Et rarement les deux à la fois.

La technique du dressage des esclaves consiste à leur faire dépasser progressivement leurs limites personnelles et de les pénétrer sexuellement (hommes ou femmes) ou de les faire pénétrer par d'autres esclaves de manière à augmenter la puissance de l'orgasme au fur et à mesure alors rensenti. Tous les rapports sexeuels sont protégés. Si un esclave juge que son maitre va trop loin alors il a un mot de code qu'il donne à son maitre ou maitresse pour arrêter aussitôt l'expérience.
La plus part des esclaves femmes fantasment sur la simulation de viols avec de vraies pénétrations. C'est aussi le cas de beaucoup de femmes ordinaires.

Il se pourrait que les femmes esclaves soient des femmes ordinaires qui décident de réaliser leurs fantasmes de viols.

Il est fréquent que les maitresses aient des hommes ou femes esclaves qui sont homosexuels.

C'est le cas de mon esclave sexuelle personnelle.
Et comme j'ai aussi le phantasme de violer des filles, cela me permet de réaliser mon phantasme avec elle par des simulations de ses viols par moi. Il parait que c'est classqiue dans le monde sado maso.

Il n'existe qu'une simulation de mise à mort autorisée dans les clubs sado maso, c'est le supplice de la baignoire. L'esclave est couché au fond d'une baignoire remplie d'eau, il est habillé de latex noir et il ne peut respirer que par un tuyau d'air qu'il a dans la bouche.
Le maitre lui bouche son tuyau jusqu'à la limite de suffucation, et un autre esclave peut aussi se mettre dans la baignoire sur le esclave avec le tuyau et simuler une relation sexuelle avec lui.

Si un esclave veut avoir une relation sexuelle avec un autre esclave d'un autre maitre, alors les deux maitres doivent être d'accord entre eux. c'est fréquent.

Je remarque donc qu'il est possible qua la plus part des matres et maitresses soient très intelligants, donc surdoués.

Si cela vous branche, c'est facile d'aller sur mon site et de me contacter !

 

 

 



18/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek