Homoérotisme

Homoérotisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'homoérotisme désigne le désir entre personnes du même sexe, sans passage à l'acte sexuel. Le terme a une origine psychanalytique avant de désigner un désir diffus pour une personne de son sexe.

Sommaire

[masquer]

Acception psychanalytique [modifier]

Le terme est créé en allemand par Sándor Ferenczi en 1911. Dans sa théorie du narcissisme, il définit un stade intermédiaire entre l'auto-érotisme et l'hétérosexualité, et sert à caractériser l'homosexualité comme symptôme névrotique et non pas comme perversion au sens freudien.

Employé pour parler de la structure psychique des homosexuels, le terme est depuis tombé en désuétude dans son sens psychanalytique.

L'homoérotisme en sociologie [modifier]

Il est repris en sociologie pour désigner les relations entre personnes du même sexe, où une tension sexuelle est perceptible, sans qu'il y ait acte sexuel. L'homoérotisme peut ainsi apparaître dans les milieux homosexués, sans personnes du sexe opposé. L'homophobie se manifeste parfois comme une réaction négative excessive à une atmosphère homoérotique.

Le terme peut aussi servir à parler d'homosexualité dans des sociétés ou à des époques où elle n'était pas théorisée comme homosexualité.

L'homoérotisme dans les arts [modifier]

L'homoérotisme est un thème artistique qui diffère de la pornographie gay en ce qu'il ne dépeint pas d'acte sexuel. Il est possible de parler d'homoérotisme dans des romans ou des films où des personnages se sentent troublés par la nudité de personnes de leur sexe.

Des récits ou des images (peintures, photographies) peuvent aussi avoir une visée homoérotique lorsqu'ils ont pour but de susciter le désir sexuel dans un cadre homosexuel.

Dans la peinture [modifier]

Voir représentation artistique du nu.

La représentation de plusieurs nus féminins peut comporter des connotations lesbiennes, comme dans certains tableaux de Gustave Courbet ou d'Henri de Toulouse-Lautrec.

Des tableaux de Caravage, Henry Scott Tuke ont un caractère homoérotique.

Dans la littérature [modifier]

Des poèmes arabes de Saadi contiennent des touches d'homoérotisme, de même que certaines œuvres d'Abu Nuwas.

Des poètes homosexuels tels que Walt Whitman, Federico García Lorca, W.H. Auden, Fernando Pessoa ont pu exprimer de manière voilée un certain homoérotisme dans leurs vers.

Dans la photographie [modifier]

Bibliographie [modifier]

  • Sándor Ferenczi, « L’homoérotisme : nosologie de l’homosexualité masculine », 1914, Psychanalyse, tome 2 : Oeuvres complètes, 1913-1919, Paris, Payot, 1994.
  • Arno Schmitt et Jehoeda Sofer (dir.), Sexuality and Eroticism Among Males in Moslem Societies, New York, Harrington Park Press, 1991.
  • Randy P. Conner, Blossom of Bone: Reclaiming the Connections Between Homoeroticism and the Sacred, San Francisco, HarperCollins, 1993.
  • Steven Zeeland, Masculine Marine: Homoeroticism in the U. S. Marine Corps, New York, Haworth Press, 1996.
  • J. W. Wright et Everett K. Rowson (dir.), Homoeroticism in Classical Arabic Literature, New York, Columbia University Press, 1997.
  • Patricia Juliana Smith, Lesbian Panic: Homoeroticism in Modern British Women's Fiction, New York, Columbia University Press, 1997.
  • Marie-Jo Bonnet, Les Deux Amies, essai sur le couple de femmes dans l’art, Paris, Blanche, 2000.
  • David Leddick, The Male Nude, Cologne, Taschen « Klotz ».
  • Eric O. Clarke, Virtuous Vice: Homoeroticism and the Public Sphere, Durham, Duke University Press, 2000.

Lienx internes [modifier]

Liens externes [modifier]



30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek