Homosexualité au cinéma - parie 1

Homosexualité au cinéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L’homosexualité au cinéma consiste à montrer au cinéma des situations où l'homosexualité, sous toutes ses formes, est présente et non-dissimulée.

Longtemps quasi-inexistante ou censurée, c'est une thématique qui ne s'est développée vraiment au cinéma qu'à partir des années 1960, marquées par la libération des mœurs.

Plus qu'en littérature peut-être, l'homosexualité a eu au cinéma une fonction marquée de revendication. Cela tient au fait que ce moyen d'expression s'est développé dans cette période de libération des mœurs, mais aussi peut-être à ce que les images permettent de toucher plus directement le public. Néanmoins, la présentation de l'homosexualité, sous toutes ses formes ne se résume pas à son illustration ou à sa défense. Le tournant en ce domaine[1], grand-public, semble avoir été atteint récemment par Le Secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee qui par son succès mondial, le nombre impressionnant de récompenses et les réactions qu'il a déclenchées, a permis sans doute d'atteindre une nouvelle dimension à ce genre, un impact social avec un vaste écho.

Les formes que peut prendre l'homosexualité au cinéma sont donc, de façon schématique, au nombre de trois :

  • esthétique : on a un prototype de cette homosexualité « distanciée » avec Persona d'Ingmar Bergman, où tout se résume à un jeu de reflets, d'ombres et d'illusions ; le même fonctionnement se retrouve dans Mulholland Drive de David Lynch ;
  • jouissive : cette dernière fonction peut inspirer le meilleur comme le pire, du Théorème de Pier Paolo Pasolini au Caravaggio de Derek Jarman en passant par Tabou de Nagisa Ōshima. Il s'agit souvent (mais pas toujours) de films faits par des homosexuels pour un public homosexuel, ce qui les rend parfois un peu répétitifs.

Proches de la fonction revendicatrice mais un peu à part, on a des films qui se contentent de montrer sans vraiment juger, comme My Beautiful Laundrette de Stephen Frears.

Sommaire

[masquer]

Festivals [modifier]

Le Festival gay et lesbien de Paris [modifier]

  • La 11e édition a eu lieu du 14 au 23 octobre 2005 au Forum des images. 93 films, du court au long métrage ont été projetés.
  • En 2004 il y a eu plus de 14 000 spectateurs.

Festival de cinéma queer [modifier]

  • La deuxième édition, organisée par le Peuple qui manque, aura lieu du 16 au 21 mars 2007, au cinéma l'Entrepôt, à Paris.
  • Temps fort de réflexion sur les identités, le festival, proche du mouvement politique et culturel queer, durant six jours, dessine quelques axes de ce fertile cinéma : croisement des problématiques sexuelles et raciales, black feminism, politiques transgenres, incarnations cyborg et freaks, devenirs, réflexions sur le corps, etc.,
  • Au travers de plus de 40 films, souvent inédits en France, aux croisées du cinéma militant, de l'art contemporain et du cinéma expérimental.
  • Site officiel

Le Festival Question de genre de Lille [modifier]

  • Organisé par l'association GayKitschcamp depuis 1989 (Pasolini) dirigée par Patrick Cardon. Ce festival a plusieurs particularités : le thème du genre, la répartition géographique dans toute la région, une préoccupation thématique avec un souci de la représentation historique des LGBT à l'écran.
  • La 15e édition s'est déroulée en "éclats" toute l'année 2005 et s'est terminée par une séance très remarquée de 6h30 de films indiens au Tri Postal de Lille de 3h à 9 h du matin, le 17 décembre 2006 dans le cadre de Lille3000. Site officiel

Festival international du film lesbien et féministe de Paris [modifier]

Ce festival connu sous le titre "Quand les lesbiennes se font du cinéma" est organisé depuis 1989 par l'association Cineffable

  • La 18e édition a eu lieu du 27 au 30 octobre 2006 avec 78 films en compétition provenant de 15 pays ;
  • La 17e édition a eu lieu du vendredi 28 octobre 2005 au mardi 1er novembre 2005.

Site officiel

Festival du film gay et lesbien de Boston [modifier]

Il existe depuis quelques années un festival (Boston Gay & Lesbian Film/Video Festival).

Festival du film gay et lesbien de Bruxelles [modifier]

Festival international du film gay et lesbien de Grenoble, Vues d'en face [modifier]

Festival du film gay et lesbien d’Istanbul [modifier]

Le premier eut lieu du 1er au 6 octobre en 2004 sous le nom de "OutIstanbul film festival". Cependant, les suivants furent interdits par la Commission des Activités des Arts en 2005. un article au Têtu

Festival du film gay et lesbien de Londres [modifier]

Berlinale [modifier]

Au sein de la Berlinale, sont attribués les Teddy Award depuis 1987. Il s'agit de la première récompense attribuée aux films à thématique homosexuelle.

Ciné Pride, festival de films lesbiens, gays, bi. et trans. de Nantes [modifier]

Créé depuis 2004 dans le cadre de la Gay Pride à Nantes, le festival Ciné Pride est organisé par le Centre Lesbien et Gay Nantes Atlantique (CLGNA) et se déroule tous les ans, fin mai, au cinéma Katorza.

Pink Screens [modifier]

Verzaubert - International Queer Film Festival [modifier]

Site officiel

Filmographie [modifier]

Avant 1960 [modifier]

Années soixante [modifier]

Années soixante-dix [modifier]

1982 [modifier]

1983 [modifier]

1984 [modifier]

1985 [modifier]

1986 [modifier]



28/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek