Je suis amoureuse d'un bipolaire, peut-on vivre normalement? et comment reagir en cas de crise?

 

Questions résolues

Autre question »

Je suis amoureuse d'un bipolaire, peut-on vivre normalement? et comment reagir en cas de crise?

mon ami à une maladie dite "bipolaire", je veux savoir si on peut vivre normalement, car on trouve trés peu de conseil sur le comportement que l'on doit avoir avec ces personnes. Peut-on me donner aussi des conseils ou des témoignages?
  • Il y a 6 mois
canelle_moi by canelle_...
Membre depuis :
26 juillet 2006
Total des points :
21746 (niveau 6)

Meilleure réponse - Choisie par les votants

Les personnes atteintes de trouble bipolaire connaissent des changements d'humeur extrêmes. Il est normal d'avoir "des hauts et des bas" mais, chez ces patients, "les hauts" sont très hauts (pole maniaque) et "les bas" très bas (pole dépressif). Ce trouble est également appelé maladie maniaco-dépressive.
La durée des épisodes maniaques ou dépressifs va de quelques semaines à plusieurs mois. Leur fréquence est également variable.
Lorsque le sujet n'est ni en phase maniaque, ni en phase dépressive, il fonctionne normalement et se sent généralement bien. Ces périodes "normales" peuvent durer plusieurs années.
Chaque malade a donc son propre "cycle" qui est composé d'une phase maniaque, d'une phase dépressive et d'une phase "normale". On parle de trouble bipolaire à cycle rapide lorsque les patients présentent au moins quatre cycles par an. Parfois, l'humeur peut même changer tous les jours, ce qui rend la vie de ces patients extrêmement difficile.
On estime à 1% le nombre de personnes atteintes par cette maladie. Les femmes sont autant touchées que les hommes. En moyenne, le trouble bipolaire apparaît vers l'âge de 30 ans.
Les recherches actuelles sont en faveur d'importants facteurs génétiques à l'origine de ce trouble. Cependant, différentes sources de stress extérieurs semblent capables de favoriser la survenue d'un épisode. Les saisons affecteraient aussi les troubles de l'humeur: la manie est plus fréquente en été et la dépression en hiver.
Les symptômes du trouble bipolaire



1- La dépression

La phase dépressive est marquée par:
- une baisse de l'estime de soi avec une tendance excessive à la dévalorisation et la culpabilité. - une grande tristesse qui s'accompagne souvent de pensées morbides ou suicidaires.
- une perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités habituelles (anhédonie).
- une baisse de la libido
- une perte de poids par diminution de l'alimentation (de façon atypique, on peut aussi observer une prise de poids).
- une insomnie avec une grande fatigue (de façon atypique, on peut aussi observer une hypersomnie dite "refuge").
- un ralentissement de l'activité physique avec une tendance au repli sur soi et à l'inactivité (apragmatisme).
- un ralentissement de l'activité psychique avec des difficultés de concentration, d'attention.

2- La manie

Dans le langage courant, le terme maniaque est employé pour qualifier quelqu'un de tatillon, d'exigent. En psychiatrie, il en est tout autre: un sujet maniaque présente les symptômes inverses de ceux d'une dépression. A savoir:
- une excellente confiance en soi avec des idées de grandeur, de grands projets.
- une euphorie excessive.
- une réduction importante du temps de sommeil sans aucune fatigue.
- une augmentation de l'appétit sans prise de poids.
- une activité physique très importante.
- une accélération psychique: leur pensée va trop vite et ils passent sans cesse du coq à l'âne dans une logorrhée impressionnante (débit verbal augmenté).
- une désinhibition comportementale avec un désir sexuel accru, des dépenses excessives (trois voitures, une maison…), une augmentation des tendances au jeu.
- une irritabilité importante avec un comportement provocateur voire agressif.

3- L'hypomanie : on retrouve les mêmes symptômes que dans la manie mais en moins intenses. L'hypomanie ne gêne pas le fonctionnement normal d'un sujet contrairement à la manie. Une hypomanie peut dégénérer en épisode maniaque ou en dépression.

4- Des états mixtes : le patient présente au cours d'un même épisode des symptômes de la phase dépressive et de la phase maniaque.

5- Des symptômes psychotiques

Parfois, les sujets atteints de troubles bipolaires perdent le contact avec la réalité et se mettent à entendre des voix ou à interpréter des choses de manière délirante. Ces symptômes sont dits "psychotiques" car ils se retrouvent dans d'autres pathologies psychiatriques: les psychoses, et en particulier dans la schizophrénie.
Chaque accès dépressif et maniaque doit être traité avec les médicaments appropriés. Dans le cas de la dépression, on donnera des antidépresseurs pour aider le sujet à se redynamiser. En cas de manie, les neuroleptiques aideront à "freiner" le sujet.
La prévention des rechutes passe par un mode de vie sain et un traitement par sels de lithium. Le lithium est efficace chez environ 80% des patients bipolaires. On le qualifie de régulateur de l'humeur ou thymorégulateur. Cependant, il existe d'autres médicaments si le lithium est inefficace ou contre-indiqué.
Associée au traitement médicamenteux, la psychothérapie est toujours nécessaire que ce soit lors des accès aigus ou lors des périodes d'accalmies.
C'est un sacré choix à faire.
Je ne peux que te conseiller de bien réfléchir.
Ne t'engage pas; vis avec lui pendant quelques temps et si c'est insupportable, prends la fuite.
Tu comprends, c'est toute une vie et c'est TA VIE!!!
  • Il y a 6 mois
40% 2 votes

Il n'y a encore aucun commentaire à cette question.

Autres réponses (9)

  • romulus13400 by romulus1...
    Membre depuis :
    11 septembre 2006
    Total des points :
    107 (niveau 1)
    Je suis marié depuis 30 ans avec une femme dont la bi polarité a été trouvé depuis à peine 1 an.Pendant toutes ces années elle a tj eu l'humeur changeante , on passait d'un "je t'aime plus que tout" à "tu me fais ch.... connard" et même en public , en famille c'était comme ça . je ne savais pas que c'était une maladie.Les années ont passé , nous avons élevé deux enfants, il y a avait des hauts et des bas.
    Depuis 3 ans nos enfants sont partis et on s'est retrouvé tous les deux.La descente aux enfers a commencé. Pendant sa période maniaque elle se sentait sûre d'elle, elle s'est mise à me parler mal, à s'aggiter dans la maison dès 4 h du matin, à fumer énormément.Puis dès le mois d'octobre de ces années sont apparus des tocs acheteurs, elle s'est mise à dépenser sans compter , à acheter n'importe qui pour l'offrir à Nöel à n'importe qui. C'était la valse des retraits d'argent.Elle retirait sans me le dire des paquets de mille Euros. En permanence la banque appelait pour que je comble ses découverts.Je piquais des crises terribles mais elle ne m'écoutais pas. J'ai failli m'en aller pour me protéger mais je ne l'ai pas fait....Elle a enfin accepter l'an dernier de voir un psy et elle est "stabilisée"..... Mais moi je vais mal , j'ai commencé en juin des crises d'angoisse et de panique et je suis sous AD et je consulte aussi un psy........
    Alors un bon conseil: oui on peut vivre avec une personne bi-polaire mais il faut qu'elle soit suivie et soignée ou alors on risque de couler avec elle.........
    • Il y a 6 mois
    0% 0 votes
  • Gab by Gab
    Membre depuis :
    05 octobre 2007
    Total des points :
    725 (niveau 2)
    Compliqué la bipolarité, ça fait longtemp que vous êtes ensemble? Parfois ils stoppent leur crises quand ils vont mieux même quand il restent encore quelques crises de ci de là.
    C'est vachement dur à traiter et je te conseil de lui éviter d'entrer dans une cellule qui les rassemble (asso ou autre) parcequ'ils se satisfont de leur "problème" et au final il ne cherchent plus à lutter contre parcequ'ils l'ont banalisé.
    Je ne sais pas si il y a des traitements adaptés ou autre, désolé, je te sui spas d'une grande aide mais j'ai connu un couple qui a cassé à cause de ça et notament et surtout parcequ'il y a eu cette histoire d'asso qui a banalisé la chose!
    • Il y a 6 mois
    20% 1 vote
  • Docteur W by Docteur W
    Membre depuis :
    13 avril 2007
    Total des points :
    688 (niveau 2)
    On peut parfaitement vivre avec un bipolaire, à condition d'accepter l'idée qu'il soit d'humeur très changeante.

    Je vous propose une petite scénette pour mieux saisir la situation: c'est le matin, vous prenez le petit déjeuner avec lui, et vous lui demandez de vous passer le beurre pour vos tartines. Il se peut qu'un matin la réponse soit: "je n'en ai rien à foutre de ton beurre de merde tu peux te le foutre au cul salope! Beurre rance beurre pourri beurre de merde tartine toi de merde tartine toi tu comprends!", tandis qu'un autre matin la réponse sera "mais bien sûr ma chérie le voilà ton beurre, d'ailleurs il n'y en a presque plus je vais allez en racheter car je veux ton bonheur."

    Si les deux réponses vous conviennent également, alors vous êtes prêtes à vivre avec un bipolaire.

    Cordialement,

    Dr Wiki.
    • Il y a 6 mois
    20% 1 vote
  • miss90 by miss90
    Membre depuis :
    17 avril 2007
    Total des points :
    652 (niveau 2)
    salut !
    Je vie avec mon frère qui est lui aussi bipolaire. Il y a des moments ou il peut etre tres tres gentille, amusents, rigolo, mais cela peut très vite changer, il devient nerveux, parfois violant. Maintenant je m'y suis habituée, que veux-tu que je te dise :P Lorsqu'il est content, je me dis " ha il va mieux aujourd'hui ". Eh beh non, être content fait aussi partie de la maladie. Personnellement, j'éssai de ne pas le contredire, de l'aisser tomber, il faut le comprendre, ce n'est pas sa faute.
    Allez, bonne chance !
    Bonne journée
    • Il y a 6 mois
    0% 0 votes
  • K by K
    Membre depuis :
    23 novembre 2006
    Total des points :
    10852 (niveau 6)
    Si tu tomber amoureuse de lui alors qu'il était dj bipolaire, ça devrait etre possible (de vivre normalement), pour toi ça fait parti de lui ;-))
    Il ya tres peu d'info (de façon général) sur comment te comporter, comment vivre avec qq qui a des pb psy (dépression bipolaire etc...), le mieu est que tu en parle avec lui, savoir dj ce que lui attend de toi. essaye aussi de prender contacte avec son médecin (psy) pour en discuter, avoir son avis etc... en théo il le connait bien et pourra te répondre (ds les limites du secret médical).
    le seul conseille que je peux te donner c'est déviter de l'infantiliser, de lui laisser des responsabilités, de le laisser prendre des décisions (sauf si il est vraiment en crise, mais alors explique lui bien les raisons).
    • Il y a 6 mois
    0% 0 votes
  • chukkaone by chukkaon...
    Membre depuis :
    18 mai 2007
    Total des points :
    2778 (niveau 4)
    Je sais qu'il existe un traitement mais à vie, et ça ne marche que s'ils acceptent leur "problème" et également s'ils sont suivis ...
    • Il y a 6 mois

    Sources :

    J'ai connu quelqu'un dit "bipolaire", plus jamais ça été l'enfer !!
    0% 0 votes
  • BOB by BOB
    Membre depuis :
    05 septembre 2007
    Total des points :
    1191 (niveau 3)
    attention un bipolaire c'est quelqu'un qui a une sexualité débridée et qui vit au grand nord
    • Il y a 6 mois
    20% 1 vote
  • Michel D by Michel D
    Membre depuis :
    23 octobre 2007
    Total des points :
    114 (niveau 1)
    Bonjour ! Je le suis moi-même et je reconnais que ce n'était pas tous les jours rose pour ma compagne, jusqu'à ce qu'un psy me prescrive du " DÉPAKOTE", 1 matin et soir, depuis je me sents bien mieux, et m'a compagne m'apprécie plus, et n'a plus peur de mon comportement.
    Michel.
    • Il y a 6 mois

    Sources :



02/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek