L'horreur de ma situation se révèle enfin - 27 Avril 2013

 

L'horreur de ma situation se révèle enfin - 27 Avril 2013.

 

En effet pendant 10 ans tout s'écroulait autour de moi, mes entreprises, mon couple, ma santé et je me retrouvais ruiné et sans aucune force ni volonté. Puis j'avais un formidable espoir et à force d'accumuler des données sur ce site j'entrevoyais ce que n'avaient pas vu les psychiatres : mon antidépresseur, le Déroxat me réduisait à l'état d'un légume. Je le supprimais et entamais une formation récemment pour retrouver un travail.

 

Mal me prit de déclarer mon handicap psychique au centre de formation car 4 stagiaires et le formateur s'acharnèrent sur moi pendant 5 mois : harcèlements psychologiques, insultes et pour finir une agression physique qui m'envoyait à l'hôpital. J'abandonnais précipitamment la formation après que l'inspection du travail m'ait donné raison. Mais j'étais sonné, abattu. Je retombais en dépression, avais des idées brèves de suicide, faisais des cauchemars, et rechutais en alcool : j'étais probablement victime d'un stress post traumatique, difficile à soigner.

 

Puis dans un dernier élan de survie, je me remettais à remanier mon site ici et créait de nouvelles rubriques où je classais de nouvelles informations. C'est là que toute l'horreur se révélait : j'avais depuis l'âge de 5 ans jusqu'à maintenant subi plus d'une dizaine de stress post traumatiques, ce qui aurait du me tuer. D'autre part j'avais non seulement développé ma bipolarité à l'âge de 12 ans, mais aussi ce qui ressemble beaucoup à une paraphrénie, toujours présente, qui est une psychose où l'on construit éveillé des histoires délirantes ou fantastiques.


Dès lors je m'aperçois aujourd'hui que je suis polytraumatisé par au moins trois pathologies et qu'il va être difficile de me sortir de là. A nouveau, je ne peux plus agir, même si je me bats avec mon ordinateur tous les jours pour développer mon site et par les dizaines de courriers que j'envoie pour essayer de faire reconnaître mes différentes pathologies.


J'ai effacé mon ancien journal de bord pour me distancier avec les délires que j'ai vécus pendant ces dix dernières années qui ont été les plus dures. Mais je n'ai pas avancé sur le plan de la santé, et j'ai même reculé. Seules mes connaissances s'accumulent. C'est une sorte de course de vitesse. Mes troubles psychiques me tueront-ils ? Ou trouverais-je une alternative là où les psychiatres n'ont rien trouvé pendant 10 ans ... ?

 

Je suis à nouveau sur une route sans fin, dans un désert brûlant après avoir cru m'en sortir.

 



27/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek