Le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité

 

Le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité


Définition

Le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité (TDAH), plus connu sous le terme d'"hyperactivité" désigne un comportement pathologique précis survenant chez l'enfant, défini par trois types de manifestations :

  • un déficit de l'attention,
  • une hyperactivité motrice,
  • une impulsivité, survenant de façon conjointe ou isolée, entraînant des perturbations marquées de la vie quotidienne de l'enfant dans plusieurs types d'environnement (familial, scolaire et/ou social), et dont le traitement repose sur une combinaison de moyens éducatifs, comportementaux et éventuellement médicamenteux.

Les caractéristiques du Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité

On estime que 3 à 5% des enfants d'âge scolaire (dans la tranche d'âge 6/11 ans) présentent un Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité. Il existe une nette prédominance masculine avec en moyenne quatre garçons atteints pour une fille. Si 1/3 des enfants présentant un Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité aura une évolution spontanément favorable vers la puberté avec une disparition presque totale de tous les symptômes, les 2/3 auront une symptomatologie qui persistera à l'adolescence et à l'âge adulte, essentiellement de type déficit attentionnel.

Les causes du Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité

Il n'y a pas de cause unique reconnue du Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité. L'ensemble des données sur ce trouble suggère au contraire qu'il existe une vulnérabilité au Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité de type multifactoriel, associant à la fois des facteurs neurobiologiques, génétiques, environnementaux et psychosociaux. Il est bien établi toutefois que le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité n'est en aucun cas le résultat d'un mode éducatif défaillant ou d'un manque affectif.

Téléchargez la brochure Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité

 

Les manifestations cliniques


Trois types de manifestations cliniques sont décrites dans le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité, qui peuvent être présentes de façon conjointe ou isolée :

  • L'inattention
    Par rapport aux enfants de même âge et de même sexe, l'enfant ne parvient pas à soutenir son attention quelle que soit l'activité. Il n'est pas capable de se concentrer sur une tâche longue ou répétitive. Il ne suit pas les consignes jusqu'au bout, n'arrive pas à organiser correctement son activité, et se laisse distraire par n'importe quelle stimulation.
  • L'hyperactivité motrice
    L'hyperactivité motrice se manifeste par l'incapacité de tenir en place, une agitation incessante et une activité désordonnée. L'enfant est infatigable, il ne tient pas en place. A l'école, il est considéré comme bruyant, indiscipliné. A l'extérieur, son comportement est tel qu'il oblige sa famille à restreindre les sorties avec lui par crainte qu'il ne se mette en danger ou qu'il ne dérange les autres.
  • L'impulsivité
    L'enfant est impulsif dans ses gestes, il bâcle, écrit mal, renverse les objets, casse tout. Incapable d'attendre son tour, il interrompt les autres, répond sans attendre la fin des questions. Il ne réfléchit pas avant d'agir, prend des risques et se met souvent en danger, d'où la fréquence des accidents à l'école ou encore des accidents domestiques. Il est souvent perçu comme un enfant imprévisible, perturbateur, malpoli.

Comment faire la différence entre un enfant "hyperactif" et un enfant turbulent ?

  • Caractère précoce et chronique du trouble et permanence des symptômes aussi bien à la maison, à l'école, lors des activités de loisirs.
  • Intensité des symptômes (très supérieure à la normal) et des conséquences négatives qu'ils entraînent, comme difficultés scolaires, mauvaise socialisation, problèmes de cohésion familiale, déscolarisation.

Ces manifestations comportementales surviennent par définition avant l'âge de 7 ans mais les premiers symptômes sont parfois observés dès l'âge de 2 ans. Les problèmes comportementaux de l'enfant sont persistants, et retrouvés dans plusieurs domaines, aussi bien scolaire que familial et relationnel. Des fluctuations peuvent toutefois être observées en fonction des motivations de l'enfant, de son niveau de fatigue, ou encore de la nouveauté d'une situation.

 

Le retentissement et les troubles associés


Le retentissement

L'ensemble des manifestations présentées par l'enfant lui font vivre une scolarité douloureuse, d'autant que des troubles des apprentissages sont fréquemment associés, comportant des difficultés de langage, d'acquisition de la lecture, de l'écriture, de l'orthographe ou des mathématiques. Par ailleurs, l'enfant hyperactif souffre d'une mauvaise insertion sociale. La mauvaise image renvoyée par les parents et les autres adultes et le rejet par les autres enfants conduisent enfin à un affaiblissement de l'estime de soi.
A l'adolescence et à l'âge adulte, le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité augmente le risque de consommation de substances illicites, d'alcool et de tabac.

Afin de limiter le retentissement du Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité pour l'enfant et son entourage, il est donc très important que l'enfant puisse bénéficier d'une prise en charge adaptée et précoce associant psychothérapie et rééducation orthophonique/psychomotricité si troubles des apprentissages. Pour les enfants ayant un retentissement modéré à sévère et ceux pour lesquels les traitements psycho-éducatifs et les rééducations se sont montrés insuffisants, un traitement médicamenteux sera également ajouté aux autres prise en charge.

Les troubles associés

Le Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité est rarement un trouble isolé et les études épidémiologiques indiquent que plus de 50% des enfants atteints d'un Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité présentent au moins un autre trouble psychiatrique associé que l'on appelle comorbidité (anxiété, dépression, troubles des conduites ou opposition, tics). Ces troubles associés doivent être systématiquement explorés car ils ont souvent des conséquences négatives pour l'avenir scolaire et social de l'enfant et nécessitent une prise en charge adaptée en fonction de chaque profil patient.

Comorbidités

Les troubles associés

 

 

Le diagnostic et les principes de prise en charge


Le diagnostic

Le diagnostic de Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité est un diagnostic clinique, établi par un médecin spécialiste (pédopsychiatre, pédiatre et neuropédiatre). Lors de son évaluation, celui-ci prend en compte la globalité de l'environnement de l'enfant: parents, entourage, enseignant, médecin traitant. Il existe par ailleurs des échelles d'aide au diagnostic (échelles de Conners, CBC) ainsi que des tests neurologiques permettant d'établir un profil de comportement de l'enfant dans plusieurs domaines, et de suivre son évolution. L'examen psychologique de l'enfant est complété par un examen physique, neurologique et psychomoteur et la recherche de troubles des apprentissages associés, de troubles du langage oral et écrit et par une évaluation de l'efficience intellectuelle.

Les principes de prises en charge

La prise en charge du Trouble du Déficit de l'Attention/Hyperactivité est adaptée à chaque enfant et sa famille, en tenant compte du contexte clinique, de l'intensité du handicap induit par les troubles du comportement dans les différents environnements. La prise en charge est multimodale et comporte une guidance parentale, une psychothérapie de l'enfant, une prise en charge des troubles des apprentissages associés avec des rééducations (orthophonie, psychomotricité) et un traitement médicamenteux pour les enfants ayant un retentissement modéré à sévère et à ceux pour lesquels les traitements psycho-éducatifs et les rééducations se sont montrés insuffisants.

Ce que le médicament peut faire Ce que le médicament NE peut PAS faire

Diminuer le niveau d'activité

Donner une bonne éducation

Améliorer l'attention

Rattraper des lacunes

Diminuer l'impulsivité

Contrôler les émotions

Diminuer l'hyperactivité

Motiver l'enfant

Améliorer la compliance aux autres prises en charge : psychomotricité, rééducation orthophonique

Remplacer complètement la rééducation et la psychothérapie

 

Pour en savoir plus


Contact :

Association Hypersupers
2 sentier de la fontaine
77160 Provins
Tèl : 06 19 30 12 10
Site internet : www.hypersupers.org/

 

 


 



20/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek