Les antipsychotiques (neuroleptiques) doublent le risque de décès soudain de cause cardiaque

 

Les antipsychotiques (neuroleptiques) doublent le risque de décès soudain de cause cardiaque

                               
       
Les médicaments antipsychotiques de deuxième génération (dits  antipsychotiques atypiques) doublent les risques de mort soudaine de cause cardiaque, selon  une étude publiée dans le New England Journal of Medicine. Ces médicaments sont couramment  utilisés dans le traitement de la schizophrénie, du trouble bipolaire, des symptômes de la  maladie d'Alzheimer ou d'autres démences, de l'autisme, du trouble déficitaire de l'attention  avec hyperactivité, ...    
 
Il est connu depuis plusieurs années que les antipsychotiques de première génération, tels  que le Haldol (haloperidol) et le Melleril (thioridazine) doublent le risque de décès soudain de cause cardiaque. Il était considéré que ce risque était inférieur pour les antipsychotiques de nouvelle génération tels que Zyprexa (olanzapine), Risperdal (risperidone) et Seroquel (quetiapine).

Les résultats de l'étude ont confirmé le risque doublé pour les plus anciens antipsychotiques et a montré que ceux de deuxième génération augmentaient autant le risque.

Wayne A. Ray et ses collègues de l'Université Vanderbilt ont étudié les données médicales concernant 93.000 personnes prenant les anciens ou les nouveaux antipsychotiques et 186.000 personnes n'en prenant pas. Les données de chaque personne prenant ces médicaments étaient jumelées avec celles de 2 autres personnes de même âge et de même sexe. Les participants étaient âgés de 30 à 70 ans. 

L'analyse montre qu'environ 3 personnes sur 1000 prenant ces médicaments durant une année  complète décède soudainement de cause cardiaque. Le risque augmente selon la dose utilisée. Les personnes qui prenaient 300 mg ou plus par jour de thioridazine avaient un risque 5 fois plus élevé.

Un effet secondaire préoccupant des médicaments antipsychotiques est le gain de poids qui est un facteur de risque pour plusieurs problèmes de santé.

Psychomédia avec sources:
WebMD
New York Times
 


08/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek