Les mesures à prendre pour faire cesser les cauchemars

 

 

Les mesures à prendre pour faire cesser les cauchemars

Votre note:
 
noté 3.83 avec 6 avis
  1. Généralités sur le cauchemar
  2. Les causes du cauchemar
  3. Combattre les cauchemars
  4. Aider l’enfant à combattre les cauchemars
  5. Les traitements pour éviter les cauchemars
  6. Dominer ses angoisses et ses cauchemars

Quand les cauchemars dérangent, il est temps de prendre les choses en mains pour les arrêter. Pour les combattre, on peut avoir recours à différents traitements médicaux ou, plus simplement, à d’autres méthodes comme parler de ses cauchemars, déterminer les facteurs provocateurs et éviter le stress. Les cauchemars peuvent être attribués à certains médicaments ou des évènements particuliers dans la vie du dormeur. A titre d’exemple, les traumatismes laissent leurs marques et provoquent les cauchemars.

illustration  « Comment faire cesser les cauchemars ? » cliquer pour agrandir


Généralités sur le cauchemar

Le cauchemar est décrit comme étant un rêve effrayant qui surgit pendant la phase de sommeil profond, aussi appelé sommeil paradoxal, et qui peut réveiller le dormeur. Dans son cauchemar, le dormeur se retrouve dans une situation angoissante qui menace sa vie, sa dignité ou sa survie. Le résultat de cauchemars incessants est un manque de sommeil et de concentration. Cela peut mener à un dysfonctionnement social et une inefficacité au travail et ailleurs.

Les causes du cauchemar

Selon certains, le cerveau doit traiter des informations accumulées et il le fait à travers les rêves. Une fois les informations traitées, on arrête de rêver. Le cauchemar peut avoir comme cause :

  • le stress en général. Ce facteur peut surgir en cas de décisions importantes à prendre ou lorsqu’on doit faire face à des problèmes.
  • le stress post-traumatique
  • les mauvais souvenirs pendant l’enfance ou autre stade de la vie
  • certains médicaments
  • l’arrêt de la consommation d’alcool
  • un déséquilibre quelconque sur la personne ou son environnement, tel qu’un épuisement inhabituel ou un changement brusque de climat.

Combattre les cauchemars

Certaines mesures pour combattre les cauchemars s’appliquent à tout le monde. Tout d’abord, il faut éviter les films et les histoires d’épouvante car ils causent de l’angoisse chez l’individu et peuvent facilement engendrer les cauchemars. En effet, cela arrive parce que les cauchemars indiquent notre état d’esprit. Pour pouvoir les combattre et dormir paisiblement au quotidien, il faut connaître la cause de ses cauchemars et trouver une mesure adaptée pour les arrêter.

Aider l’enfant à combattre les cauchemars

Plusieurs facteurs peuvent causer l’angoisse de l’enfant dont le plus commun est le noir. Pour prévenir les cauchemars, on peut mettre une veilleuse dans sa chambre afin qu’il se sente rassuré avec la douce lumière et dormira paisiblement. De plus, les parents peuvent aussi essayer de rassurer leur enfant quant à l’irréalité des rêves. Si l’enfant est très jeune, on peut lui proposer de dessiner les horreurs qu’il voit dans ses rêves. Pour le rassurer, il suffit de mettre le dessein dans un tiroir ou quelque part où les « monstres » ne pourront pas s’échapper. Une autre méthode simple qui a fait ses preuves pour lutter contre les cauchemars de l’enfant consisterait à lui donner une « boîte magique », boîte dans laquelle il « enfermera » à jamais ses mauvais souvenirs ou cauchemars. Si les cauchemars sont causés par d’autres facteurs, il est important de parler avec l’enfant pour qu’il extériorise ce qu’il ressent. Dans les cas extrêmes où il a été victime d’un abus quelconque, il vaut mieux l’emmener chez un psychologue.

Les traitements pour éviter les cauchemars

La médecine traditionnelle ou classique est utilisée pour lutter contre les cauchemars. Pour un traitement naturel, on peut avoir recours à l’homéopathie ou à la phytothérapie. Un traitement homéopathique sera à base de stramonium et un traitement par phytothérapie sera à base de fleurs appelées escholtzia. En outre, certaines vitamines aident aussi à combattre les cauchemars. A titre d’exemple, les vitamines B1, B2 et D sont recommandées. Les huiles essentielles comme celle de la lavande ou la camomille contribuent aussi à chasser les cauchemars. Il faut les mélanger à de l’huile végétale d’amande douce et le tout doit être appliqué sur la plante des pieds et le long du dos.

En sus, il y a les traitements médicaux contre les cauchemars. Des médicaments tels que les antidépresseurs tricycliques peuvent être prescrits par un médecin. En outre, une visite chez un psychothérapeute peut aussi aider dans la mesure où il pourra trouver la cause du cauchemar chez le patient. Voir un spécialiste pour une consultation est nécessaire si les cauchemars surviennent après un traumatisme psychique ou physique. Cependant, il est à noter que certains médicaments peuvent aussi provoquer des cauchemars. A titre d’indication, les médicaments néfastes sont ceux qui ont un effet sur les neurotransmetteurs. Si cela est le cas, il faut en parler au médecin traitant qui prescrira d’autres médicaments à la place ou qui proposera un traitement alternatif.

Enfin, un traitement efficace contre les cauchemars est simplement d’en parler à quelqu’un qui saura se montrer compréhensif et rassurant. Cette solution est efficace car il permet à l’individu d’extérioriser ses angoisses. Il est plus facile de trouver une solution pour calmer ses frayeurs si on en parle avec ses amis, ses parents ou un spécialiste.

Dominer ses angoisses et ses cauchemars

Pour arrêter de faire des cauchemars régulièrement et d’être angoissé à chaque fois, il est conseillé d’essayer de modifier ses cauchemars. En effet, on peut influencer ses rêves en ayant des pensées positives avant de s’endormir. On peut par exemple penser à la plage, à un moment agréable et aux personnes qu’on aime. Si un cauchemar se répète souvent, on peut noter ce qui arrive dans ce rêve et essayer de changer la fin tragique mentalement. Pour cela, il faut impérativement se rappeler de ce qu’on a rêvé. Ensuite, on donne une fin alternative au rêve avant de se réveiller pour que ce cauchemar ne se répète pas. Au cas où il y a répétition, on saura toujours changer la fin.



28/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek