Ma 3eme naissance

 

 

Ma 3eme naissance

1/01/2009

Témoignages > Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

 

Je tiens â vous raconter ce qui s’est passé, et bien voilâ ...
 
1ère Naissance ma mère, 2ème Naissance Nona ma grand mère et ma 3ème Naissance Dr H.
 
La semaine du 21 au 26 Octobre 2006
 
Pas le moral, mais je prenais mon courage â deux mains pour aller faire mon travail d’étude....avancer mon diplôme.
Mon regard était quelque part dans le vide...je marchais, avançais... c’était bizarre je savais que je devais aller â l’école mais durant le trajet j’étais comme ailleurs, marchais en quelque sorte comme un robot qui devais aller â une destination : l’école.
Dans cette semaine j’ai eu trois descentes....
 
La 1ère était â la maison... j’avais passé ma soirée â verser des larmes... sans comprendre pourquoi réellement, ces larmes m’envahissaient, plus de contrôle sur elles.
L’envie de plus rien, rien, rien, aucune attache â rien, comme si entourée de vide... l’horreur!
Il y a le mot "détachement" que je n’avais pas supporté... comme si toute l’aide du Coeur tombait dans un trou... qu’on l’enterrait.
C’était terrible... me parler de façon énervée, je ne l’ai pas supporté... je dis... il y a toujours des façons de dire les choses... manière, mais celle-ci avait le goût du rejet... inacceptable! Et je n’arrivais plus dans ma tête, â faire la part des choses... avoir du recul... d’ou ma réaction des dires pris au premier degré.
Alors prenais mon courage temps bien que mal et allais â l’école avec la tête retournée !
 
La 2ème... toujours forte angoisse me poursuivaient, impossible de m’en détacher, l’impression de ne servir â rien, de ne plus avoir le goût de vivre, de faire pour faire, ressasser sans arrêt dans ma tête "J’EN AI MARRE DE PRENDRE MA FORCE POUR REMONTER !!!" j’en peux plus! C’est trop! J’étouffe! A quoi ça sert de vivre... mais cette dernière phrase restait enfouie en moi.
 
La 3ème...
Pour aller â l’école, â l’annexe, je dois traverser un pont. Toujours la tête dans le vide comme un robot... destination école.
Et au moment de traverser, me suis arrêtée et regardais le vide... en dessous des voies ferrées et â la fraction de seconde, me suis imaginée sauter, et j’ai imaginé mon corps giser au sol tout fracassé mais vivante... peu être sur une chaise roulante... puis j’ai continué mon chemin.
Au retour... me suis pas arrêtée mais j’ai regardé le vide et lâ me suis dis... je ne vais pas bien du tout !!! J’ai tout de suite pensé â vous Dr H., et me suis dit qu’il n’y avait que vous qui puissiez me venir en aide... je l’avais pensé fort, mais cela restait enfoui en moi.

Le samedi 26 octobre. L’après-midi, j’avais donné R.D.V â un ami pour boire un café dans le quartier. Et en chemin... subitement, j’étais en larmes...tout me remontait. Impossible de me contrôler... idées noires... j’en pouvais plus !

Tant bien que mal j’ai bu le café et d’un coup lui ait dis... emmènes moi voir le Dr H., il faut que j’y aille! ... peux pas t’expliquer !
Me voyant dans cet état, il n’a pas discuté... m’y a emmené. Arrivée devant la porte, seule, mon coeur battait â 120... me suis même pas demandée s’il y aurai quelqu’un au cabinet... surtout un samedi.

Je sonne... une personne m’ouvre, assez jeune, me dit comment allez vous ?... et lâ ... les sanglots!!! il me parlait... explication... mais moi prise dans une panique je n’arrivais même plus â penser, prise dans ma bulle je criais "AU SECOURS"... C’était comme dans un film je captais rien de ce qu’il me disait...jusqu’au moment ou cette personne a haussé le ton... et je l’en remercie car â la seconde, j’ai eu prise de conscience que je ne pouvais plus rien faire pour une personne... cela m’a fait un bien fou!
 
Prise en charge aussitôt le lundi 28 octobre.
 
Enfin de l’aide!!! Je me sentais quelque part soulagée, mon intuition était la bonne!
Je savais que je n’avais rien â lui expliquer et que seul le Dr H. pourrait me sauver du trou !
 
Première visite avec le Dr H.

Dès sortie de sa visite, me suis empressée d’aller â la pharmacie. Arrivée au métro j’ai avalé d’un coup les deux "bonbons"* d’un coup sans avoir lu l’ordonnance sur les prises qui était 1 le matin et 1 le soir... m’en suis rendue compte au bout d’un mois.
* combinaison de faibles doses de Lithium + Lamotrigine

Soulagée j’ai pris le métro pour rentrer.
Peu de temps après j’avais une sensation bizarre sur le dessus de la tête... comme des battements de coeur... des acouphènes... je sentais qu’il se passait quelque chose dans le centre de ma tête, mais aussi mon corps tout entier comme envahie et me disait que les nouvelles substances combattaient enfin ce mal qui me bouffait la VIE !
Arrivée â la maison, le centre de ma tête continuait â se battre et mon corps était devenu plus calme.
Le lendemain toujours cette sensation mais moins élevée dans ma tête... toujours ces battement.
Me disait... ça doit se mettre en place la haut dans ma tête... se réguler... et au fond de moi me disais... si j’avais cet effet lâ , c’est qu’il manquait bien des substances â mon cerveau central!!!
Le 3eme jour plus ces sensations dans ma tête et me disais... ça y est, je suis régulée, c’est GENIAL!!!
 
J’y croyais comme fer et me disais continuellement le Dr H m’a donné exactement ce qu’il fallait, il est fort et me suis pas trompée! Vraiment cette sensation de RESPIRER ENFIN!
 
Au bout de 3 semaines ma vie avait changé... que toute ma Force était dans le positif d’avancer enfin!
Etre suivi reste primordial.
Ma vie a bien changé... comme le disais au début, j’ai eu trois naissances, mais celle du Dr H. m’a sauvé la Vie !
Je ne sais comment le remercier, je savais intérieurement que seul lui pouvait me sortir de lâ et personne d’autre !
J’ai beaucoup de recul aux choses, je décode dans le calme, et que toute cette Force en moi me porte maintenant.
Mon analyse reste plus objective... réapprendre non pas â penser différemment mais â penser pareil seulement d’une autre manière, je veux dire que mon Esprit reste le même, mais que son cheminement est différent. Me suis rendue compte de plein de choses... que j’étais loin d’être clair dans ma tête, que les pensées se bousculaient les une après les autres... Folie!
 
Maintenant j’avance! ... ferais tout pour mettre au pouvoir ces Substances magiques! ... obtention de mon diplôme!
 
Dr H, c’est comme un magicien, qui par ses Expériences, son Savoir, son Esprit, sa Chimie, son Décodage... trouve la potion magique.... m’a redonné la VIE! C’est incroyable mais VRAI.
 
Je le remercierai jamais assez

 

Commentaire CTAH

Ce témoignage désigne le cas de figure où des personnes souffrant de formes cliniques complexes de cyclothymie se trouvent "métamorphosées" dans le sens d’une amélioration clinique rapide et soutenue dans le temps (dans ce témoignage, la durée de rémission dépasse la durée de 30 mois) avec un "bon" diagnostic et une thymorégulation spécifique (comme un mélange de doses faibles â modérées de lithium et lamotrigine).
Le CTAH est actuellement en train d’explorer les caractéristiques de ces cas afin de dégager des facteurs psychologiques ou cliniques capable de prédire de ce genre de réponse.
Si des visiteurs du site se retrouvent dans ce cas de figure, leur témoignage est le bienvenu

Post de Nadine
"10 ans de ma vie perdus mais enfin guérie"

Ce mail pour vous donner de mes nouvelles et surtout pour vous demander de faire parvenir mon témoiganage sur le site CTAH.
Depuis que je connais Dr H. et qu’il me soigne je me sens trés bien et suis agréablement surprise de ne plus craquer comme auparavent effectivement j’ai appris â me connaitre, â gérer mon stress, et â être â l’écoute de mon corps chose qui est trés importante et que je ne savais pas faire. Je suis aide soignante dans un service assez lourd et une  activité intense  je n’osais pas m’arrêter quand j’étais fatiguée nerveusement et physiquement  alors j’allais jusqu’au bout de mes forces puis résultat j’avais 3 â 4 semaines d’arrêt maladie voire plus avec un traitement lourd qui me choutait mais qui ne me guerissait jamais et pas adapté â ma maladie.

Aujourd’hui je suis heureuse car j’arrive â travailler une année non stop et j’ai l’impression d’être comme les autres je revis grâce â l’aide des médicaments spécifiques pour ma cyclothymie et de la psychothérapie avec Mme L. (IDE qui travaillait dans la clinique où j’avais été hospitalisée). J’ai oublié de préciser que j’ai été hospitalisée plusieurs fois dans une clinique et hôpital psychiatrique mais sans résultat j’ai même fait 3 tentatives de suicide  et oui...
La première fois que j’ai rencontré Dr H. il m’a dit que j’avais perdu 10 ans de ma vie (plus de 15 épisodes dépressifs majeurs) car jusqu’â présent j’avais été trés mal soignée, j’ai été peinée qu’il me dise ça car ma vie aurait pû être meilleure j’aurais moins fait du soucis â mes proches et peut être que j’aurais fait ma vie plus tôt et que j’aurais eu des enfants,aujourd’hui j’ai 45 ans mon ami 50 ans il a deux filles de son côté.
Mais si vous aussi vous avez eu des moments difficiles  et que vous doutez  sur  des tas de choses je peux vous assurer que moi je suis enfin heureuse et guérie.
La vie vaut le coût d’être vécue même si j’ai perdu des années; c’est mon destin.



08/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek