Menstruation

Menstruation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes?, voir Règles.

La menstruation est la manifestation la plus visible du cycle menstruel de la femme. Elle consiste en la désagrégation de la couche fonctionnelle de l'endomètre en l'absence de grossesse, véhiculée par des pertes de sang plus ou moins abondantes, évacuées par le vagin. Elle est propre à l'espèce humaine et à quelques espèces de primates supérieures, à l'exclusion des primates du Nouveau Monde.

Sommaire

[masquer]

Généralités [modifier]

Le terme menstruation vient du mot latin mensis « mois » (proche du grec mene, la lune) qui évoque une parenté avec les cycles lunaires mensuels. L'aspect de la lune a aussi été évoqué pour expliquer cette étymologie.

La menstruation, que l'on appelle souvent une période ou les règles, est la transformation de l'utérus chaque mois lorsqu'il élimine, par le vagin, les tissus (endomètre) qui étaient en place pour accueillir un œuf fécondé. Le saignement dure généralement deux à trois jours mais cette période peut aller jusqu'à sept ou huit jours. Le saignement peut être absorbé par des protections hygiéniques.

Lorsque des femmes vivent ensemble, il y a une tendance à la synchronisation des règles, ce qui serait dû à l'émission par les glandes axillaires de substances volatiles. L'action éventuelle des phéromones dans l'espèce humaine fait l'objet de controverses, puisque l'organe voméronasal n'existe pas chez l'adulte. Toutefois, chez la souris, certaines phéromones peuvent activer des récepteurs présents dans l'épithélium olfactif.

Douleurs [modifier]

Chez certaines femmes, une douleur du bassin appelée dysménorrhée qui peut durer plusieurs heures, due à une crampe de l'utérus, peut précéder et accompagner la période des règles. Elle s'inscrit dans le cadre du syndrome prémenstruel, qui associe douleurs, malaises, modifications comportementales.

Certaines femmes peuvent également ressentir des maux de tête ou une tension des seins.

Ces douleurs, très fortes, ne durent pas plus que quelques heures mais, le plus souvent, les femmes ont ces douleurs durant les deux premiers jours de leurs menstruations et il peut même arriver que ces douleurs perdurent toute leur période menstruelle.

Période fertile [modifier]

Les spermatozoïdes peuvent survivre dans le corps de la femme jusqu'à 3 jours. La période de co-fécondation (le zygote est la réunion des deux gamètes) commence donc six jours avant et se termine deux ou trois jours après l'ovulation : en effet, l'ovule ne vit que 24 heures environ. Les méthodes de planification familiale naturelle utilisent ce principe, soit pour favoriser une grossesse, soit pour l'éviter.

Contrôle hormonal [modifier]

Cycle menstruel et hormonal
Cycle menstruel et hormonal

La fonction de reproduction, c'est-à-dire la production des gamètes et des hormones gonadiques, est contrôlée par l'axe hypothalamo-hypophysaire. L'hypothalamus synthétise et libère de manière pulsative une hormone peptidique (GnRH = hormone gonadolibérine) qui stimule la libération par l'hypophyse antérieure de deux hormones FSH et LH. Les hormones principales ovariennes impliquées dans le contrôle du cycle menstruel sont les œstrogènes, la progestérone et l'inhibine. Au début du cycle, l'hypophyse antérieure (glande pituitaire) libère la FSH (hormone stimulant la folliculogenèse) signalant au follicule immature de grandir dans les ovaires. Le follicule est un sac contenant l'ovocyte. Normalement, un seul ovule est produit par cycle. Il n'y a pas de coordination gauche/droite. Le même ovaire peut donc théoriquement émettre un ovule plusieurs mois de suite. En fait, la présence d'un corps jaune dans un ovaire perturbe fortement la sélection du follicule dominant, de telle sorte que chez 88% des femmes, l'ovulation se produit alternativement dans un ovaire, puis dans l'autre. Le premier follicule à se développer sécrète de l'inhibine. Les niveaux d'œstrogènes montent comme l'hormone est secrétée par le follicule qui se développe. L'ovulation a lieu le 14ème jour du cycle, environ 36h après le pic de LH (hormone lutéotrophe) libérée par l'hypophyse antérieure. Pendant l'ovulation, le follicule et la paroi de l'ovaire se rompent libérant l'œuf ; le niveau d'œstrogènes est maximal.

Après l'ovulation, œstrogènes et progestérone sont chacun secrétés par le corpus luteum (ou corps jaune) qui se développe à partir du follicule rompu et reste dans l'ovaire. Le rôle de la progestérone est de préparer le corps pour une éventuelle grossesse. En particulier, la progestérone provoque une augmentation de la température basale d'environ 0,3 °C. Cette augmentation de la température peut être utilisée pour détecter l'ovulation.

Si aucune grossesse n'intervient le corpus luteum dégénère et le niveau des hormones chute brutalement, ce qui provoque l'élimination de l'endomètre lors de la menstruation.

S'il y a une grossesse, le placenta produit les hormones pour interrompre le cycle menstruel :

  • hCG (hormone gonadotrophine chorionique humaine) pour garder le corpus luteum ;
  • inhibine pour empêcher une autre ovulation.

Liens internes [modifier]

Liens externes [modifier]



31/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek