Pourquoi les médecins devraient-ils identifier les préoccupations sexuelles de leurs patients?

 

Les troubles de la sexualité chez l'homme

Pourquoi les médecins devraient-ils identifier les préoccupations sexuelles de leurs patients?

Les problèmes sexuels sont fréquents. La prévalence du dysfonctionnement sexuel s'élève à 43 % chez les femmes et 31 % chez les hommes dans échantillon américain d'envergure.1 La dysfonction érectile augmente avec l'âge, aussi bien que 52 % des hommes âgés de 40 - 70 ans sont atteints d'un certain niveau d'impuissance.2

Les préoccupations sexuelles sont souvent liées à d'autres maladies ou à leur traitement, par exemple l'hypertension, le diabète et les maladies vasculaires (voir le tableau 3). Une étude multidisciplinaire a conclu à la présence de facteurs physiopathologiques chez au moins 33 % des hommes et 10 % des femmes qui consultaient pour la sexothérapie.3

L'identification des préoccupations sexuelles modifie le traitement médical. Dans le cadre d'un essai contrôlé qui se comparait aux soins de consultation usuels en médecine interne, on demandait aux patients « Avez vous des préoccupations sur le plan sexuel? ». La question a révélé d'importants nouveaux renseignements médicaux chez 26 % des patients, entraînant des changements au traitement médical 16 % du temps.4

Les patients veulent que leur médecin traite leurs problèmes sexuels. Les patients considèrent que les médecins sont les professionnels de la santé les plus aptes à les aider à gérer les dysfonctions sexuelles.5

Mise à jour : September 5, 2006



02/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek