Prostitution - partie 2

  • maisons closes : appelées clubs, boudoirs, studios, cabarets ou saunas, ces établissements permettent aux filles de recevoir leurs clients. Ces maisons vont du bouge à l'établissement grand standing avec sabot de paiement par carte. Le client qui y rentre peut demander à voir les filles pour en choisir une après une revue de détail.
  • prostitution en discothèque : la prostitution peut avoir lieu dans tout endroit fréquenté par de potentiel(le)s client(e)s. Cela peut être une discothèque comme une rave party.
  • radasse : Prostituée qui racolait dans les bars peu fréquentables anciennement appelés rades.
  • flirty-fishing : forme de « prostitution missionnaire » mise au point dans la secte des Enfants de Dieu et pratiquée entre 1975 et 1987 : les jeunes et jolies fidèles usaient de leur charme pour fournir de nouveaux adeptes à leur gourou, David Berg (dit Moïse-David)référence souhaitée. Officiellement cette pratique n'a plus cours, la secte ayant été dissoute en 1978.
  • prostitution de plage, Tizi-Ouzou, Afrique [35]
  • prostitution étudiante : en France, la pauvreté des étudiants (200 000 en situation financière difficile) conduit des jeunes femmes à financer leurs études en vendant leurs "services", par exemple par le moyen d'annonces sur Internet. Ce phénomène est dans ce pays en augmentation. Le syndicat SUD Étudiant avance le chiffre de 40 000 personnes concernéesréférence souhaitée.

Les moyens de rencontre utilisés pour des relations sans rémunération comme les agences matrimoniales et les forums de rencontres peuvent aussi être détournés : la véritable nature de la relation est dévoilée au dernier moment.

Enjeux contemporains [modifier]

La prostitution est souvent perçue comme un problème car elle est souvent aux mains de la criminalité organisée. Même les julots casse-croûte (souteneurs individuels) sont obligés de faire de la délinquance pour montrer leur virulence. Les prostituées peuvent alors être victimes d'une forme d'esclavage. De nombreuses prostituées sont aussi consommatrices de drogues. Les prostituées sont également concernées par les maladies sexuellement transmissibles et les convoitises que provoquent leurs revenus.
Pour les riverains, la prostitution de rue est souvent très mal vécue car elle diminue le prestige du quartier et donc la valeur des propriétés, par ailleurs, les rues ne disposant pas de dispositifs sanitaires adaptés sont souvent souillées par de l'urine et des préservatifs que l'on peut supposer être usagés.

Impact global [modifier]

En terme de flux de populations, la prostitution entraîne de véritables hémorragies de jeunes femmes des pays dont elles sont issues vers leur pays de « travail », souvent distants de plusieurs centaines de kilomètres. Les réseaux criminels utilisent en outre des techniques de contrainte comme la confiscation de papiers d'identité, le viol dit 'pour casser', le chantage familial, la surveillance par des souteneurs, et l'interdiction de quitter le giron mafieux. Il arrive que les prostituées soient l'objet de trafic et soient vendues. Elles peuvent également être droguées de force : une fois dépendantes de la drogue, elles sont plus faciles à surveiller.

Selon Sabine Dusch[36], la prostitution engendre un chiffre d'affaires mondial de 60 milliards d'euros. En 1998, l'Organisation des Nations unies[37] estimait que, chaque année, 4 millions de personnes étaient l'objet d'un trafic à des fins sexuelles, ce qui générait entre 5 et 7 milliards de dollars US de profits aux groupes criminels.

Quant à l'hémorragie et le transfert de jeunes femmes, selon Dusch, les femmes victimes de la traite sont nettement plus nombreuses que celles qui sont l'objet d'un trafic à des fins d'exploitation domestique ou de main-d'œuvre à bon marché. D'après l'ONU[38], ces trente dernières années, en Asie seulement, la traite de femmes et d'enfants à des fins « d'exploitation sexuelle » a fait plus de 30 millions de victimes.

Les pays communistes « purs et durs » affirment souvent ne pas connaître ce type d'activité.

Des études récentes reprises par Richard Poulin estiment que 85 à 90% des personnes prostituées sont soumises à un proxénète au niveau mondial.

Vocabulaire [modifier]

Autour de la prostitution s'est créé un vocabulaire argotique pour décrire l'activité ou la personne l'exerçant. Le plus souvent, ces expressions ont pris un caractère péjoratif.

On qualifie par exemple une prostituée - mais aussi une femme libertine - de "femme de mauvaise vie"...

Faire le trottoir : métonymie décrivant la façon dont la prostituée attend un client. En créole d'Afrique de l'Ouest, une prostituée est une "trottoire" ou une "cul-boutique".

Expression [modifier]

La prostitution est parfois appelée « le plus vieux métier du monde », ce qu'interroge l'historienne Michelle Perrot. Pour des anthropologues ce serait plutôt le chamanisme, avec les guérisseurs, qui aurait droit à cette dénomination[39] tandis que pour d'autres ce serait le métier de sage-femme. D'ailleurs le terme métier eut un sens varié au cours du temps historique.

Plus prosaïquement, pour que la prostitution existe, il faut que le client paye (sinon il ne s'agit pas de prostitution). Et pour que le client paye, il faut qu'il ait un métier et que la monnaie, accessoirement, existe. Dans les temps primitifs, on peut imaginer un chasseur, un cueilleur, un potier, un agriculteur... Ces métiers existent toujours. On aura compris que cette expression induit « la prositution a toujours existé et existera toujours ». Curieusement on ne dit pas que "voleur est le plus vieux métier du monde". Face à cet argument, on rappellera le cas de Sparte.

Seule entre toutes les cités, Sparte est réputée en Grèce pour n'abriter aucune pornê. Plutarque[40] l'explique par l'absence de métaux précieux et de véritable monnaie — Sparte utilise une monnaie de fer qui n'est reconnue nulle part ailleurs : aucun proxénète ne trouverait d'intérêt à s'y installer. De fait, on ne trouve pas de trace de prostitution commune à Sparte à l'époque archaïque ou classique.

A cela, nous pouvons ajouter ce commentaire de Martine Costes-Péplinski : "La première trace de vie humaine retrouvée à ce jour remonte à 6 millions d'années, le premier outil date de 2,5 millions d'années alors que la prostitution apparaît, comme la guerre, seulement à la fin du néolithique, soit 5000 avant Jésus Christ au grand maximum. C'est dire si hommes et femmes ont partagé mille autres occupations et préoccupations avant de s'adonner à celle-ci..."

Pour paraphraser, l'avocate féministe Gunilla Ekberg dénonce : « La prostitution, ce n’est pas le plus vieux métier du monde, c’est le plus vieux mensonge ».

La prostitution dans la culture populaire [modifier]

Bibliographie [modifier]

  • Régis Revenin, Homosexualité et prostitution masculines à Paris, 1870-1918, Paris, L'Harmattan, 2005, 225 p.
  • La fermeture (1986), la fin des maisons closes, de Alphonse Boudard
  • Philippe Mangeot, « La femme au masque » dans Sept images d'amour, Les Prairies Ordinaires, 2006 (sur la mobilisation des prostituées contre l'instauration, avec la Loi pour la sécurité intérieure, du délit de raccolage passif à l'automne 2002)
  • Maitresse Nikita et Thierry Schaffauser, Fières d'être putes, L'Altiplano 2007.
  • Gail Pheterson, Le prisme de la prostitution, Biblitohèque du féminisme.
  • Claire Carthonnet, J'ai des choses à vous dire : une prostituée témoigne, Robert Lafont.
  • Shirley Lacasse, Le travail des danseuses nues : au-delà du stigmate, une relation de service marchand, 2004, Lire en ligne présentation (www.iforum.umontreal.ca)

Notes et références [modifier]

  1. http://www.congoforum.be/fr/interviewsdetail.asp?subitem=&id=11989&interviews=selected
  2. http://www.penelopes.org/xbreve.php3?id_article=2464
  3. http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=45991
  4. http://www.lefaso.net/article.php3?id_article=14756&id_rubrique=
  5. http://www.larevuedegypte.com/printerfriendly.aspx?ArticleID=6323
  6. abcdefg Courrier de l'UNESCO, décembre 1998 :Prostitution : légaliser ou pas ? article de Amy Otchet http://www.unesco.org/courier/1998_12/fr/ethique/txt1.htm
  7. abcdefghijklmnopqrs site du gouvernement français : fiche par pays, le statut de la prostitution tant masculine que féminine se trouve dans la section compléments : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/
  8. http://www.leportailcitoyen.com/2005/07/argentine__la_p.html
  9. abcdefgh http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2338
  10. http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/c/a/1999/07/06/MN13894.DTL&hw=massage+parlors&sn=008&sc=895
  11. http://voyage-bons-plans.aufeminin.com/forum/voyagesmexique/__f15_voyagesmexique-Mexique-ou-r-dominicaine.html
  12. http://www.ciao.fr/Dubai_Emirats_Arabes_Unis__Avis_459337
  13. http://www.senat.fr/ga/ga39/ga391.html
  14. voir aussi l'article de wikipedia : Prostitution en République populaire de Chine
  15. http://sisyphe.org/article.php3?id_article=913
  16. abcd article du 6 juillet 2006 dans Libération http://www.liberation.fr/actualite/politiques/191649.FR.php
  17. http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=185126
  18. http://bg.wikipedia.org/wiki/%D0%9F%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%B8%D1%82%D1%83%D1%86%D0%B8%D1%8F
  19. http://www.hri.ca/fortherecord1997/bilan1997/vol5/estonie.htm
  20. ab Les clients de la prostitution, ces inconnus… article dans Manière de voir, bimestriel du Monde diplomatique, n° 44, mars-avril 1999. disponible en ligne : http://eleuthera.free.fr/html/158.htm
  21. http://www.afse92.com/journal/article1.php?ID=446
  22. http://www.colisee.org/article.php?id_article=1048
  23. http://www.sosfemmes.com/sexwork/sexwork_regimes_compares_angleterre.htm et http://www.senat.fr/lc/lc79/lc792.html
  24. http://www.amnestyinternational.be/doc/article1353.html
  25. http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:61999J0268:FR:HTML
  26. http://www1.umn.edu/humanrts/cedaw/French/concluding_observations/finland2001.html
  27. http://www.jurisitetunisie.com/tunisie/codes/cp/cp1205.htm
  28. http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Arabie_Saoudite
  29. http://www.iran-resist.org/article2342
  30. http://www.peinedemort.org/document.php?choix=1057
  31. http://www.les-vallees.com/lois.htm
  32. http://www.hri.ca/fortherecord1997/bilan1997/vol6/irland.htm
  33. http://www.ledevoir.com/2004/12/16/70823.html et http://cybersolidaires.typepad.com/ameriques/2005/10/tre_travailleus.html
  34. http://www.claude-goasguen.org/site/interieur.php?assemblee=1&rubr=11&contenu=31
  35. http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=45991
  36. Dusch, Sabine (2002), « Le trafic d'êtres humains », Paris, Presses Universitaires de France
  37. Stalker, Peter (2000) « Workers Without Frontiers. The Impact of Globalization on International Migration », Organisation internationale du travail Genève
  38. Rapport de l'UNICEF, 2000
  39. (en) Dr. Robert L. Carneiro « Subsistence and Social Structure: An Ecological Study of the Kuikuru Indians » 1957
  40. Plutarque : Vie de Lycurgue, IX, 6

Voir aussi [modifier]

Articles connexes [modifier]

wikt:

Le Wiktionnaire possède une entrée pour « prostitution ».

commons:Accueil

Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur la prostitution.

Liens externes [modifier]

Sources [modifier]

  • Régis Revenin, Homosexualité et prostitution masculines à Paris, 1870-1918, Paris, L'Harmattan, 2005, 225 p.
  • R. Radford, La prostitution féminine dans la Rome antique, Morrisville (USA), Lulu, 2007. 132 p. ISBN 978-1-4303-1158-4.
  • Fondation Scelles, La Prostitution adulte en Europe, Érès, Paris, 2002.
  • Wiesner-Hanks Merry E., Christianity and Sexuality in the Early Modern World, Routledge, London, 2000.
  • Rush F., Le Secret le mieux gardé : l’exploitation sexuelle des enfants, Denoël-Gonthier, Paris 1980 (1983).
  • Solé J., L’Amour en Occident à l’époque moderne, Éditions Complexes, 1984 (Albin Michel, 1976).
  • Théodore Zeldin, Histoire des passions françaises, 1848-1945, tome I, Ambition et Amour, Seuil, Points-Histoire, 1978.


31/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek