Symptômes, gestion et traitement des crises d’angoisse ou de panique

 

 

Symptômes, gestion et traitement des crises d’angoisse ou de panique

Votre note:
 
noté 4.5 avec 4 avis
  1. Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?
  2. Les sources des crises d’angoisse
  3. Comment éviter les crises d’angoisse ?
  4. Les méthodes de relaxation
  5. Les thérapies pour gérer les crises d’angoisse
  6. Que faire en cas de crises d’angoisse ?
  7. Les gestes simples à faire en cas de crises d’angoisse
  8. Les autres méthodes pour calmer les crises d’angoisse

Une crise d’angoisse est un trouble psychologique qui surgit soudainement et qui se manifeste par un accès de peur, de panique et d’anxiété. Que faire contre les crises d’angoisse ? Les crises d’angoisse peuvent être prévenues, gérées et traitées de plusieurs manières. Dans tous les cas, les préconisations sont à base de thérapie, de régime alimentaire, de médicaments chimiques, de prescriptions homéopathiques, mais aussi d’exercices de relaxation. Elles visent à calmer et à atteindre une sensation de bien-être.

illustration  « Remèdes pour les crises de panique » cliquer pour agrandir


Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

Une crise d’angoisse est un signe de désordres et de troubles psychologiques qui se manifeste par un accès de panique, d’anxiété ou de peur. Elle survient soudainement et se présente sous forme de troubles corporels et émotionnels. En effet, une crise d’angoisse s’accompagne de sentiment d’échec, de peur, d’inquiétude, d’agressivité, de tristesse, d’agitation et de difficultés à se concentrer. Les troubles corporels peuvent être l’hyperventilation, l’augmentation du rythme cardiaque, la sudation, les tremblements, la sensation d’étranglement, les contractions abdominales, les vertiges, les frissons, la fatigue, les mains moites ou froides, l’impression d’évanouissement et une difficulté respiratoire.

Les sources des crises d’angoisse

La détermination des causes des crises d’angoisse doit être effectuée avec un médecin ou un thérapeute. Toutefois, elle est généralement la conséquence de :

  • sentiments - émotion, inquiétude, tourment ou frayeur
  • facteurs externes - nuit, angoisse de la séparation, éducation, environnement social
  • processus névrotique - conflit entre l’interdit et le désir
  • phobie - peur liée à un mauvais souvenir
  • dépression ; en matinée
  • usure psychique - en fin de journée
  • crise d’angor - suite à une angine de poitrine
  • pathologies du cancer, des hépatites, de la tétanie, des affaiblissements des fonctions supérieures ou des dérèglements thyroïdiens

Comment éviter les crises d’angoisse ?

Une personne sujette à une crise d’angoisse doit avoir assez d’espace pour respirer, éviter tout contact physique et surtout se placer dans un endroit bien aéré. On peut la rassurer en adoptant une attitude sereine tout en lui parlant. Pour éviter les crises d’angoisse, il faut tout d’abord manger sainement et ne pas hésiter à prendre des compléments alimentaires. Ensuite, il faut éviter d’avaler des excitants comme la nicotine, l’alcool, le chocolat et la caféine.

Les méthodes de relaxation

Un massage et des exercices de relaxation peuvent aussi atténuer la susceptibilité aux crises d’angoisse. La relaxation progressive de Jacobson, par exemple, permet de traiter les crises d’angoisse en évacuant les tensions accumulées. Elle consiste à contracter, puis à décontracter les blocages et les nœuds musculaires. Le but est de sentir la sensation de bien-être et de détente après la tension mais aussi de prendre conscience de chaque partie du corps. Cet exercice se pratique en position allongée, les yeux fermés suivi de travail respiratoire abdominal. Puis après avoir serré le poing, il faut le relâcher tout en se concentrant sur la sensation de bien-être qui doit envahir le corps.

Les thérapies pour gérer les crises d’angoisse

Pour réguler la tension psychique, il est recommandé de faire de la sophrologie ou du yoga. En outre, il y aussi la sophro-analyse qui relève à la fois de la psychanalyse et de la sophrologie pour traiter toutes les phobies, le stress et les pannes sexuelles. Cette méthode vise à déterminer les mécanismes psychologiques pour définir une reprogrammation positive qui permet de retrouver le calme. Ensuite, une relaxation en profondeur, un contact direct avec le bien-être et un travail sur la respiration sont aussi prévus. Par ailleurs, il est aussi conseillé de planifier les tâches de la journée, de noter et de discuter des sentiments afin de gérer les angoisses. Enfin, il faut sociabiliser et éviter de rester isolé et accepter de l’aide.

Que faire en cas de crises d’angoisse ?

Les claustrophobes, agoraphobes et ceux qui ont la phobie sociale doivent consulter un spécialiste pour définir le traitement et les comportements à adopter en cas de crise d’angoisse car ils sont les plus susceptibles de déclencher une crise en lieu public et surtout dans un espace clos. Concernant la gestion des crises d’angoisse, des thérapies comportementales et cognitives peuvent aider à les gérer et à initier de nouveaux comportements à adopter en face d’une situation anxiogène.

Les gestes simples à faire en cas de crises d’angoisse

A chaque survenue des crises d’angoisse, il faut penser à un évènement heureux ou à des choses positives. En cas d’hyperventilation, il faut respirer dans un sac en papier ou utiliser comme masque sur le nez les deux mains pour rééquilibrer le taux de CO2 dans le sang. Dans ce cas précis, il faut éviter d’utiliser un sac en plastique au risque de s’étouffer. Sinon, il faut respirer par le ventre durant 6 à 7 secondes, de la bloquer durant 2 à 3 secondes puis d’expirer par le nez pendant 7 secondes. Cette respiration doit se faire par petites amplitudes et non profondément.

Les autres méthodes pour calmer les crises d’angoisse

Les anxiolytiques, les antidépresseurs ou les endorphines sont préconisés en guise de traitement chimique pour calmer les crises d’angoisse. L’homéopathie propose par contre des granules à base de valériane, de passiflore et de la ballote qui ont des vertus thérapeutiques calmants et tranquillisants. Les médicaments doivent être cependant préalablement prescrits par un médecin ou un thérapeute.

 

 

Comment  gérer efficacement une crise d’angoisse ?

Votre note:
 
noté 5 avec 5 avis
  1. La crise d’angoisse et ses principales caractéristiques
  2. Les symptômes de la crise d’angoisse
  3. Comment apaiser une crise d’angoisse ?
  4. La respiration, une alliée précieuse
  5. Le sac en papier
  6. Prendre l’air et se changer les idées
  7. Comment prévenir les crises d’angoisse ?
  8. Les tranquillisants

Lorsqu’elles surviennent fréquemment, les crises d’angoisse bouleversent en général profondément la vie de ceux qui en souffrent. Pour les calmer, il est essentiel d’avoir recours à des méthodes appropriées qui apportent un soulagement rapide et efficace. Une personne victime d’angoisse se sent souvent handicapée dans la mesure où les crises peuvent survenir n’importe où et à n’importe quel moment, que ce soit au volant d’une voiture, au beau milieu d’un supermarché ou même au travail.

illustration  « Calmer une crise d’angoisse » cliquer pour agrandir


La crise d’angoisse et ses principales caractéristiques

Une crise d’angoisse est susceptible de survenir à tout moment, et ce surtout chez les sujets dépressifs, à cause de leur état fragile. Il est donc bien évidemment essentiel pour le malade ainsi que pour ses proches de savoir comment faire face à une crise afin de pouvoir calmer efficacement celle-ci. Toutefois, lorsque la crise d’angoisse apparaît pour la première fois, il convient d’abord de consulter un médecin qui procèdera à des examens complets afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un problème organique tel une angine de poitrine ou un malaise cardiaque, deux pathologies qui, rappelons-le, se caractérisent par les mêmes  symptômes.

Les symptômes de la crise d’angoisse

La crise d’angoisse commence le plus souvent par un sentiment général d’inquiétude. Très vite, l’anxiété augmente et finit par provoquer des nausées, des coliques, des sueurs ou, au contraire, une sensation de froid aux pieds et aux mains ainsi que l’impression de manquer d’air. Ce manque d’air force alors le sujet à respirer de plus en plus vite, ce qui provoque en conséquence une hyperventilation. Le rythme cardiaque augmente peu à peu, les membres s’engourdissent, le patient s’affole et pense donc qu’il va bientôt mourir. Si aucune action n’est prise sur-le-champ pour apaiser le patient, la crise va en s’empirant, pouvant causer une perte de conscience ou même une crise de tétanie.

Comment apaiser une crise d’angoisse ?

Afin de calmer une crise d’angoisse au moment où celle-ci survient, il est possible d’avoir recours à plusieurs méthodes qui s’avèrent toujours très efficaces.

La respiration, une alliée précieuse

La respiration joue un rôle majeur dans la crise de panique dans la mesure où l’hyperventilation est un symptôme qui revient souvent durant les crises. Le sujet souffrant d’angoisse doit donc essayer de contrôler sa respiration en inspirant et expirant tout aussi lentement que profondément. Pour une meilleure efficacité, il est conseillé d’inspirer longuement en gonflant l’abdomen et de vider ses poumons lentement en rentrant le ventre. Il est à noter que cette technique doit être répétée aussi souvent que nécessaire durant la crise afin de calmer au mieux l’hyperventilation.

Le sac en papier

Le sac en papier est une technique à laquelle il est également possible d’avoir recours pour calmer l’hyperventilation et régulariser le rythme cardiaque. Ainsi, il suffit tout simplement d’appliquer un sac en papier ou une enveloppe en masque autour du nez et de la bouche avant d’inspirer et d’expirer plusieurs fois de suite. A défaut de sac ou cornet, il est aussi possible d’utiliser ses deux mains en les plaquant contre le nez et la bouche.

Prendre l’air et se changer les idées

Si on se trouve à l’intérieur lorsque la crise d’angoisse survient, il est alors conseillé de sortir et de marcher afin de s’aérer. Néanmoins, bien que cette technique en vaille largement la peine, il faut savoir qu’elle demande beaucoup de volonté dans la mesure où la peur engendrée par l’angoisse donne envie de se réfugier dans un coin plutôt que de sortir. En outre, penser et se concentrer sur un évènement heureux au moment de la crise contribue à éloigner durablement les pensées négatives qui tendent à accentuer l’angoisse.

Comment prévenir les crises d’angoisse ?

Les crises d’angoisse survenant en majorité chez les sujets dépressifs ou hautement stressés, adopter certaines méthodes visant à amoindrir les risques de crise ne peut donc s’avérer que bénéfique pour ces derniers.

Les tranquillisants

Les patients souffrant de crises d’angoisse répétées peuvent avoir recours à des anxiolitiques pour prévenir l’apparition des crises d’angoisse et en diminuer la fréquence. Ces médicaments doivent néanmoins être prescrits par un médecin car, même s’ils agissent toujours très vite, ils créent malheureusement une dépendance.

La pratique d’une activité physique régulière

Puisque bouger et se dépenser constituent deux éléments essentiels pour la santé, la pratique d’un sport est donc vivement conseillée. En effet, l’effort physique est non seulement bénéfique pour le corps mais également  pour l’esprit. Ainsi, après une séance de gymnastique par exemple, le corps se détend, ce qui abaisse immédiatement toute tension grâce à la libération d’endorphines (aussi connues comme les hormones du bonheur) qui donnent  une impression de bien-être et effacent les pensées négatives. Dans cette mesure, 20 minutes d’activité physique sont fortement recommandées, et ce, aussi régulièrement que possible. Outre la gymnastique en salle, les disciplines suivantes contribuent également à stimuler l’ensemble des muscles du corps :

  • la natation
  • le footing
  • le jogging

Au cas où aucun de ces sports ne semble adapté, il est possible d’opter pour le jardinage, une activité qui rapproche de la nature tout en nécessitant un minimum d’efforts physiques. De plus, votre jardin ou votre balcon n’en sera que mieux entretenu et vous ressentirez alors une grande satisfaction en voyant vos plantes s’épanouir.

La relaxation, une méthode essentielle pour calmer l’angoisse

Se relaxer en faisant le vide et en repoussant les pensées ainsi que les sentiments négatifs se révèle toujours très utile pour atténuer les crises d’angoisse. De même, la méditation peut contribuer à calmer l’esprit en chassant le stress. Il suffit pour cela de s’isoler dans une pièce en s’assurant qu’on ne sera pas dérangé avant d’oublier pendant quelques instants ses soucis tout en se recentrant sur soi-même.

Quoi qu’il existe plusieurs façons de méditer, toutes exigent cependant de respirer de manière régulière et profonde. De nombreux livres et cd sont disponibles sur ce sujet et il est désormais possible de pratiquer la méditation seul ou en groupe. D’autres techniques de relaxation peuvent également être utilisées telles que le yoga, une gymnastique douce qui allie la détente du corps à celle de l’esprit. Une pratique régulière des mouvements de yoga aide à diminuer le stress et la tension du corps, ce qui contribue donc à éloigner les crises d’angoisse chez les sujets stressés.

Savoir s’occuper

Enfin, pour mieux se détendre et prévenir l’apparition de crises d’angoisse, il est possible d’écouter des morceaux de musique qui apportent calme et bien-être. Se plonger dans la lecture d’un livre vous empêchera par ailleurs de penser à autre chose et hormis le fait d’occuper votre temps, lire régulièrement favorisera une détente beaucoup plus durable. Garder le sourire reste cependant un des meilleurs moyens de réduire l’angoisse car voir le bon coté des choses en positivant, en vivant le moment présent et en appréciant ce que nous offre la vie sont des habitudes à adopter afin d’avoir un bon moral.



28/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek