Taxi Driver

Taxi Driver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taxi Driver est un film de 1976 écrit par Paul Schrader et réalisé par Martin Scorsese.

Sommaire

[masquer]

Résumé [modifier]

Ce qui suit dévoile des moments clefs de l’intrigue.

Travis Bickle (interprété par Robert De Niro), un jeune homme du Midwest a -apprend-on discrètement- récemment été démobilisé des Marines. Il en ressort une personnalité déséquilibrée et un individu refoulé, en marge de la Société. Souffrant d'insomnie, il décide de prendre un travail de chauffeur de taxi à New York et se porte volontaire pour un travail de nuit. Bickle passe son temps libre à regarder des films pornographiques dans des cinémas sordides, et à rouler sans but dans son taxi.

Bickle est horrifié par la décadence morale qu'il pense voir autour de lui, et quand Iris, une prostituée de douze ans et demi (interprétée par Jodie Foster), monte une nuit dans son taxi, il devient obsédé par l'idée de la sauver, malgré le total désintérêt de la jeune fille.

Bickle est obsédé aussi par Betsy (interprétée par Cybill Shepherd), une assistante du Sénateur de New York. Au bout de quelques rendez-vous et de quelques cadeaux, elle accepte un rendez-vous dans un cinéma miteux où ,contre son plein gré, elle va voir un film pornographique. Au bout de dix secondes de film, elle quitte la salle, dégoûtée.

Bickle décide d'assassiner le Sénateur. Il échoue et s'en prend au proxénète d'Iris (interprété par Harvey Keitel). Il le tue mais est lui-même blessé dans l'assaut. Il semble mourir.

Un épilogue rapide termine le film et montre la belle Betsy montant à nouveau dans le taxi de Bickle, et qui le félicite pour son acte de bravoure. Certains ont pu voir dans cette scène la rêverie romantique d'un Bickle mourant, tandis que d'autres y voient une fin réelle et positive.

Commentaire [modifier]

  • Malgré cette question, le film finit de manière harmonieuse, sur la thématique de la rédemption, qui est une des quêtes principales de tant de personnages chez Scorsese.

Fiche technique [modifier]

Distribution [modifier]

Les critiques de l'époque [modifier]

  • Taxi Driver a été un succès financier, et gagna la Palme d'or au Festival de Cannes en 1976. Il a été nommé pour quatre Academy Awards, y compris pour celui du meilleur film.
  • Bernard Herrmann, compositeur réputé pour son travail avec Alfred Hitchcock, travailla sur Taxi Driver. La musique du film fut la dernière sur laquelle il travailla avant sa mort.
  • Quelques critiques ont déclaré que ce film a été le premier à mentionner les conséquences de la guerre du Viêt Nam sur les soldats qui y ont combattu.

Autour du film [modifier]

  • C'est Robert de Niro qui a improvisé la fameuse réplique - selon un exercice d'acting de son professeur de Drama, Stella Adler : C'est à moi que tu parles ? D'ailleurs, il n'y a que moi ici ou en V.O You talkin' to me ? Well, I'm the only one here !. De Niro se serait inspiré pour cette réplique de Bruce Springsteen, qu'il a vu en 1975 lors d'un concert au Roxy de Los Angeles, s'adressant de dos à la foule en liesse par un You talkin' to me?[1].
  • À l'époque du tournage du film, la scène de la tuerie était considérée comme excessivement forte. Même aujourd'hui, elle conserve une puissance émotionnelle indiscutable. Afin d'obtenir un classement acceptable du film par la censure, Scorsese atténue les couleurs dans cette scène, pour rendre le sang moins visible.

Palmarès [modifier]

Notes [modifier]

  1. L'ange exterminateur, magazine Trois couleurs nº52 de mai 2007

Liens externes [modifier]



27/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek