Tempéraments affectifs et personnalités

 

 

Tempéraments affectifs et personnalités

1/01/2008
Auteur : Dr Hantouche

Bipo / Cyclo > Bipolarité adulte > Tempéraments

L’évaluation des personnalités dans les troubles bipolaires se heurte avec de nombreux problèmes méthodologiques.
Avec le TEMPS-A, il est actuellement possible d’évaluer les rapports entre personnalités et tempéraments.

Les tempéraments représentent la partie émotionnelle et biologique de notre personnalité. Il est donc légitime d’évaluer les rapports entre les tempéraments affectifs mesurés par le TEMPS-A et les dimensions plus classiques de la personnalité, évaluées par d’autres outils comme le TCI, le NEOPI-R.
Une corrélation forte existe entre les tempéraments, sauf pour l’hyperthymique et la dimension "évitement du danger". Les tempéraments hyper et cyclo sont corrélés avec la "recherche de nouveautés", qui est négative avec les autres échelles. L’hyperthymique est aussi corrélé avec la dépendance à la récompense, la persistance et l’auto-discipline. L’auto-transcendance est positive chez le cyclothymique, anxieux et hyperthymique. Tempérament et attributs positifs dans le contexte d’évolution avec des traits qui rendent la personne vulnérable aux mouvements et troubles de l’humeur.

Les liens avec le TPQ ont été également vérifiés dans une étude italienne (réf. 1)
On observe ainsi :
  • Le tempérament dépressif et l’évitement du danger (HA) sont saturés de manière positive sur la même variante canonique où le tempérament hyperthymique (HT) est chargé négativement (et de manière modérée avec la recherche de nouveautés)
  • Le tempérament cyclothymique (CT) est chargé positivement sur un autre axe variate, avec double dimension (recherche de nouveautés + évitement du danger)

  • Les dimensions de dépendance â la récompense, de persistance et le tempérament irritable n’ont montré aucune relation significative avec les constructs de personnalité ou tempérament


Voici les traits de personnalité significativement liés aux tempéraments affectifs :

Tempérament Dépressif


- Timidité avec les étrangers
- Rigidité stoïque
- Détachement
- Peur de l’incertitude
- Trop de réflexion
- Anxiété anticipatoire

Tempérament hyperthymique


- Sociabilité
- Excitabilité exploratrice
- Optimisme, désinhibition, Attachement
- Confiance en soi
- Extravagance
- Indépendance
- Vigueur
- Impulsivité

Tempérament cyclothymique


- Anxiété anticipatoire
- Tendance au désordre
- Sentimentalité
- Fatigabilité

Impact des tempéraments


Comme le suggérait Cloninger, le tempérament dépressif et l’évitement du danger sont fortement liés. Le niveau de "recherche de nouveauté" est élevé dans le HT et CT, celui-ci est par ailleurs lié à l’évitement du danger (ce qui est un indices de la complexité de la cyclothymie). Contrairement aux hyperthymiques et chercheurs de nouveautés qui sont probablement parmi les sujets à grand succès, les cyclothymiques ont une prédisposition pour être des agités, des lunatiques ou "moody" avec un engagement dans des comportements outrageux ou scandaleux associés à un état d’hypervigilance émotionnelle négative. La connaissance des tempéraments contribue à comprendre certains comportements sociaux adaptatifs, comme les sanguins "sunny" d’un côté et d’un autre, les comportements borderline avec une bipolarité anxieuse ? hostile (types sombres).

Evaluation des tempéraments


Les tempéraments ont été évalués dans une étude Japonaise (réf 2)

Cette évaluation a été réalisée conjointement avec des questionnaires qui mesurent la rigidité, l’ésotérisme et l’isolement (questionnaire MPT). Cette étude a montré que sur le TEMPS-A, il existe deux facteurs principaux : un facteur avec 11 items cyclothymiques + 12 irritables et un second facteur avec 10 items hyperthymiques. L’association au sein du premier facteur est intéressante ? car dans une étude génétique, on a montré une liaison significative entre ces deux tempéraments (TC et TI) et le gène DDR4 : codant pour la dopamine. De plus, ce résultat montre l’opposition entre les tempéraments stables et instables.

L’analyse factorielle réalisée sur la combinaison du TEMPS-A et MPT a révélé encore une fois la centralité de la cyclothymie (premier facteur incluant 11 items cyclothymiques, 5 irritables et 3 dépressifs). Un second facteur inclut des items hyperthymiques, un facteur 3 irritable et deux facteurs (4 et 5) intéressants sui distinguent au sein du tempérament dépressif, 2 sous-dimensions :
  • le tempérament mélancolique proprement dit caractérisé par un niveau élevé de fonctionnement et de perfectionnisme (type du tempérament orienté vers le travail)

  • le tempérament dépressif avec des items de passivité et de sensibilité interpersonnelle excessive (tempérament sensible orienté vers les autres)

Le dernier facteur est constitué exclusivement par des items schizoïdes.

Contrairement à ce qui est admis au Japon, la variance la plus importante était expliquée par des items de cyclothymie et non de mélancolie avec dévotion excessive au travail. Donc celle-ci n’est pas la signature du tempérament type japonais ! Les autres tempéraments hyperthymique, mélancolique et schizoïde apparaissent comme des dimensions indépendantes des dérèglements thymiques. Une nouvelle échelle de tempérament et de personnalité japonaise (JTP), divisée en 6 sous-échelles, est proposée. Cette donnée est intéressante de point vue culturel et son influence sur les tempéraments. Cette étude confirme l’universalité du tempérament cyclothymique, même dans une culture encourageant le tempérament réservé et bosseur.

Récemment, une étude hongroise sur le TEMPS-A (réf.3) a tenté de comparer les résultats sur les tempéraments avec les dimensions de la personnalité selon le TCI et le NEO-PI-R :
  • Confirmation des liens entre les tempéraments dépressifs et anxieux avec le névrosisme (manque d‘équilibre émotionnel) et l’évitement du danger.

  • Profil de l’hyperthymique complétement opposé aux 4 autres tempéraments avec des niveaux élevés sur la détermination, la transcendance et l’extraversion; un résultat intéressant : le faible niveau d‘ouverture chez les hyperthymiques !

  • Originalité et complexité du tempérament cyclothymique : chevauchements avec les tempéraments anxieux et dépressif (névrosisme et évitement du danger élevés, détermination faible) mais en même temps, niveaux élevés sur recherche de nouveautés et ouverture (à l’esthétique, aux sentiments, aux actions, aux idées, aux valeurs). C’est probablement la signature psychologique de la cyclothymie, mélange paradoxal de traits névrotiques (anxiété, colère-hostilité, dépression, timidité sociale, impulsivité, vulnérabilité) et de traits d’ouverture et de recherche de nouveautés.
    Pas étonnant que ce tempérament soit intrigant (fausses pistes vers les troubles névrotiques) et par ailleurs, prévalent chez les personnes créatives

Références


  • 1- Maremmani I, Akiskal HS, Signoretta S, Liguori A, Perugi G, Cloninger R. The relationship of Kraepelian affective temperaments (as measured by TEMPS-I) to the tridimensional personality questionnaire (TPQ). J Affect Disord. 2005 Mar;85(1-2):17-27

  • 2- Akiyama T, Tsuda H, Matsumoto S, Miyake Y, Kawamura Y, Noda T, Akiskal KK,Akiskal HS. The proposed factor structure of temperament and personality in Japan: combining traits from TEMPS-A and MPT.
    J Affect Disord. 2005 Mar;85(1-2):93-100.

  • 3- Rozsa S, Rihmer Z, Gonda X, Szili I, Rihmer A, Ko N, Németh A, Pestality P, Bagdy G, Alhassoon O, Akiskal KK, Akiskal HS. A study of affective temperaments in Hungary: internal consistency and concurrent validity of the TEMPS-A against the TCI and NEO-PI-R.
    J Affect Disord. 2008 Feb;106(1-2):45-53. Epub 2007 Aug 15.


14/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek