17 Mai 2013 - Journal - Le bout de l'Enfer

 

Je viens de me saouler avec une moitié de bouteille de wisky.

Je savais que ma situation était grave sur le plan psychaitrique, mais pas à ce point. Après beaucoup de recherches j'arrive à 48 troubles associés me concernant. Seul le nombre élevé de traumatismes que j'ai reçus dans ma vie peut expliquer ce fait.

Cela fait 20 fois que je refais la première page d'accueil de mon site. Je n'arrive pas à présenter ma vie tellement elle part dans tous les sens. Dirigé par ces 48 troubles qui agissent les uns avec les autres, pour former le plus grand cauchemar imaginable, je me sens pris dans une immense toile d'araignée. Pourtant j'essaye en vain de trouver dans ma vie un ordre, une raison, une philosophie, une raison d'aimer la vie, une raison d'espérer.

Je viens de voir mon médecin généraliste. Je sentais qu'il avait plus peur que moi à mon sujet. J'ai déjà admis que j'étais mort. Sans cesse tourne en moi une idée obsédante : me supprimer pour échapper à ce cauchemar que je vis depuis l'âge de 7 ans, l'âge où mon père tapait ma mère à la tuer, et où les enfants détruisaient mes créations. Il me dit que je vais très mal. Trois de mes addictions les plus sévères sont revenues et j'ai un nouveau TOC : aller voir 30 fois par jour dans sa chambre mon meilleur ami que j'héberge depuis un an et qui se meurt d'un syndrome de stress post traumatique. Nous nous connaissions il y a 8 ans et avions chacun nos entreprises. Puis tout s'est désintégré avec la maladie.


Je dit à mon médecin qu'avant de m'effondrer, je me ferai hospitaliser. Mais rien n'est moins sur.
Il fait une lettre à mon psychiatre. Il insiste en disant que je vais mal. Il me dit qu'il est pressé, qu'il ne peut pas parler longtemps avec moi, qu'il est en retard sur ses consultations.

 

Je sais que je peux me jeter à tout moment par dessus ma terrasse qui domine l'Atlantique du 10 ème étage, d'où je vidais à l'instant ma bouteille. Belle mort que celle de finir au bas de la plage. Non ?. Je n'ai plus peur. Où du moins je voudrais le croire.
Qu'ais-je à perdre après tout ?

 

 

 



17/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek