Bipolarité : Approches psychothérapiques : psychanalyse

 

Approches psychothérapiques : psychanalyse

Le travail sur le passé permet de retrouver les origines inconscientes d’une culpabilité, d’une hypersensibilité, d’un dysfonctionnement affectif, d’une fragilité excessive aux séparations et aux pertes, et de mieux appréhender ses faiblesses.

   
La psychanalyse peut se dérouler sous forme de séances « en face à face » (on parle de psychothérapie d’inspiration analytique) ou « sur le divan » (on parle alors de cure psychanalytique), de une à trois séances par semaine. Dans les deux cas le patient parle librement au gré de ses « associations libres » et ponctuellement le thérapeute le guide dans ses interprétations.
   
Les écoles psychanalytiques sont nombreuses, les formations très diverses. Il est important pour choisir son psychanalyste de se renseigner sur sa formation.
   
Il est par ailleurs tout aussi important de rappeler que si la psychanalyse est une démarche personnelle permettant de mieux comprendre certaines de ses réactions et modes d’interaction avec les autres, elle ne répond pas à une logique médicale et ne constitue pas à elle seule, dans la plupart des cas, un traitement du trouble bipolaire.
   
Elle ne s’oppose pas au traitement médicamenteux mais ne s’y substitue pas non plus.
   
 
   



11/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek