L'ART THERAPIE pour le PATIENT

 

Dernière diffusion le dimanche 11 novembre 2001
Toutes les diffusions
de ce programme

L'ART-THÉRAPIE

La guérison par la création | IntroductionQu'est-ce que c'est ?A quel moment... ?Comment ça se passe ?Le principe de la méthodeQui consulter ?Ca change la vie ?Pour en savoir plus

Pascaline et Gilbert ne se connaissent pas, mais tous deux ont fait appel à l'art-thérapie pour résoudre les problèmes psychologiques de leur enfant.

art thérapie

Comme l'explique Serge Hefez, "depuis toujours, les sociétés primitives ont utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades, mais c'est seulement en 1950, à l'occasion d'une importante exposition d'œuvres de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression".

L'art-thérapie est née, reste à définir ce que recouvre cette pratique.

"Il s'agit avant tout, par le biais de la peinture, du théâtre, de la danse, de l'écriture..., de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, les contradictions, et de les transformer en une production artistique."

L'art-thérapie est donc tout indiquée pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas entreprendre une psychothérapie classique ou une psychanalyse.

 

La mère :
"j'ai décidé d'emmener Eléonore voir un art-thérapeute, à la suite du livret d'école qu'elle avait eu au premier trimestre, dans lequel l'institutrice avait mis comme annotation qu'Eléonore ne s'intéressait pas en classe, qu'elle semblait très passive, peu motivée, qu'à la limite elle s'ennuyait."

Le père :
"Mon fils fait de l'art thérapie parce qu'il avait des problèmes psychologiques. On peut mettre un nom sur ses problèmes, on peut aussi ne pas en mettre, toujours est-il que depuis quinze ans, il était un peu déphasé par rapport à la réalité."

 

Se servir de la création artistique (la peinture, le théâtre, la danse, le modelage, l'écriture, ou encore les marionnettes) pour aborder les problématiques inconscientes de l'individu et le conduire à une transformation positive de lui-même, tel est le but de l'Art-thérapie.

art thérapie

De fait, les sociétés primitives ont depuis toujours utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades : le personnage du guérisseur doit savoir chanter, danser, jouer du tambour et déclamer...

Mais c'est seulement en 1950, durant le premier congrès mondial de psychiatrie, à l'occasion d'une importante exposition d'art plastique de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression.

Au cours de ces thérapies, il s'agit avant tout de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, ou les contradictions, de les transformer en une construction, une production qui aura souvent une valeur artistique.

Le père :
"Il fréquente évidemment une batterie de psychiatres et de psychologues, on a fait des tas de thérapies personnelles, des thérapies de groupe, il a pris des médicaments qu'on lui a donnés, on a essayé de doser ses médicaments pour essayer d'évacuer les délires ou en minimiser les effets. Il a commencé ses stages de art thérapie il y a à peu près deux ans, parce que ça faisait partie d'un ensemble de possibilités thérapeutiques."

l'Art-thérapie s'est au départ adressée aux grands malades mentaux confinés dans les asiles psychiatriques ; ces patients ont en effet souvent du mal à exprimer verbalement leur souffrance intérieure.

De même pour les enfants soignés dans les institutions, le personnel soignant a vite compris l'intérêt des productions artistiques qui permettent par la création d'intégrer un sentiment de sécurité, de faciliter l'affrontement des deuils, des pertes et des séparations.

L'art thérapie


Mais l'art-thérapie peut s'adresser à tous ceux qui ne souhaitent pas entreprendre une thérapie classique ou une psychanalyse, comme une possibilité nouvelle d'accéder à des sentiments et des émotions refoulées.

Elle pourra s'avérer d'une grande aide chez les adolescents souvent réfractaires à la psychothérapie classique ou chez des toxicomanes, détenus ou marginaux pour qui la création d'une œuvre permet une revalorisation d'eux-mêmes.

La mère :
"La psychothérapeute n'est pas arrivée à faire sortir d'elle quelque chose, chose que l'art-thérapeute est tout à fait parvenue à faire, puisque par l'intermédiaire du dessin et de la peinture, Eléonore a certainement pu exprimer un mal-être ou des choses qui n'allaient pas."

En effet, pour les psychanalystes, les œuvres d'art sont construites comme les rêves, les fantasmes et les mythes ; elles permettent ainsi d'accéder à la dynamique de l'inconscient.

Mais si la plupart des enfants sont invités à dessiner ou à modeler durant leur psychothérapie, il s'agit seulement d'un support pour mieux les comprendre et mieux communiquer avec eux, et non d'une thérapie par l'art.

Dans l'art-thérapie, il ne s'agit pas en effet de donner un sens, d'interpréter ce qui est créé (par exemple signifier que le rouge équivaut à de l'agressivité ou qu'un signe vertical représente un pénis), mais juste de lever des inhibitions et de faciliter l'expression.

 

La mère :
"Avec l'art thérapeute, Eléonore s'est mise spontanément à dessiner, elle dessinait des choses qui lui tenaient à cœur. Donc elle a dessiné tout de suite la maison de ses grands-parents en Bourgogne qui est une grande maison avec un grand jardin, elle a montré par ce dessin que pour elle c'était très important la nature, très important ses grands-parents, c'était ses racines."

Le père :
"Ce que je constate, c'est que les dessins qu'il rapporte de ces séances, sont des dessins qui sont beaucoup plus intéressants que ce qu'il faisait avant. Avant il faisait des dessins qui étaient même pas des dessins d'enfant, qui étaient des dessins disons compulsifs, c'est à dire des choses qui n'en étaient pas."

Les séances se pratiquent en individuel ou en groupe.

L'Art thérapie


Si l'on prend l'exemple de la peinture, il ne va pas s'agir d'apprendre au patient à dessiner mais de l'aider à se laisser aller, à laisser faire sa main sans mobiliser son cerveau. On peut l'aider en proposant des thèmes comme un labyrinthe, un arc-en-ciel, une signature...

Une fois le processus enclenché, le patient est encouragé à poursuivre et à développer, sans jugement, un mouvement, une forme qui se répète et qui semble porteuse de sens.

Il peut ainsi parfois sauter aux yeux du patient un souvenir oublié, une émotion refoulée, une association d'idées significative. Le thérapeute a une fonction d'écoute.

Dans tous les cas, le patient est invité en fin de séance à parler de ce qu'il a ressenti durant la création, ce que cela lui a suggéré ou évoqué.

 

Quelle approche choisir si l'on décide de suivre ce mode de psychothérapie ?

  • Les Arts plastiques sont le plus couramment utilisés ; la peinture, le modelage, le collage ou la photo vont porter les traces concrètes des problématiques des individus ; les œuvres seront comme des métaphores d'un questionnement intérieur, qui permettent de se mettre à distance puis d'en prendre conscience.

  • Le théâtre et la danse mettent en jeu le corps et permettent la mise en scène des conflits intérieurs, exorcisant ainsi les angoisses, les peurs, les deuils et les frustrations.

    art thérapie
  • Avec les marionnettes, les masques et le maquillage, on peut donner une voix aux différentes figures de l'inconscient, donner concrètement la parole à des éléments refoulés et, puisqu'il s'agit d'un jeu, détourner les inhibitions qui empêchent l'expression des conflits.

  • La musicothérapie est un travail sur les vibrations et sur le corps à travers le rythme de la musique; elle ouvre de nouvelles voies de communication, développe la créativité et permet de se réapproprier son corps.

  • La créativité poétique et littéraire est également reconnue pour son efficacité thérapeutique ; des journaux sont souvent l'émanation de clubs thérapeutiques autogérés par les patients qui rédigent et diffusent leur propre support.
  • Le père :
    "Le peintre qui est responsable de cet atelier, est lui-même un artiste et il a fait des études de psychologie, donc il est sur les deux domaines, le domaine de l'art et le domaine de la thérapie."

    Quel type de praticien ?

    Effectivement, l'art-thérapie est le plus souvent pratiquée par des psychothérapeutes qui se sont perfectionnés dans cette voie ou par des infirmiers, des éducateurs, des paramédicaux qui ont acquis une expérience dans les institutions spécialisées.

    Les thérapies peuvent se dérouler dans un cadre public comme dans un cadre privé : il vaut mieux alors bien se renseigner sur la personne que l'on consulte.

    En effet, il n'existe en effet pas à proprement parler de diplôme d'art-thérapeute.

    Il existe des instituts qui fédèrent les différentes approches comme la Fédération nationale des arts-thérapeutes ou le Centre d'étude de l'expression et des écoles consacrées à telle ou telle approche comme la Musicothérapie ou la Scénothérapie.

    La mère :
    "le deuxième livret qui a eu lieu au deuxième trimestre, a montré des annotations tout à fait différentes, c'est à dire que la maîtresse nous a dit qu' Eléonore semblait de plus en plus motivée par la classe, semblait plus intéressée et plus présente. Il s'était écoulé trois, quatre séances chez l'art thérapeute entre les deux livrets."

    Le père :

    L'Art thérapie

    "Je crois qu'il exprime quelque chose avec l'art. Mais encore une fois je suis toujours très prudent. Je veux pas dire 'ça y est, c'est gagné, il a retrouvé vraiment son équilibre total, et l'art lui a permis d'être complètement lui-même'. Ca ce sont des discours que je ne veux pas faire, mais je pense que ça le libère de quelque chose."

    les points forts et les points faibles de la méthode :

  • Peindre pour prendre conscience de ses contradictions, danser pour dédramatiser ses conflits en instituant des espaces créatifs, ces approches contrastent avec le contexte souvent rigide des prises en charge psychothérapiques habituelles.

  • En agissant à la fois au niveau psychologique, au niveau social du fait des pratiques de groupe, et au niveau physiologique avec la mise en jeu directe du corps, l'art-thérapie peut suffire à aider ceux qui recherchent un épanouissement personnel, une meilleure connaissance de soi.

  • Mais si les effets thérapeutiques des séances sont certains, ce sera dans la plupart des cas en association avec un traitement psychologique ou psychiatrique; ainsi l'art-thérapie apportera une grande aide, en précédant, en accompagnant ou en suscitant des psychothérapies plus traditionnelles.
  • Si vous avez des questions sur l'Art-Thérapie, vous pouvez écrire à : Chesnaye@cybercable.fr

    Le lien

    Un site Canadien présentant l'art thérapie.

    Les adresses utiles

    Art et Thérapie / inecat
    23, rue Boyer - 75020 Paris
    Tél. : 01 46 36 12 12 - Fax : 01 46 36 12 12

    Institut de Recherche et de Formation en Art-Thérapie
    1, rue de la Balance - 84000 Avignon
    Tél. : 06 81 14 26 22 - Fax : 04 90 60 23 01
    E-mail : Irfat@libertysurf.fr

  • Les livres :

    Jean-Pierre Klein
    L'art-thérapie
    Ed. PUF, coll. Que sais-je ?, 1997

    F. Lefebure
    Le dessin de l'enfant. Le langage sans parole
    Ed. Masson, 1993

  •  



  • 29/09/2007
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 102 autres membres

    design by ksa | kits graphiques by krek