Le Tabac et le Bipolaire

 

http://www.premiumwanadoo.com/smb-prod/info/index.php?option=com_content&task=view&id=55&Itemid=151

 

Le Tabac et le Bipolaire :

Le tabac : poison en vente libre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Le tabac est la drogues légale la plus utilisée : on compte 1 milliard de fumeurs soir 7 fois plus que d’utilisateurs de drogues illégales.
On sait aujourd’hui que la nicotine n’est pas la seule responsable de la dépendance au tabac. Ses complices se trouvent parmi les quelque quatre mille composés chimiques dégagés par la fumée de cigarette

ADDICTION A LA NICOTINE 

Martine Cador, chercheuse à Bordeaux, ne constate pas d’addiction particulière chez les souris. Contrairement à d'autres drogues, la nicotine n’est pas un psychotrope.
La nicotine a la propriété de favoriser la mémoire et la concentration. Pour ce faire elle pirate les circuits qui en sont responsables dans le cerveau. Elle va se loger dans les recepteurs de l’ACA, appelés recepteurs nicotiniques, en remplacement de l’acétylcholine. Mais la nicotine est beaucoup plus puissante et déclenche un autre neurotransmetteur, la dopamine, liée au plaisir.
La nicotine a sûrement d’autres complices agissant aussi sur la dopamine. La dopamine, après avoir fait son travail, est recapturée et une molécule est sensée la détruire : la monoamine oxydase (MAO. Mais quand on fume, la destruction n’a pas lieu. Le plaisir est donc plus intense grâce à un phénomène d’IMAO sur la dopamine.
Ce phénomène a un effet anti déprésseur.
On n’a pas encore identifié l’effet de tous les composants du tabac, il y en a plus de 4000 (dont 60 sont toxiques.



NOCIVITE

Pier Vincenzo Piazza, de l’Inserm, soupçonne la nicotine d’endommager les neurones. Il parle de déperdition cognitive importante et de problèmes de mémoire.
En effet, on a découvert qu’il existe 2 zones de fabrication des neurones. Celle de l’hypocampe semble être très importante : elle génère des neurones pour la mémoire. Avec le tabac, 50% des futurs neurones sont tués.
Selon Hervé Alain, un autre chercheur, les cellules neurones assurent la synthèse des neurotransmetteurs.
L’hypocampe est le noyau dur de notre mémoire, le disque dur du cerveau. De la mémoire à long terme, qui est dispatchée dans différentes zones du cortex.
L’ACH (acétylcholine) est le bibliothécaire de notre mémoire.
Le tabac est non seulement dangereux pour la mémoire mais aussi pour la vascularisation de notre cerveau. 



Après cette introduction scientifique du sujet, si vous êtes concerné(e), place à votre expérience, aux dégâts causés par le tabac dans votre vie, à vos tentatives, réussies ou non, en cours ou passées, pour arrêter.

(cliquez ici)



10/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek