MADONNE NOIRE

 

MADONNE NOIRE

 

La lumière irisée de bleu jetait des ombres

sur son visage triste, et lui donnait l'air d'une

Madone sous une nuit de pleine lune.

Et elle trouvait en elle la mélancolie douce

et mièvre d'accords secrets qui s'envolaient

en désordre, dans un espace agrandi, empli

de vibrations inaudibles.

Au sommet d'elle meme, obscure, dans ce

repli qui la faisait se contempler, elle empruntait

soudain un soupir, un geste décisif.

Puis sous sa pale figure, elle dessinait l'ombre

étirée de sa fine silhouette sur le sol en terre,

rivée dans ces sombres instants, muette,

les traits du visage rudes et mats, elle montrait

fugace son esprit tranchant habillé de noir.



29/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek