Portrait clinique du trouble bipolaire

Portrait clinique du trouble bipolaire

Le trouble bipolaire : Guide d'information

Les épisodes du trouble bipolaire

Le trouble bipolaire est un trouble épisodique (récurrent). Il comporte généralement trois états :

  1. un état d’euphorie ou d’agitation, appelé « manie » ;
  2. un état de dépression ;
  3. un état de bien-être, pendant lequel la plupart des personnes atteintes de ce trouble se sentent normales et fonctionnent bien.

La personne atteinte peut présenter des symptômes unipolaires (soit maniaques, soit dépressifs), ou bien des symptômes mixtes (à la fois maniaques et dépressifs). L’état mixte est généralement associé à la phase maniaque de la maladie ; on l’appelle parfois « manie dysphorique ».

Les types de trouble bipolaire

Certaines personnes présentent successivement des états maniaques, mixtes et déprimés, et des périodes où elles se sentent bien. Ces personnes sont atteintes d’un trouble bipolaire de type I. D’autres présentent une forme de manie moins grave appelée « hypomanie ». Les personnes qui traversent des périodes d’hypomanie et de dépression entrecoupées de périodes sans symptômes, mais sans manie franche, ont un trouble bipolaire de type II.

Ordre et fréquence des différents états

En règle générale, les états maniaques ou hypomaniaques, mixtes et dépressifs ne surviennent pas dans un ordre précis, et leur fréquence est imprévisible. Chez bien des gens, plusieurs années séparent chaque épisode ; d’autres ont des épisodes plus fréquents. Une personne atteinte d’un trouble bipolaire subit environ une dizaine d’états dépressifs, maniaques, hypomaniaques ou mixtes pendant sa vie. Au fil des ans, les épisodes deviennent plus fréquents. Sans traitement, un état maniaque peut durer deux ou trois mois. Un état dépressif non traité persiste généralement plus longtemps, c’est-à-dire pendant quatre à six mois.

Cycle rapide

Dans environ 20 pour 100 des cas, les patients éprouvent quatre épisodes ou plus par an (et parfois beaucoup plus), entre lesquels ils ne présentent pas de symptômes. Ce phénomène est appelé cycle rapide ; il s’agit d’un type de trouble bipolaire qui nécessite un traitement spécial. On en ignore la cause exacte. Parfois, il peut être déclenché par certains antidépresseurs, selon un mécanisme inconnu. Parfois, le patient revient à un cycle « normal » lorsqu’il cesse de prendre l’antidépresseur.



22/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek