Pulsion partielle

Pulsion partielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Freud introduit le terme dès 1905, dans les Trois essais sur la théorie de la sexualité.

Il désigne ainsi la pulsion sexuelle divisée chez l'enfant, chez qui il observe des activités sexuelles partielles : la pulsion sexuelle peut là être facilement rattachée à une zone érogène particulière, voire à une source somatique (la zone anale et la musculature par exemple).

La pulsion partielle se comprend par rapport à une idée d'ensemble, d'organisation : les pulsions partielles de l'enfance s'organisent à la puberté pour former la sexualité génitale adulte, bien que l'on puisse retrouver la trace de leur activité dans les préliminaires amoureux par exemple.

L'analyse de la sexualité infantile et des organisations pré-génitales permet d'assigner selon Freud le fonctionnement chaotique des pulsions partielles au stade auto-érotique, pendant laquelle chaque pulsion partielle cherche sa satisfaction (plaisir d'organe : la pulsion se satisfait là même où elle prend sa source).

la pulsion se définit comme partielle plus en référence à son mode de satisfaction (plaisir d'organe) qu'en référence à l'objet qu'elle vise.



30/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 106 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek