Qui suis-je ? Un monstre bipolaire ou un artiste ?

 

J'ai été atteint par la Psychose Maniaco Dépression à l'âge de 12 ans. On appelle aussi cette maladie PMD, ou aussi BIPOLARITE. Certains médecins pensent que ce n'est pas une Psychose. En fait cela dépend de la gravité de votre Maniaco Dépression. La mienne est grave et m'a amené à faire des actes ou à avoir des pensées dont je n'étais pas conscient, et c'est donc une Psychose. Bien que maintenant c'est vrai cette maladie a été déclassifiée et n'est plus considérée comme une psychose en France.

Cette maladie vous fait subir des alternances de dépression et d'exubérance importantes (manie), ce qui transforme rapidement votre vie en Enfer quotidien.

 

 

J'avais donc à l'âge de 12 ans après avoir été battu et violé par les enfants de ma classe des symptômes plutôt étranges : dépression, rêves éveillés, renfermement sur moi-même, surexcitation sexuelle, mauvais résultats scolaires, haine et peur de la société, mémoire ne fonctionnant plus normalement, mégalomanie, complexe d'infériorité. Mais tout cela n'a pas été diagnostiqué. C'est seulement vers l'âge de 45 ans, quand j'ai fait une dépression sévère, suivi d'un accès important de paranoïa, que ma maladie a été diagnostiquée par les psychiatres : Trouble bipolaire.

Mais en 30 ans, mes symptômes s'étaient aggravés, car cette maladie s'aggrave progressivement avec l'âge si elle n'est pas soignée, et j'avais donc à l'âge de 45 ans une quarantaine de symptômes et comorbidités qui dressait un tableau terrifiant :

 

  • Accès de paranoïa
  • Procrastination (toujours remettre à demain)
  • Dépressions, manie, hypomanie, euphorie
  • Tendance au rêve éveillé, probablement une psychose paraphrénique
  • Tabagisme
  • Alcoolisme
  • Drogue et Overdose
  • Pertes de mémoire importantes
  • Obésité, Boulimie, Anorexie
  • Instabilité professionnelle
  • Phobie sociale : difficultés dans les rapports sociaux
  • Hypersexualité, comportements sexuels à risques
  • Difficultés avec la hiérarchie
  • Insomnies
  • Anxiété, peut-être un stress post traumatique
  • Intelligence bonne à nulle selon les circonstances et mes états
  • Hypersensibilité, Hyperémotivité, Hypertimidité
  • Fureurs subites, envies brèves de tuer, agressivité
  • Idées de suicide, tentative de suicide
  • Mégalomanie, Délire christique
  • Mauvais image de moi-même
  • Violence routière
  • Attirance vers le sado masochisme
  • Crises d'angoisse
  • Tics
  • Prises de risques pathologiques sur les plans professionnels, sportifs
  • Addiction à la dépense
  • Logorrhée verbale
  • Panique à l'idée de la mort des autres
  • Sentiments d'infériorité et de supériorité (compensation)
  • Pensée magique, croyance dans l'irrationnel, dans la synchronicité de Jung
  • Enfant précoce disynchronique (inadapté scolaire et social)
  • Syndrome de Surmenage (BOS)
  • Dysmorphophobie (phobie d'être malformé)
  • Comportement ordalique (sports extrêmes)
  • Cauchemars fréquents
  • Phobie scolaire (refus scolaire anxieux)
  • Trouble de l'attachement (à la mère)
  • Addiction aux prostituées
  • Obsessions mentales à caractère sexuel : un TOC particulier
  • Trois paraphilies

 

Soit 47 troubles (comorbidités) associés à mon trouble bipolaire, ce qui est exceptionnellement élevé. Ce qui fait qu'aucun psychiatre n'a pu m'aider vu le travail trop important à faire. J'ai donc du identifier mes troubles avec la construction de mon site et les traiter au fur et à mesure.

Ce taux élevé de troubles est sans doute du au nombre élevé de traumatismes vécus pendant mon enfance et ma vie adulte : viols, harcèlement psychique et physique, acte de tortures et de barbarie sur moi et des personnes de ma famille, destruction de mes tableaux que j'avais peints, vol de toutes mes affaires, destruction de toutes mes sociétés, destruction de mon couple, incapacité récente à travailler.


Je rappelle pour information qu'en général un bipolaire a entre deux à trois troubles associés.

 

Heureusement maintenant avec la médication une bonne trentaine de troubles ont disparus.

Je suis donc un "survivant", ma vie ayant été comparable à une "grande guerre" puisqu'à travers mon enfance malmenée et mes comportements à haut risques sur le plan professionnel, sexuel, et sportif, j'ai failli mourir de nombreuses fois et vu mourir beaucoup d'amis et de proches.
La chance, l'aide de mes proches, une constitution exceptionnelle et des années d'études sur ma pathologie m'ont permis de "survivre" à l'impensable.

 

Qui suis-je ? Un monstre bipolaire ou un artiste ?

La plus-part de mes tableaux et dessins (environ 500) ont été détruits devant moi ou volés.
Je n'arrive plus à peindre tellement l'idée de peindre me terrifie.
Je n'arrive plus à travailler non plus.

 

Pourtant j'ai survécu.
N'est-ce pas l'essentiel ?
Essentiel si on peut témoigner et faire en sorte que ce témoignage aide les autres. Non ?

Mon site internet ici est ma première pierre. Il va être à la mesure des horreurs que j'ai vécues : le site va étudier tous les troubles de la bipolarité et toutes les thérapies disponibles. Ce sera un nouveau modèle de site. Rendez-vous en 2014.

 

Ensuite il faut que j'écrive ma biographie : Pour l'instant je n'y arrive pas. Trop douloureux.

Mais imaginez l'influence de 46 troubles et pathologies sur la vie professionnelle, sportive, familiale et sexuelle sur un individu ? Cela relève de l'enfer sur terre.

Donc raconter comment j'ai survécu.
Raconter comment on peut survivre à un trouble bipolaire à la dernière échelle de gravité.
Pour aider ceux qui traversent en ce moment des épreuves.
Leur dire qu'on peut s'en sortir.
Et garder espoir.

 

Lisez tout ce que vous pourrez lire sur ce site : tout est fait pour rassembler toutes les connaissances sur cette maladie si complexe et difficile à soigner.

 

 



14/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek