Vie amoureuse avec un(e) bipolaire ?

 

 

Pers bipolaire et vie amoureuse

 

bonjour
j'ai eu une relation avec un homme bipolaire qui s'est avéré être infidèle (malgré l'amour qu'il disait me porter). Pensez-vous qu'on puisse faire un lien entre cette maladie et ce comportement ? ou rien à voir ?

merci d'avance pour vos témoignages et vos avis***



posté le 21/10/07 à 16:59
 Alerter  Répondre
 Ajouter à mes favoris
 
 
Répondre :
  Plus de smileys...
Titre : 
Message : 

Liste des réponses :
 
Ses regards sur les femmes je n en peux plus ..... - llolamente - 8 oct à 15:06
Réponse à saladie - sandrine2380 - 10 aoû à 11:58
L'infidélité des bipo - didon110 - 8 aoû à 03:09
Bipolaire - lucie2534 - 4 oct à 14:15
Borderline - susannahdeande19 - 17 nov à 14:49
Merci - ouhla55 - 4 jul à 11:11
Aide - lolotte181282 - 13 nov à 11:27
Attention à toi, d'abord... - moi7575 - 10 aoû à 01:28
Bonjour natc44 - vera358 - 6 jun à 13:55
Pareil... - sanguey - 29 nov à 12:56
Même style de rencontre - sophienem - 3 oct à 17:31
Je suis désolée pour toi vera - absinthe23 - 11 jun à 12:09
... - saladie0903 - 5 jun à 13:59
.... - promesse267 - 16 jun à 16:46
Oui - saladie0903 - 18 jun à 16:37
... - promesse267 - 5 mai à 18:40
Moi aussi j'attends - lyriie - 1 nov à 20:14
Lyriie - saladie0903 - 1 nov à 21:39
Oui - lyriie - 2 nov à 10:37
J'ai - saladie0903 - 2 nov à 11:49
Un avis - agnostic80 - 1 nov à 11:17
Re - saladie0903 - 1 nov à 19:02
Up - saladie0903 - 30 oct à 16:18
Bipolaire type 1 - willofly - 15 jun à 20:38
Pareil - saladie0903 - 22 oct à 00:39
Vaut il mieux - agnostic80 - 22 oct à 10:47

 

Ses regards sur les femmes je n en peux plus .....

moi aussi je vis malheureusement avec un bipo .. on s est noyer dans les yeux de l un de l autre c est comme ça qu il m a conquit 4 ans de liaison il trompais sa femme il me demandais de le guérir et moi je ne comprenais pas ...  ... il semblait tellement fragile sensible mais parfois sur de lui se montrant très macho c est vrai que je ne le connaissais pas suffisamment  et me le disais souvent ..et puis on s est mit ensemble moi qui rêvait de vivre avec lui et puis ses regards qu il me portait s est tourné vers les autres femmes et des qu on sort c est plus fort que lui j ai parfois l impression de ne pas exister et continue encore a mater avec des regards   insistant sans gène devant moi en gros on dirais qu il drague ouvertement et en plus rempli d  alcool ....moi qui adore faire la fête danser mes soirées c est transformer en cauchemars..... j ai souvent cru aussi qu il pouvais avoir des liaisons ..   c est vrai  j ai  l impression qu il pourrait facilement dragué la coiffeuse ou l infirmière ou même  je le vois regarder avec insistance la copine de son frère ou ma meilleur amie  et quand  je lui dit tout ça il est dans le dénie et il me prend pour une folle pour une jalouse possessive  en gros c est moi qui a tout les torts j en prend pleins la tète il veut la rupture il pleure   et moi je ne sais plus quoi faire je le regarde dilapider souvent sans réagir ou faiblement pour moi c est des soiréés de merde.. la nuit est un enfer et puis le lendemain on se parle pas pour lui j ai tors et moi j ai le ventre dans les talons et souvent je lui redis tout ces mots blessant de la veille et me prend dans ses bras il me dit ma princesse mon coeur .....

 Alerter  Répondre


posté le 8/10/12 à 15:06

 

Réponse à saladie

Bonjour,
Pour répondre à ta question, l'infidélité n'a rien à voir avec la maladie.

 Alerter  Répondre


posté le 10/08/12 à 11:58

 

L'infidélité des bipo

Il est diffcile de répondre ici car cela part dans tous les sens une fois d eplus et j'ai encore trouvé des diagnostics de bipolarité sauvages qui n'ont pas lieu d'être.

Alors pour en revenir à la question de l'infidélité chez les bipolaires, j'interviens parce que je le suis et que plusieurs d'entre vous font appel aux bipolaires du forum : oulha a une fois de plus répondu très justement.

Je crois qu'on en peut pas dire qu'il y a un lien intrinsèque entre la maladie et l'infidélité, qui n'est pas une pathologie d'ailleurs.

Mais ce que l'on constate en effet assez fréquemment, c'est qu'en phase maniaque les excentricités en tout genre, et notamment sexuelles, d'où des infidélités en effet. Ceci est en grande partie dû au fait que la libido est dans ces phase particulièrement exacerbé, comme tout le reste da'lleurs.

MAintenant un bipolaire est un homme (ou une femme) comme un autre et peut commettre des infidélités comme les autres, sans que sa maladie soit incriminée. En phase euthymique par exemple , parce qu'ilaura un problème dans son couple ou eu un coup de foudre ou je ne sais quelle raison. Ou parce qu'il est infidèle tout simplement.

En phase dépresive sa libido est en revanche effondrée et alors là, je serais bien curieuse de le voir commettre une infidélité.

 Alerter  Répondre


posté le 8/08/10 à 03:09

 

Bipolaire

par : lucie2534

BONJOUR A TOUS JE M APPELLE LUCIE JE SUIS PAS D ACCORD AVEC VOUS TOUS JE SUIS BIPOLAIRE   VOUS PARLEZ DE CES PERSONNES QUI NE SONT PAS EQUILIBREZ EN AUTRES ILS SONT SOIT SOIT EN HAUTOU SOIT EN BAS DONC SOIT EN EXCITABIBILITE SOIT EN PHASE DEPRESSIVE MEME ON PEUT FAIRE DES TENTATIVES DE SUICIDES QUAND ON EST EN BAS ET ON PEUT AVOIR LES DEUX CE A DIRE ETRE EXCITE ET ETRE DEPRIME  DONC CES PERSONNES NE SONT PAS AU MILIEU
EQUILIBRE AVEC UN TRAITEMENT A VIE DES MEDICAMENTS MOI JE SUIS ALLEZ A LA CLINIQUE SPECIALISEE  POUR L EQUILIBRE DE LHUMEUR  ESSAYER DE CONNAITRE MIEUX CETTE MALADIE ON PEUT VIVRE PAREIL COMME TOUT LE MONDE LUCIE

 Alerter  Répondre


posté le 4/10/10 à 14:15

 

Borderline

Bonjour Saladie,

Mon ex était borderline. Comme le tien il disait que j'étais la femme de sa vie, me portait aux nues...tout en me trompant avec une dizaines de femmes. Ca allait du chat érotique aux messages enflammés "je t'aime" et tout le tralala alors qu'il me demandait simultanément en mariage...hum...donc je comprends fort bien ton état.
Le mien ne pouvait s'empêcher de se faire aimer de toutes les femmes...j'ai beaucoup souffert. Et je suis partie...

Courage à toi

Sophie

 Alerter  Répondre


posté le 17/11/09 à 14:49

 

Merci

par : ouhla55

de ne pas porter de diagnostics, vous n'êtes pas psychiatres ! J'oterais très vite cette interprétation à la va-vite comme quoi il serait borderline, tout ce que l'on sait c'est qu'il est bipolaire, ça ça vient d'un psy !

Bref.

Chez un bipolaire, l'infidélité peut avoir lieu dans une phase de manie ou d'hypomanie, où là, la sexualité est exacerbée. Il peut aussi y avoir des causes classiques, une sexualité qui ne tourne pas rond dans le couple, des tensions, ce genre de chose, qui n'a rien à voir avec la bipolarité. Et enfin, il y a la personnalité, les carences affectives, le besoin de plaire, de se sentir rassuré vis-à-vis de soi ...

Les causes peuvent être variées et nombreuses.

Il faudrait être dans le cabinet du psy pour savoir.

Dans tous les cas, à chacun de choisir sa vie, ses compagnons de route, ce qu'ils peuvent accepter venant de l'autre ou pas. La question est là, pas dans le jugement des actes de l'autre, mais dans ce que l'on veut pour soi.

 Alerter  Répondre


posté le 4/07/10 à 11:11

 

Aide

Bonjour,

je viens de lire quelques réponses, je me trouve dans une relation très compliquée avec mon ami depuis presuqe 5 ans... on a un enfant d'1 an... et durant ces années il m'en a fait voir de toutes les couleurs avec sa maladie, avortement, séparation, me plante pour notre voyage et se barre avec son ex femme... sans compter le reste je n'en peux plus je suis épuisée de ses sauts d'humeur. Il va voir un psy mais que faire pour l'aider?...

 Alerter  Répondre


posté le 13/11/09 à 11:27

 

Je crois bien que je viens d'avoir affaire à une personne bipolaire.....help !

Je résume : on s'est rencontré via un site de rencontres, on s'est échangé nos photos. Pendant cette partie virtuelle, il est "monté" très haut dans ses déclarations : il pressentait que j'étais la femme de sa vie, il me promettait de me rendre heureuse à tous les niveaux de ma vie. on se rencontre; génial, super, la révélation. trèsz vite, il me parle mariage, enfants. j'étais un peu soufflée, je trouvais que tout cela allait très vite mais c'était si séduisant, si joliment proposé. 3 jours de bonheur et tout à coup, son attitude a changé, lentement mais surement. Il a commencé à me reprocher tout un tas de choses : comportement, manière d'être, de penser (...bref, tout ce qu'il avait encensé la veille). il est parti sur des monologues interminables, ne me laissant absolument pas m'exprimer (tout en me reprochant de parler...contradiction totale). il est devenu de plus en plus agressif, injurieux, blessant, à tel point que je craignais une violence physique. ce qui était étrange, c'est que pendant la période "fantastique", il a manifesté le désir d'une sexualité débridée et fort peu conventionnelle. en phase "négative", il ne s'est absolument pas approché de moi, comme si je le dégoutais (même pas un baiser sur le frond). humiliée, meurtrie, perdue, je suis partie à l'aube de cette fameuse nuit. je l'ai réveillé...il m'a proprement jeté pour cela. depuis, plus de nouvelles depuis 4 jours. Mon problème, aujourd'hui, c'est que je suis amoureuse. J'aimerais qu'il me rappelle....il ne le fait pas (a t-il honte ou m'a t-il oublié), je le relance ? (prête à l'accompagner et à l'aider mais en me préservant).
Merci pour vos conseils

 Alerter  Répondre


posté le 6/08/09 à 10:37

 

Attention à toi, d'abord...

par : moi7575

Ton commentaire est net, précis.
C'est pourquoi je me permets d'intervenir pour attirer ton attention.
Le type que tu décris ne correspond pas trop au profil d'un "borderline".
Par contre, il ressemble dangereusement à celui d'un Manipulateur Narcissique...
Renseigne-toi sans perdre de temps. Il existe un questionnaire d'une vingtaine de questions précises qui te permettront de cibler le caractère de ton ami.
C'est vrai que vous vous connaissez depuis peu... alors probable que tu aies du mal à répondre avec objectivité.
Toutefois, et compte tenu des risques encourus pour toi, je t'invite a remplir ce questionnaire avant de reprendre contact avec lui...

 Alerter  Répondre


posté le 10/08/12 à 01:28

 

Bonjour natc44

par : vera358

Je viens de lire votre message. Et je viens de vivre exactement, oui exactement la même histoire. J'ai connu un homme de 51 ans sur facebook. Il m'appelait 10 fois par jour. Me disait des choses belles. On s'est rencontrés. Le premier jour, fantastique, il se disait amoureux et pour moi ça allait trop vite...Le deuxième jour : il devient violent verbalement pour une broutille, il crie...J'ai eu peur. Le troisième jour, il change de visage, fatigué, violent. Je pars et le laisse se reposer. Ce n'est qu'en lisant son livre (oui il a écrit un livre sur sa vie) que j'ai compris qu'il était maniaco-dépressif. Le lendemain il m'envoie un sms pour me dire qu'on était pas compatible...Sans raison aucune. Ca a été un choc profond pour moi, oui  très profond. Il n'a pas voulu me parler, dans l'ignorance totale. Ca vient de m'arriver. En lisant son facebook 3 jours plus tard, il dit qu'il est tombé amoureux ce jour là et il a mis "en couple"...Même si je ne l'ai connu que très peu, il m'a détruite. Si vous voulez en parlez même en privé, ça me fera du bien d'en parler. Idem pour les autres ayant vécu ce genre d'expérience.

Merci

 Alerter  Répondre


posté le 6/06/10 à 13:55

 

Pareil...

par : sanguey

je viens de vivre exactement le meme schema....
il est tombé amoureux, le soir même, m'a dit des choses comme je n'avais jamais entendu, il me disait qu'il me demanderait en mariage une fois qu'on serait installé ensemble, que j'étais son oxygène, son équilibre, que j'étais au dessus de toute, et j'en passe..... tous les jours des "je t'aime" mon amour, etc.. il voulait se réveiller tous les jours et s'endormir tous les jours avec moi etc... etc... 3 semaines et il a commencé à changé, je remarquais qu'il se contredisait beaucoup, que les choses qu'il faisait n'étaient pas coohérente, et moi j'essayais de comprendre en parlant calmemant mais je voyais qu'il s'enervait si je m'étais sa parole en doute, et que ça l'agacait que je lui demande juste d'etre un peu rassurer car il a beaucoup de problème dans sa vie, enfants, ex, travail, appartement, et bien évidement pas de safaute, c'est son éx qui est bipolaire, lui n'a fait que subir, tout les autres ne comprennent rien, lui fait ce qu'il y a de mieux, et il ne me disait plus de choses gentilles, ça commencait à l'agacer de devoir prendre ces affaires pour venir chez moi, de m'accompagner au travail alors que son bureau est à 10mm du mien, tout l'ennervait, meme moi, et quand je lui reparle de tout ce qu'il a pu me dire, il me reproche de croire encore au prince charmant... alors que je ne lui demandais rien...... il me disait que heureusement que j''étais calme sinon ce serait insuportable pour lui, enfin bref ce n'est plus du tout le meme que j'ai connu....et en repensant à pas mal de chose, il est bipolaire et j'ai meme peur qu'il soit un homme violant et qu'il se soit contenu pour moi mais au bout d'un certain temps il a craqué,..
sans moi il ne dort pas, ou trés mal, il est pris d'angoisse comme il dit, et avec moi les nuits étaient douces et dés le pieds par terre, il redevenait bizarre , absent, ne m'écoutais pas, etc... ce qui me rassure c'est que je ne suis pas seule, mais je ne veux pas me  détruire et pense avoir réagi assez rapidement, en le laissant.. parce que pour lui c'est moi qui suis compliquée... il veut faire ce qu'il veut quand il veut, boire avec les potes, jouer au poker, ne rendre de compte à personne, et en gros je devais là pour lui que quand il en a envie..... je ne suis pas une potiche... je merite un respect , c'est trés destabilisant et destructeur, il faut fuir.. si là personne refuse de se soigner, il n'y a rien à faire.............c'est dommage parce que je l'ai connu sous un aspect adorable...mais là ce n'est plus le meme, et j'en arrive à me demander si les problèmes perso qu'il m'a raconté sont tournés à son avantage............

 Alerter  Répondre


posté le 29/11/10 à 12:56

 

Même style de rencontre

par : sophienem

je viens de remercier un homme rencontré le 7 juillet...je ne savais ce qu'était un bipolaire, malgré que j'ai été prévenue de sa "maladie"...
excessif en tout, trop collant, trop amoureux dans l'heure qui a suivi...il m'a étouffé à tel point que j'ai commencé à ne plus l'aimer...prêt à m'offrir la lune dans ses paroles...!
De plus trop sexuel...il m'a dégoûté à vomir...et pourtant gentil , sobre mais surprenant d'une heure à l'autre...à 58 ans je n'ai pas à accepter son manque de savoir vivre.. en plus il me prenait pour sa mère...égoïste et ne pensant qu'au fric, mais sans jamais en 3 mois m'offrir une fleur...
Quand je venais chez lui, j'amenais toujours de quoi manger pour 2/3 jours et le contraire jamais!
Faisant semblant de m'écouter, il s'endormait comme un gros pacha, ne s'interressant à rien que de lui-même ou de son boulot!
Pourtant pas très érudit, je dirais même pas très instruit, il parlait toujours fort, comme si j'étais sourde et sans respect pour mes réponses.. en fait un monologue à 2!
il voulait que je vive chez lui car incapable de tenir son appart' propre, ni faire son linge...j'aurais été sa boniche c tout!
je ne regrette rien, mais je ferais attention la prochaine fois!

 Alerter  Répondre


posté le 3/10/12 à 17:31

 

Je suis désolée pour toi vera

par : absinthe23

Vie amoureuse et bipolarité ne font pas bon ménage à priori... C'est une relation avec des hauts et des bas, certes très intense car rien ne dure et toutes les émotions sont extrêmes mais le prix à payer pour quelques instants de fusion est très très cher, je suis d'accord avec toi ! Qui plus est, maintenant que j'ai assez de recul par rapport à ma propre histoire, je ne conseillerai pas ce type de relations surtout lorsqu'elles sont ponctuées comme dans ton cas ou le mien, de non respect à autrui et de perversité. Ce sont des relations qui demandent une énorme énergie vitale, celle-ci est gâchée et non utilisée pour avancer et grandir. Tu vois, j'ai une autre relation depuis, bien plus tranquille et sincère, et cela me remplis de joie et de bien-être et non d'angoisse comme cela était le cas avec l'homme rencontré précedemment. Je suis restée deux ans avec lui et j'avais tout le temps un sentiment de malaise, de perte, de danger. j'ai perdu plus de 15 kilos parce que je ressentais en permanence une boule au ventre de savoir à quelle sauce j'allais être mangée. Qui plus est, le sachant atteint de bipolarité, je ne pouvais pas intervenir lorsqu'il me trompait, picolait, avait des comportements extrêmes... Inutile de polémiquer lorsqu'il était en crise, cela ne faisait qu'aggraver les choses. Je me reconnais bien dans ce que tu décris, visiblement c'est un homme cultivé et bien intégré en société lui aussi... Ne t'inquiète pas pour son profil "en couple" sur Facebook, c'est leur arme favorite pour faire du mal. De toutes façons, d'après ce que tu racontes, tu ne dois rien attendre d'un homme tel que lui, je pense. Le mien me trompait systématiquement grâce à internet, mais comme la bipolarité est souvent accompagnée d'autres troubles (sexualité débridée, alcool...) je passais l'éponge. Quoi faire d'autre à part partir ? Ce que j'ai fini par faire, le coeur gros...Aujourd'hui je suis heureuse d'avoir pu le quitter, même s'il me l'a fait payer très très cher en me persécutant et en me menaçant des pires choses. Moi aussi je sens que cet homme m'a volé quelque chose de précieux, et il n'en avait pas le droit. Courage.

 Alerter  Répondre


posté le 11/06/10 à 12:09

 

...

merci promesse pour ta réponse que je viens juste de trouver... je veux rebondir aussi sur les témoignages au niveau de l'instabilité récurrente : un jour je t'adore l'autre je te quitte... invivable! si bien qu'on finit par se blinder mais à un moment où est l'amour dans des histoires comme celles-ci ? pour ceux qui vivent ou ont vécu cela c'est une TRES difficile expérience

 Alerter  Répondre


posté le 5/06/08 à 13:59

 

....

par : promesse267

je suis pile au milieu d'une de ces périodes d'instabilité amoureuse justement

c'est vraiment très difficile et pour les deux personnes!
je rencontre de réelles difficultés dans mon couple et la maladie "aidant", j'ai énormément de mal à faire la part des choses entre ce qui vient de ces problèmes et ce qui vient de la maladie...

la seule solution que j'ai trouvé, c'est que mon ami rentre vivre chez lui quelques temps, le temps que ma crise s'apaise et que je puisse y voir plus clair
au moins, il ne me sert pas de souffre douleur "pour rien"
mais en cas de crise comme celle que je vis, je supporte mal d'être seule et en prime, j'ai deux enfants en bas âge (qui ne sont pas les siens)
ce qui fait que pour l'épargner, lui
je suis obligée de gérer encore plus que d'habitude mon quotidien

c'est vraiment pas une sinécure
j'ai choisis de ne pas prendre de traitement médicamenteux et je gère ma maladie par la thérapie, avec une psy qui heureusement est extrêmement disponible et compétente

et bien sur, l'amour que j'ai pour mes petits est un vrai garde fou

ce matin, par exemple, j'allais très mal suite à un incident sur mon lieu de travail
je suis gardienne d'immeuble et on m'a crevé les roues de ma voiture
je m'en suis rendue compte au moment d'emmener mes enfants à l'école

le stress a déclenché une grosse crise "down"
dans ces cas là, j'ai une seule envie, me foutre en l'air

puis j'ai regardé mes enfants....
ils ont besoin de moi et j'en suis tellement consciente que ça m'aide à tenir bon

pour un bipolaire,ce genre de garde fou est vraiment incontournable si on ne veut pas finir à l'hôpital ou au cimetière....

 Alerter  Répondre


posté le 16/06/08 à 16:46

 

Oui

par : saladie0903

difficile à faire la part des choses entre la réalité du couple (qui n'est déjà pas tjs évidente) et la maladie...
bon courage à toi dans cette période

 Alerter  Répondre


posté le 18/06/08 à 16:37

 

...

je suis bipopo et pour te répondre: OUI!
la maladie peut jouer sur la fidélité...
en phase de manie, nous avons une sexualité exacerbée, délirante et nous perdons toute inhibitions....

quand nous avons conscience d'être malade, nous pouvons lutter contre ça (au moins un peu)

mais le sentiment de supériorité que nous ressentons dans ces moments là, nous donne le sentiment que nous ne faisons rien de mal.
la maladie fait que nous sommes "très fort" pour trouver une "bonne excuse" de passer à l'acte

je suis certaine que ton conjoint, prit sur le fait a dut te dire un truc genre :
"oui, mais j'ai un manque/ j'avais bu/ elle m'a "forcé"/ tu ne me donnes pas ce que j'attends/ ...
bref, une excuse toute prête pour TE faire culpabiliser et rejeter la "faute" sur quelqu'un d'autre... (toi ou elle!)

en tout cas, je suis catégorique:
bipolarité et infidélité vont souvent de paire

nous pouvons en parler en MP si tu le souhaites

 Alerter  Répondre


posté le 5/05/08 à 18:40

 

Moi aussi j'attends

une réponse d'un bipo!!!!!!pourtant,il y a des bipo sur ce forum!et ils ne répondent pas!

 Alerter  Répondre


posté le 1/11/07 à 20:14

 

Lyriie

par : saladie0903

es-tu avec un homme ds ce cas ?

 Alerter  Répondre


posté le 1/11/07 à 21:39

 

Oui

par : lyriie

3ans avec un bipo! et là c'est fini depuis 3jours pour la trentième fois!!!!!il part il revient il part il reviens....... :mais là c'est moi qui dit STOP! il m'a bousillé ma santé et ma vie!!!



15/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek